VIH : ça capote encore chez les évêques

27 Mars 2010
6 918 lectures
Notez l'article : 
0
 
capote.jpg

Et voilà, l'Eglise catholique montre une fois de plus qu'elle a le sens des priorités. C'est ainsi, alors qu'il ne se passe pas un jour sans qu'il y ait une révélation d'actes pédophiles concernant des religieux ayant fait vœu de chasteté en Irlande, en Allemagne, en Autriche, etc., que l'Eglise catholique monte au créneau pour dénoncer la décision d'un lycée de Rome d'installer des distributeurs automatiques de préservatifs pour ses élèves. Pour l'Eglise catholique, cette mesure serait "uniquement destinée (…) à encourager les jeunes à avoir des rapports sexuels.  L'Avvenire, quotidien de la Conférence des évêques d'Italie cité par l'Associated Press, estime (11 mars) que le sexe est ainsi réduit à un simple "exercice physique". Le journal reproche même aux éducateurs d'être plus préoccupés par "les conséquences du sexe en matière de santé et d'hygiène" que par les implications morales. En dépit de la tempête, ce lycée de Rome a déclaré qu'il maintiendrait son projet d'installer six distributeurs automatiques dans le cadre d'une opération destinée à sensibiliser les élèves âgés de 15 à 19 ans à la sexualité et à la protection contre le virus VIH.

 

Commentaires

Portrait de youyou

vive le catholicisme qui une fois de + fait parler de lui. Ah, que c'est bo la religion!!!
Portrait de jhseropo34

c'est vraiment navrant ils devraient faire comme les protestant ou les juif pouvoir ce marié enfin pauvre enfant.
Portrait de spare1

La grande majorité des actes de pédophilies ont lieu dans les familles, doit-on condamner toutes les familles pour cela ? Par ailleurs ne pas oublier que l’Eglise catholique fut la première à se soucier des sidéens. Dès les années 1980, aux Etats-Unis, le Cardinal O’Connor a ouvert un service spécial pour les accueillir, alors qu’on ignorait encore les risques de contamination. Mère Teresa est venue créer le premier centre "The gift of love" à New-York, dédié aux malades du sida. Il en existe plusieurs aujourd’hui, à travers le monde. L’Eglise catholique veut le bonheur de l’homme. Le pape tient son rôle de père, de pédagogue, lorsqu’il rappelle que l’homme est destiné à aimer en vérité, et non dans le mensonge, dans la peur et le risque de la mort. Il nous montre un chemin exigeant, sans chercher à plaire ni à séduire. Le sida se propage par le multi partenariat. Le seul moyen de l’endiguer est de revenir à la racine de l’amour. Chacun aspire à l’amour vrai, fondé sur la confiance. Voilà le véritable enfer : non pas être puni des conséquences de son péché, mais avoir peur d’aimer.
Portrait de serosud

Oui, il me semble que tout acte de pédophilie doit être condamné d'ou qu'il soit.. Et la papo-mobile, elle tient plus du préservatif que de la décapotable... doit-on en déduire que le pape roule pour l'enfer (the road to hell) ?.. Ne plus confondre sexe et amour même si la fusion des deux est merveilleusement explosive.. Reste le Mensonge et là, hélas il y a beaucoup à faire.... les religions,les politiques,moi..
Portrait de lilit88

pour étre contaminé....non?j'en ai marre d'entendre toujours ces mêmes discours alors que la parole de jésus que je respecte est bafoué en permanence.j'arrête ça m'énerve trop,cette hypocrisie....
Portrait de spare1

L'hypocrisie consiste à s'occuper de la paille d'autrui sans s'occuper d'abord de ses propres fautes. Celui qui, ici, juge son frère ou sa soeur est si occupé par cette activité accusatrice qu'il n'a même plus conscience d'être pêcheur lui-même voire plus que lui. A force d'examiner autrui il manque de la plus élémentaire lucidité envers soi-même. Le thème de l'hypocrisie se retrouve dans la littérature gnostique chrétienne (Epitre apocryphe de Jacques : "Haïssez l'hypocrisie et la pensée mauvaise ; car cette pensée qui manque de lucidité est celle qui produit l'hypocrisie.L'hypocrisie est éloignée de la vérité..."). Evitons donc de nous laisser aveugler par la colère et le manque de discernement. Ne dit-on pas :" Colère est toujours mauvaise conseillère."
Portrait de altelia

seillère... j'en ai d'ailleurs un exemplaire dans mes MP.
Portrait de jean-rene

Mais qui, ici, est pêcheur, Spare ?
Portrait de spare1

dont tu connais trés bien la réponse Jean-René ?
Portrait de jean-rene

Mais qui donc est pêcheur puisqu'il n'y a pas de faute devant l'Absolu qui est Tout ?
Portrait de guppy

