VIH : feu vert de la FDA pour Biktarvy

3 Mars 2018
2 978 lectures
Notez l'article : 
0
 

Le laboratoire pharmaceutique Gilead a annoncé (9 février) que la Food and Drug Administration (FDA) américaine  (l’équivalent de l’Agence nationale de sécurité du médicament) a autorisé le Biktarvy pour le traitement de l’infection par le VIH-1. Biktarvy est une association de bictégravir, emtricitabine et ténofovir alafénamide en comprimé unique (STR : single tablet regimen) en une prise par jour. Le bictégravir est une anti-intégrase. Le bictégravir est puissant et actif contre de nombreuses souches du VIH qui sont résistantes aux anti-intégrases suivantes : elvitégravir (dans Genvoya et Stribild) ou raltégravir (Isentress). Le bictégravir est également efficace contre certaines souches du VIH qui sont résistantes au dolutégravir (Tivicay et présent dans Triumeq). "Dans les essais cliniques, Biktarvy a démontré une efficacité élevée, peu d’interactions médicamenteuses et une forte barrière génétique à la résistance jusqu’à 48 semaines", indique Gilead dans un communiqué. Dans l’Union Européenne, la demande d’Autorisation de mise sur le marché de Gilead pour Biktarvy a été validée le 13 juillet 2017. Elle est à présent en cours d’évaluation par l’Agence européenne du médicament. Une décision est attendue en 2018.