VIH : enquête sur les discriminations

25 Novembre 2021
733 lectures
Notez l'article : 
0
 

L’ECDC (Centre européen de prévention et de contrôle des maladies), l’AAE (Aids Action Europe) et l’EATG (European AIDS Treatment Group), partenaires de AIDES, lancent la toute première enquête sur les discriminations vécues par les personnes vivant le VIH. L'objectif est de solliciter les personnes vivant avec le VIH en Europe et en Asie centrale pour que soient partagées et appréhendées leurs expériences de la discrimination à tous les niveaux (professionnel, personnel, administratif, etc. « En finir avec les stigmatisations est au cœur des objectifs de développement durable des Nations Unies, mais il manque encore trop de données et d'informations pour mesurer l'étendue du sujet et pouvoir ainsi agir plus efficacement », expliquent les chercheurs-ses. Les résultats de cette enquête, qui reviendra chaque année, permettront de donner un aperçu de la situation et surtout de pouvoir informer et orienter les décideurs-ses politiques pour agir en conséquence. L’enquête est anonyme et confidentielle. Aucune information permettant d’identifier les participants-es ne sera collectée. Elle prend entre 10 et 20 minutes, et les questions portent sur vos expériences de la stigmatisation et de la discrimination liées au VIH. L'enquête est disponible en plusieurs langues.

Commentaires

Portrait de Superpoussin

Aucune question relative à la discrimination associative des séropositifs hétérosexuels du fait de leur orientation sexuelle.

Portrait de jl06

tu veut que l,on parle des BI ?  

je me s"en bien seul ici .... 

Portrait de Superpoussin

... tu ne te sens pas légitime pour fréquenter des lieux gays? Tu ne t'y sens pas à l'aise?

 

Portrait de jl06

Quand on par de trés bas ... le reste te passe par dessus la tête ....

ma sexualité n'a jamais était un probléme pour moi ... les autres  ....une autre chanson ! ,les lieux gays je connais bien , 

mis à par le sexe  , tu  n 'en tire rien ...que du superficiel ! ,mise à par Qq copains ,

mais comme je  ne  recherche rien , j'ai d'autre priorité , une vie paralléle compliqué des fois ...

 

Portrait de Superpoussin

Heu le "sexe" et "quelques copains" c'est quand même un truc de luxe pour pas mal de séropositifs hétéros qui n'ont aucun lieu leur facilitant la tache de ce côté là. Beaucoup se contenteraient de ce superficiel là.

Portrait de jl06

Le probléme et je suis d,accord avec toi , et plus dans la population ,soit de campagne ou de zone (banlieu) ,

ils sont tous rester au année 80 ....après dans les écoles je crois ... bien que l,on ne parle plus de VIH ... 

je ne me prend absolument pas en exp : comme ont dit ici , j,ai le cul bordé de nouilles .....malgré tout !

Célébrités et VIH : une synergie bienvenue pour aider à déstigmatiser le virusDes associations et célébrités comme Ágatha Ruiz de la Prada et Marc Clotet réclament une meilleure éducation sexuelle, un plus grand investissement dans la recherche et un engagement des pouvoirs publicsAgatha Ruiz de la Prada dans une image de la campagne contre la stigmatisation du VIH et du SIDA de l'ONG Imagina Más. Agatha Ruiz de la Prada dans une image de la campagne contre la stigmatisation du VIH et du SIDA de l'ONG Imagina Más.

 

APRES LES MEDIAS FRANCAIS PREFERE NOUS RABATTRE LES OREILLES DES PANTINS POLITIQUES DE TOUT ACABIT