bjr Le sida se propage par le multi partenariat. Le seul moyen de l’endiguer est de revenir à la racine de l’amour. Je n'aime pas lire ce genre de phrase surtout sur un site comme seronet. Ceci etant dit, je pense que dans l'Eglise Catholique Romaine, il y a de bonnes personnes, mais que celles çi ont un chef qui les reprèsente très mal.
Portrait de lilit88

spare1 wrote:
L'hypocrisie consiste à s'occuper de la paille d'autrui sans s'occuper d'abord de ses propres fautes. Celui qui, ici, juge son frère ou sa soeur est si occupé par cette activité accusatrice qu'il n'a même plus conscience d'être pêcheur lui-même voire plus que lui. A force d'examiner autrui il manque de la plus élémentaire lucidité envers soi-même. Le thème de l'hypocrisie se retrouve dans la littérature gnostique chrétienne (Epitre apocryphe de Jacques : "Haïssez l'hypocrisie et la pensée mauvaise ; car cette pensée qui manque de lucidité est celle qui produit l'hypocrisie.L'hypocrisie est éloignée de la vérité..."). Evitons donc de nous laisser aveugler par la colère et le manque de discernement. Ne dit-on pas :" Colère est toujours mauvaise conseillère."
.

mais de qui se moque t  on ici ,j'ai dit ce que je voulais dire : prôner l'abstinence ,le no capote sont des attitudes déplorables de l'église face à un fléau moderne qui nous attaque;l'hypocrisie est là et pas ailleurs ,ne pas tenir compte de la réalité et fermer les yeux devant l'inéluctable.... de discernement ,personnellement je n'en manque aucunement et je déteste ceux qui ne peuvent s'exprimer autrement que par proverbes ,versets,ou chapitres ,et allez hop ,toutes les religions dans le même bateau et gloser en paix.

Portrait de spare1

jean-rene wrote:
Mais qui donc est pêcheur puisqu'il n'y a pas de faute devant l'Absolu qui est Tout ?

Tout serait permis Jean-René...même le désespoir, surtout lorsqu'on abandonne sa capacité d'aimer.

Libre à chacun de faire le choix de la détestation ou de la compréhension mutuelle, sinon de l'amour. Un minimum de respect est requis avant de juger de manière trop abrupte.

Portrait de jean-rene

Pour moi, personne n'est libre de faire aucun choix. Celui qui déteste ne peut faire autrement que de détester. Celui qui comprend ou qui aime, ne peut faire autrement que de comprendre ou d'aimer. Tout jugement est à bannir et le respect est de règle à l'égard de quiconque.
Portrait de youyou

guppy wrote:
bjr Le sida se propage par le multi partenariat. Le seul moyen de l’endiguer est de revenir à la racine de l’amour. Je n'aime pas lire ce genre de phrase surtout sur un site comme seronet. Ceci etant dit, je pense que dans l'Eglise Catholique Romaine, il y a de bonnes personnes, mais que celles çi ont un chef qui les reprèsente très mal.

Portrait de spare1

jean-rene wrote:
Pour moi, personne n'est libre de faire aucun choix. Celui qui déteste ne peut faire autrement que de détester. Celui qui comprend ou qui aime, ne peut faire autrement que de comprendre ou d'aimer. Tout jugement est à bannir et le respect est de règle à l'égard de quiconque.

Celui qui ne respecte pas...ne peut faire autrement et celui qui bannit est à bannir.

Et qui a établi cette règle dont tu parles ?

Et ceux qui excluent seront exclus à leur tour un jour...

Portrait de jean-rene

Non, celui qui bannit, n'est pas à bannir, et celui qui exclut, n'est pas à exclure. C'est la règle de l'AMOUR. Ca ne te rappelle rien?
Portrait de spare1

J'en ai les deux joues rouges de baffes et le cul en compote suite aux coups de verges reçus. En France l'Amour on le chante on le bêle à longueur de chansons mièvres mais pour ce qui de le pratiquer c'est une autre paire de manches. On est bien plus enclin à fesser qu'à embrasser (étymologiquement : serrer dans ses bras pour aider l'autre à rester entier) C'est tellement plus amusant de voir quelqu'un se ramasser un gadin et s'éparpiller en hurlant de douleur ! Trop drôle ! LOL ! MDR ! PTDR !
Portrait de frabro

