VIH en hausse

13 Octobre 2023
1 966 lectures
Notez l'article : 
0
 

Le 6 octobre dernier, l'Agence de sécurité sanitaire du Royaume-Uni, également connue sous son acronyme UKHSA (pour United Kingdom Health Security Agency) a rendu publiques les données sur le VIH pour l’année 2022 en Angleterre. Les diagnostics de VIH ont augmenté en Angleterre en 2022, mais une grande partie de cette augmentation est due à l'arrivée de personnes déjà sous traitement antirétroviral pour le VIH plutôt qu'à une augmentation de la transmission du VIH, selon l’agence de santé publique. Au total, 3 805 personnes ont été diagnostiquées séropositives en Angleterre en 2022 (dont 1 361 personnes qui étaient déjà diagnostiquées à l’étranger donc en réalité 2 444 découvertes). Donnée alarmante : 44 % de ces diagnostics ont eu lieu à un stade avancé de l’infection (en France, nous sommes à 30 %). Grâce à la Prep, le nombre de diagnostics VIH a chuté de 8 % entre 2021 et 2022 chez les hommes gays et bisexuels en Angleterre, passant de 784 à 724 personnes. Les infections à VIH lors de rapports hétérosexuels ont augmenté de 12 % entre 2021 et 2022 (870 versus 976) en majorité chez des personnes d’origine Afrique subsaharienne et en majorité des femmes hétérosexuelles. L'année 2022 a connu des améliorations dans le dépistage du VIH et l’usage de la Prep en Angleterre, mais des inégalités persistent, en particulier en ce qui concerne l'ethnie et le genre des personnes exposées au VIH. Les chiffres du dépistage du VIH parmi les hommes gays et bisexuels en 2022 étaient les plus élevés jamais enregistrés. Cependant, les niveaux de dépistage du VIH parmi les hommes et les femmes hétérosexuels sont restés inférieurs à ceux observés en 2019. Par ailleurs, les femmes étaient les plus susceptibles de ne pas se voir proposer un test ou de le refuser. À l’instar de la France, l'Agence de sécurité sanitaire du Royaume-Uni met en garde contre l'interprétation des statistiques du VIH en raison des défis persistants liés à la collecte de données dus à la pandémie de Covid-19. Les données françaises du VIH pour l’année 2022 seront annoncées par Santé publique France, lors d’un point presse le 30 novembre prochain.