VIH : les grands labos qui fabriquent les médicaments

19 Août 2015
1 619 lectures
Notez l'article : 
0
 

Dans un article récent (24 juillet) consacré au rôle des "Big Pharma" (les grands labos pharmaceutiques) dans la lutte contre le VIH/sida, le magazine "L’Usine nouvelle" explique qu’actuellement : "Seuls neuf laboratoires détiennent des brevets de traitements anti-VIH et contrôlent 75 % de la production de médicaments". C’est un "monopole qui a tendance à faire gonfler le prix des traitements", même si rappelle le journal : le coût moyen d'un médicament de "première intention" a nettement diminué depuis 2001, passant de 10 000 à 100 dollars. Cette baisse ne concerne pas les traitements les plus récents ni les formules pédiatriques. L’Onusida a d’ailleurs lancé, fin juillet, un appel aux laboratoires demandant que les prix des médicaments de nouvelle génération soient "négociés d'urgence pour être revus à la baisse". "L’Usine nouvelle" a aussi regardé qui fabriquait les antirétroviraux. Résultat ? Bristol Myers Squibb fabrique et vend 19 % des médicaments anti-VIH ; GlaxoSmithKline : 19 % ; Gilead Sciences : 15 % ; ViivHealthcare : 11 % ; Abbott : 7 % ; Merck : 7 % ; Johnson & Johnson : 7 % ; Roche : 7 % et Boehringer/Ingelheim : 7%.