VIH : les parlementaires ultramarins interpellés

12 Novembre 2008
896 lectures
Notez l'article : 
0
 
martinique.jpg

Quatre associations (Tjenbé Rèd, l'Union nationale de l'Outre-Mer, Homo-Sphère, le Conseil représentatif des associations noires en France) ont adressé une lettre aux parlementaires ultramarins en perspective du 1er décembre 2008. Les associations dénoncent le fait que des organismes (Agence nationale de recherche sur le sida, Institut national de veille sanitaire, Institut national de démographie, etc.) ne prennent pas ou mal en compte la situation des personnes vivant hors de "France hexagonale" sur les questions de VIH/sida. Cette lettre demande aussi aux parlementaires de jouer un rôle effectif pour "lutter contre l'épidémie de VIH/sida en France ultramarine et parmi les personnes originaires de France ultramarine vivant en France hexagonale. "Prévoyez-vous de soutenir les associations luttant contre le VIH/sida en Martinique et en Guadeloupe, où le taux de nouvelles contaminations est deux à cinq fois plus élevé qu'en France hexagonale ?" demandent ainsi les quatre associations signataires.
Plus d'infos sur www.tjenbered.fr rubrique "Nos infos".