VIH et observance aux ARV

29 Août 2023
541 lectures
Notez l'article : 
0
 

Qu’en est-il de l’observance pour les traitements ARV chez les personnes suivies pour le VIH au Canada ? C’est ce qu’a cherché à savoir une équipe de recherche canadienne. Pour ce faire, elle a examiné des bases de données se rapportant à l’exécution et au renouvellement d’ordonnances pour le traitement antirétroviral chez plus de 19 000 personnes vivant avec le VIH, explique le site d’infos sur le VIH Catie. L’équipe de recherche a constaté que 45 % des personnes sous traitement ARV ne renouvelaient pas leurs ordonnances aux dates prévues (occasionnant ainsi des interruptions d’approvisionnement en ARV) et « vivaient donc des périodes où elles ne prenaient pas leur traitement ». Dans son article, Catie explique qu’une « analyse statistique a révélé que les personnes faisant preuve d’une observance sous-optimale étaient généralement plus jeunes et plus susceptibles de suivre un schéma thérapeutique nécessitant plusieurs prises de comprimés par jour ». Au total, l’analyse a révélé un « taux d’observance sous-optimal » chez près de la moitié des personnes étudiées entre 2010 et 2020. Il ressort de cette étude que les schémas thérapeutiques nécessitant la prise de plusieurs comprimés sont associés à une observance thérapeutique sous-optimale chez certaines personnes. Aux États-Unis, de nombreuses études menées auprès de personnes séropositives ont confirmé que l’observance était plus facile si le schéma thérapeutique comportait un seul comprimé.