VIH : Gilead autorise un générique de son traitement TAF

21 Décembre 2014
3 240 lectures
Notez l'article : 
0
 

Le laboratoire pharmaceutique Gilead Sciences a autorisé (1er décembre) pour les pays en développement une version générique d’un médicament contre le VIH : le ténofovir alafénamide fumarate (appelé aussi TAF). Le TAF est une prodrogue, c'est-à-dire une molécule qui se transforme dans l’organisme en l’agent actif du médicament, le ténofovir. Le fabricant de génériques américain Mylan a annoncé dans un communiqué qu'il avait obtenu de Gilead les droits non exclusifs de fabrication et de distribution du principe actif de ce traitement. Mais cet accord est soumis à l'homologation du traitement par les autorités sanitaires américaines, est-il précisé dans un communiqué, comme l’indique l’AFP. Le TAF, destiné au traitement du VIH et de l'hépatite B, est actuellement en développement en phase 3, c'est-à-dire l'étape précédant son éventuelle commercialisation après le feu vert des autorités sanitaires.