L'amalgame qui est fait d'entrée dans la brève entre la pédophilie et la doctrine de l'Eglise catholique en matière de sexualité ne pouvait qu'entrainer les commentaires qui ont suivi et les dérives qui vont avec. Que l'on ne se méprenne pas sur mes propos : je suis bien entendu partisan de la pose des distributeurs de préservatifs dans les lycées et collèges, tout en souhaitant qu'une réelle éducation sexuelle y sois prodiguée, ainsi qu'une éducation à la santé n'oubliant ni la contraception ni la prévention contre les IST. Je suis en désaccord avec le dogme catholique qui prétends réduire la sexualité à la procréation, et ne la permettre que dans le mariage et l'hétérosexualité : un tel déni de la nature humaine est d'un autre age, et l'obstination de l'Eglise à nier la réalité me navre Ce n'est pas une raison pour jeter l'anathème sur une religion, pour mépriser ceux qui la pratiquent et pour oublier que l'essentiel du message du christianisme règle nos sociétés et nos vies, en tous les cas la mienne. Ni "cul béni" ni "bouffeur de curé", je pense qu'il serait bon d'éviter ici de tomber dans l'un ou dans l'autre, et de produire des articles qui manquent pour le moins de modération, voir de discernement.
Portrait de jean-rene

Il est simplement paradoxal, Frabro, qu'une Institution qui, d'une part, est si rigoureuse sur le plan du sexe et qui, d'autre part, estime avoir un devoir d'éducation à l'égard des enfants, ait fermé les yeux pendant si longtemps sur les actes de pédophilie accomplis par certains de ses membres, que cette Institution soit religieuse ou pas.
Portrait de spare1

si on évitait les amalgames entre institution et quelques individus déviants dont la culpabilité n'est pour l'instant présumée; Je ne dis pas que moi aussi je ne suis pas horrifié par les faits révélés par une presse à l'affut du sensationnalisme. Et si cet arbre de la pédophilie des prêtres ne servait qu'à mieux cacher la forêt d'agressions pédophiles dans les familles, les clubs de sport et toutes autres organisations fréquentées par des enfants. Personnellement j'ai été violé en internat à l'age de 15 ans, à l'Ecole Hotelière de Clermont-Ferrand et cela devant les yeux approbateurs du pion(étudiant d'une vingtaine d'années).

Lorsque j'ai voulu me plaindre au directeur de l'établissement il m'a été répondu qu'il n'y avait rien que de normal et que si je me plaignais on me supprimerait ma bourse et je serais ainsi renvoyé de l'école.

Mes prolétaires de parents sont toujours restés sourds à mes appels au secours et mes frères et soeurs se sont moqués de moi, pour n'avoir pas su me défendre face à mes 5 agresseurs : 4 qui me tenaient bras et jambes et le 5ème qui me sodomisait. C'est la première fois que j'ose en parler en public.Je peux mourir en paix maintenant et s'il vous plait dépèchez vous d'effacer mon inscription sur ce site.

Portrait de Meliah

hè l'ami ! t'en vas pas comme ça .Ce qui est dit est dit .Avoue que ça fait du bien d'en parler à nous tes soeurs et frères de malheur .Moi aussi ,dans mes écrits j'ai raconté des trucs enfermés à double -tour dont je m'étais juré de ne jamais en parler à quiconque .... Confession,ceci explique ce que nous sommes devenus,c'est à cause de ces atrocités ,que nous avons tant recherché l'Amour (voir Jean-rené) .Quant à la religion,j'ai toujours été athée (pas agnostique) et je me délecte des livres de Michel Onfray . respect à toi. A+Meliah
Portrait de jean-rene

Ce que tu as vécu est effectivement horrible, Spare. Que ni tes parents, ni tes frères et soeurs, ni le pion, ni le directeur d'école n'aient pris ta défense, est tout à fait inadmissible. Il n'en serait peut-être plus de même de nos jours où la pédophilie est pourchassée. De nos jours, la pédophilie est un objet de scandale, et ce, pour moi, avec raison dans la mesure où elle s'accompagne presque toujours de violences à l'égard d'enfants. Mais le pion et le directeur d'école faisaient partie d'une institution, l'Education nationale, qui n'a pas de discours sur la morale sexuelle. Tandis que les Eglises chrétiennes ont une morale sexuelle souvent très rigoureuse. Leurs clercs font des sermons très sévères dans ce sens et, quand un prêtre confesse un enfant, il s'inquiète parfois d'abord de savoir s'il ne s'est pas masturbé. Alors, que des clercs de ces Eglises s'autorisent une liberté sexuelle qu'ils interdisent à leurs ouailles, je comprends que la presse s'en émeuve. Et il n'y a pas que la presse qui s'en émeut, la justice aussi car, malheureusement, pour bien des prêtres, leur culpabilité n'est plus "présumée", ils sont passés en justice et ils ont avoué
Portrait de lilit88

la pédophilie en elle même est une violence faite aux enfants pas "presque toujours" ,je sais de quoi je parle,hélas...