VIH en France : le CNS alerte

1 Décembre 2021
333 lectures
Notez l'article : 
0
 

Dans un communiqué publié à la veille de la Journée mondiale de lutte contre le sida, le Conseil national du sida et des hépatites virales (CNS) alerte sur le fait que la réponse à l’épidémie de VIH, en France comme dans le monde, demeure « profondément et durablement affectée par la crise sanitaire de la Covid-19, compromettant les objectifs nationaux et internationaux de contrôle de l’épidémie ». La baisse du dépistage, celle des initiations de Prep et celle des diagnostics de VIH en 2020 font craindre des pertes de chances thérapeutiques et de nouvelles transmissions « en particulier chez certaines populations particulièrement exposées », déplore le CNS. Face à ces constats très préoccupants, le CNS appelle à accélérer l’adaptation des stratégies et dispositifs de lutte contre le VIH et demande la généralisation d’actions innovantes qui ont fait leurs preuves dans le cadre d’expérimentations locales : développer  les offres démédicalisées (privilégiant l’aller-vers communautaire et l’accompagnement par des médiateurs-rices en santé) ; développer les dispositifs dématérialisés (téléconsultations, envois d’autotests ou de kits d’auto-prélèvement) ; intégrer dans les meilleurs délais dans les stratégies de dépistage du VIH et des IST la démarche de notification aux partenaires ; promouvoir la Prep, en lien avec le dépistage, comme un outil de prévention du VIH pouvant bénéficier à toute personne.