VIH : baisse des cas dans les Alpes

1 Décembre 2020
258 lectures
Notez l'article : 
0
 

Dans un communiqué publié le 30 novembre, veille de la Journée mondiale de lutte contre le sida, le Corevih Arc Alpin/Alpes sans sida annoncent que ses données épidémiologiques montrent, pour la première fois, une baisse conséquente des découvertes d’infections par le VIH dans les centres hospitaliers de ce territoire, de l’ordre de 32 % entre 2018 et 2019. « C’est une excellente nouvelle, cela indique que les stratégies « dépister-traiter » et le déploiement de la Prep portent leurs fruits », se réjouit Sylvie Vanderschilt, vice-présidente du Corevih Arc Alpin et coordinatrice à Sida Info Service. Cependant, le Corevih alerte sur l’impact de la pandémie de Covid-19 sur l’épidémie de VIH. « Il ne faut pas perdre de vue que pendant la pandémie de Sars-CoV-2, la pandémie de VIH continue. Nous espérons que 2021 verra une reprise forte du dépistage VIH, IST et hépatites, soutenue et accompagnée par les autorités locales, régionales et nationales. Les données sont claires : le nombre de dépistages a très fortement reculé cette année, et les initiations de Prep en ont pâti aussi », a déclaré le professeur Olivier Épaulard, président du Corevih et professeur d’infectiologie au CHU Grenoble Alpes. « Et plus qu’avant, c’est sans doute cela qu’il va falloir rappeler : le VIH est toujours là. Covid-19 ou non, les buts d’Alpes sans sida aussi : zéro nouveaux cas de VIH, zéro morts liées au VIH, zéro stigmatisations », concluent conjointement Sylvie Vanderschilt et Olivier Épaulard dans leur communiqué.

Commentaires

Portrait de jl06

Je les toujours dit , la Montagne vous gagne ! 

Ah parler moi de la vie de berger en Estive ....Wink