VIH et baston : 6 mois fermes

9 Avril 2009
651 lectures
Notez l'article : 
0
 
police_otan_strasbourg.jpg

Le tribunal correctionnel de Strasbourg a condamné le 7 avril en comparution immédiate à un an de prison dont six mois fermes un homme poursuivi pour avoir frappé des policiers et mordu l'un d'eux en le prévenant qu'il était séropositif, en marge du sommet de l'Otan. L'homme de 31 ans a reconnu avoir frappé des policiers qui l'ont interpellé parce qu'il les avait copieusement insultés. Il a blessé deux policiers au visage et a mordu l'un d'eux au pouce droit en lui indiquant qu'il était porteur du VIH. L'avocat des policiers a fait valoir que son client va devoir se soumettre à des expertises sanguines pendant plusieurs mois.

 

Commentaires

Portrait de fekomunra

c'est un gros con