VIH : "Fuck Positive" pour les homos suisses

30 Janvier 2013
1 607 lectures
Notez l'article : 
4.333335
 

L'Aide suisse contre le sida a lancé mi janvier 2013 une nouvelle campagne, "Fuck Positive", qui vise à réduire la propagation du VIH dans le milieu homo. En Suisse, un homosexuel sur dix est séropositif, rappelle l’association. L'objectif de "Fuck Positive" est d'abaisser le nombre d'infections au VIH dans le milieu gay et de briser un tabou. Cette réalité est souvent occultée dans le milieu, estime l'association dans un communiqué. Il est donc nécessaire de ramener la question du VIH là où on le rencontre et rappeler les règles du sexe à moindre risque, notamment pour les jeunes gays. La campagne "Fuck Positive" veut promouvoir la tolérance, le fair-play et l’ouverture d’esprit à l’égard des séropositifs dans le milieu gay. "En effet, rien ne s’oppose au rapprochement entre séropositifs et séronégatifs : danser ensemble, boire dans le même verre ? Pas de problème. S’enlacer, s’embrasser ? Aucun souci ! Même les rapports sexuels sont possibles sans risquer de contracter le VIH pour autant que l’on observe les règles du sexe à moindre risque. Et s’il arrive quelque chose, le test de dépistage du VIH et la consultation permettent d’y voir clair. Il n’y a plus de raison de discriminer les homosexuels séropositifs", indique l'Aide suisse contre le sida.