VIH : Avis favorable pour Descovy en attendant l’AMM

13 Mars 2016
1 448 lectures
Notez l'article : 
0
 

Le Comité des médicaments à usage humain (CHMP), comité scientifique de l'Agence européenne des médicaments (EMA), a adopté un avis positif concernant la demande d'autorisation de commercialisation d’un médicament anti-VIH baptisé Descovy. Ce médicament est l’association à dose fixe d’emtricitabine (Emtriva) et ténofovir alafenamide ou TAF. Le TAF est une nouvelle version du ténofovir, qui a démontré une efficacité anti-VIH similaire, à une dose inférieure à un dixième de celle de Viread (ténofovir disoproxil fumarate ou TDF). Les données montrent que le TAF pénètre plus efficacement que le TDF dans les cellules, y compris les cellules infectées par le VIH, il peut être ainsi administré à une dose plus faible tout en restant efficace, permettant en revanche d’espérer réduire les effets indésirables, notamment osseux ou rénaux. L’avis du CHMP va être examiné par la Commission européenne, qui est autorisée à approuver l’utilisation de médicaments dans les vingt-huit pays de l’Union européenne.

Commentaires

Portrait de Charles-Edouard

permettant en revanche d’espérer réduire les effets indésirables, notamment osseux ou rénaux.



Ca c'est 'l'argument de vente' ...

Il est étayé par des essais courts, sponsorisés par le Labo. Or, il s'agit d'effets à long terme, qu'on n'avait pas observé lors de la mise sur le marché du prédecesseur (TDF). On ne s'en est rendu compte que bien après sa mise sur le marché.

Ce qui est sûr et certain, par contre, c'est que le générique du prédecesseur (TDF) arrive bientôt ...

Le timing de lancement, bien opportun, ne peut que nous inviter à nous interroger s'il ne s'agit pas là que d'un coup marketing.

Coup (coût) dont l'effet n'est pas assuré...

En effet, la question du jour n'est pas celle-là. C'est: il y a-t-il un avenir commercial aux trithérapies?

*** propos modérés ***