VIH et transmission : ignorance en Algérie

8 Janvier 2009
1 005 lectures
Notez l'article : 
0
 
sida_algerie.jpg

60 % des Algériens ignorent les modes de transmission du VIH/sida. C'est le résultat d'une récente enquête conduite dans les neuf plu grandes villes du pays par la Fondation nationale pour la promotion de la santé et le développement de la recherche (Forem). Plus de dix personnes y ont participé, une première en Algérie. Selon l'article de la Tribune qui a présenté les résultats de cette enquête, ce chiffre s'expliquerait par "un manque criant de campagnes de sensibilisation sur les dangers du VIH" dans le principales villes et notamment dans le Sud et à l'intérieur du pays. Interrogé par la Tribune, un responsable de AIDS Algérie, la principale association de lutte contre le sida du pays, insiste sur le fait que "plus de 40 % de la jeunesse algérienne potentiellement exposée au sida ignore le mode d'emploi du préservatif et ce, malgré les campagnes de sensibilisation massives."
Pour en savoir plus : http://www.latribune-online.com/

 

Commentaires

Portrait de Jariten

Euh...une coquille? J'espere... parce que tirer des pourcentages d'un échantillon si réduit est chose improbable et sans trop d'interet à mon sens!
Portrait de Jariten

Il s'agit de dix mille personnes et non dix... ouf ^^ j'ai eu peur!
Portrait de sonia

Ce qui est étonnant c'est le nombre de préservatifs distribués 10 millions! plaque tournante ou quoi?