Vieillissement : un nouveau rapport

20 Février 2023
1 198 lectures
Notez l'article : 
0
 

Un rapport du Haut-commissariat au Plan publié jeudi 9 février préconise de créer 200 000 à 300 000 places d’habitat alternatif, de type résidences séniors-es, afin de répondre au vieillissement de la population d’ici 2050, indique l’AFP. Dans les Ehpad (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes), il faudrait, en outre, créer 60 000 places, en plus des quelque 610 000 places existant aujourd’hui, affirme ce rapport corédigé avec le cercle de réflexion Matières grises. Pour les autrices, il sera rapidement nécessaire de développer des résidences séniors-es, plutôt destinées à des personnes « fragiles », mais pas encore dépendantes, car la génération des baby-boomers va arriver dans la tranche d’âge 75-84 ans. « Cette nouvelle génération de personnes âgées est précisément celle qui a eu 20 ans en Mai 68. (...). Comment imaginer que cette génération puisse se résigner à vivre sa vieillesse à l’identique des générations qui l’ont précédée ? », interrogent-elles. Le rapport identifie trois axes pour adapter l’habitat au vieillissement : le logement classique pour les personnes autonomes, l’habitat alternatif pour les personnes fragiles, et les Ehpad quand la dépendance s’installe. Le premier volet suppose d’adapter les logements —avec la massification du dispositif MaPrimeAdapt’ qui doit être lancé en 2024 —, mais également l’urbanisme, pour faciliter les déplacements des seniors-es qui n’ont pas de voiture. Pour les séniors-es modérément dépendants-es, les autrices préconisent de développer « l’habitat alternatif », regroupant résidences services séniors-es, résidences autonomie ou habitat intergénérationnel, notamment pour les territoires à faible niveau de vie, ou peu peuplés. Actuellement, faute d’alternatives, des personnes âgées y sont placées en Ehpad alors qu’elles n’en ont pas besoin, notent-elles. Elles préconisent également un « déploiement massif de l’offre d’aide à domicile ». Pour les séniors-es sévèrement dépendants-es, la création de places en Ehpad deviendra urgente à partir de 2030, quand le nombre des plus de 85 ans va commencer à grimper en flèche pour quasiment doubler en 20 ans. Les Ehpad devraient, selon le rapport, s’ouvrir davantage sur leur territoire, par exemple en ouvrant leur cantine ou en proposant des consultations gériatriques aux personnes non résidentes ; et en déployant leurs services (portage de repas, télésurveillance...) à domicile. Dans un autre rapport également publié le 8 février, le Haut-commissariat au Plan et Matières grises préconisent d’autres pistes de réformes. Les auteurs-rices estiment ainsi nécessaire de « changer le regard sur la vieillesse ». Pour cela, il faut notamment aider les séniors-es qui le souhaitent à se « maintenir en emploi », suggèrent-ils-elles. Anticiper le vieillissement démographique suppose aussi d’améliorer l’offre de soins et de mettre l’accent sur la prévention des maladies, et créer un-e interlocuteur-rice unique chargé-e de coordonner les dispositifs à destination des séniors-es. En outre, au niveau local, il faudrait établir des plans « d’aménagement et de mobilité » pour que les séniors-es puissent être autonomes dans leur déplacement le plus longtemps possible, affirme le rapport.

Commentaires

Portrait de jl06

la génération des baby-boomers va arriver dans la tranche d’âge 75-84 ans. « Cette nouvelle génération de personnes âgées est précisément celle qui a eu 20 ans en Mai 68. (...). Comment imaginer que cette génération puisse se résigner à vivre sa vieillesse à l’identique des générations qui l’ont précédée ? », interrogent-elles. Le rapport identifie trois axes pour adapter l’habitat au vieillissement : le logement classique pour les personnes autonomes, l’habitat alternatif pour les personnes fragiles, et les Ehpad quand la dépendance s’installe.

 

SI JE NE ME TROMPE PAS , les soixante huitard ,avec des reste de Mai 68 n,envisage pas les Mouroirs , faudra trouver autre chose , fouté y le gouvernement avec leur cortéges .....

A moins de devenir GAGA ,mais la du coup ont maitrise plus rien!