VIH et risque d’insuffisance cardiaque

22 Mai 2022
529 lectures
Notez l'article : 
0
 

Quels sont les risques d’insuffisance cardiaque chez les personnes vivant avec le VIH (PVVIH) ? C’est à cette question que s’est intéressée l’étude HIV HEART Study. L’étude a analysé les données de santé cardiaque de PVVIH entre le 1er janvier 2000 et le 31 décembre 2016, en les comparants à celles de personnes séronégatives. Au total, 38 868 PVVIH ont été comparés à 386 586 personnes séronégatives. La répartition des groupes a été réalisée selon l’année de l’inclusion, l’âge, le sexe, la race/ethnie, etc. Au sein de ces deux groupes réunis (comptant 12,3 % de femmes), l’âge moyen était estimé à 41,4 ans. Sur le plan ethnique, ont été dénombrées 21,1 % de personnes noires, 20,5 % d'hispaniques et 3,9 % d'asiatiques/insulaires résidant dans le Pacifique. Au terme d'un suivi médian de 3,8 ans, le taux d’incidence de l’insuffisance cardiaque a été estimé à 0,23 chez les PVVIH contre 0,15 chez les personnes séronégatives. Ainsi, selon cette étude, il existe une association significative entre l’infection par le VIH et le risque d’insuffisance cardiaque. Cette association dépend étroitement de certaines caractéristiques démographiques et il semble que la maladie athéromateuse n’en soit pas la principale cause. Le rôle des traitements préventifs n’apparaît pas clairement et d’autres études s’imposent pour mieux cerner les déterminants de l’insuffisance cardiaque dans ce contexte.

Commentaires

Portrait de jl06

De faire une activité sportive ,dans la limite du raisonnable.....

Pas comme moi ! Qui fait n,importent quoi .....