VIH : l'espérance de vie a augmenté

25 Juillet 2008
580 lectures
Notez l'article : 
0
 
feet.jpg

L'espérance de vie des patients infectés par le VIH/sida a augmenté de treize ans entre 1996-1999 (période de lancement des trithérapies) et la période 2003-2005, indique une étude canadienne publiée, le 25 juillet, dans la revue scientifique britannique The Lancet. Selon l'étude, l'introduction des multithérapies combinant plusieurs antirétroviraux s'est accompagnée d'une baisse de la mortalité de 40 %. Ces résultats sont tirés des données de quatorze études européennes et américaines réunissant au total plus de 40 000 personnes. Les chiffres recensés indiquent que les personnes qui ont été usagères de drogues par injection et celles qui ont démarré tardivement un traitement sont celles dont l'espérance de vie a le moins augmenté. Les femmes ont une espérance de vie légèrement plus élevée que les hommes, peut-être parce qu'elles commencent le traitement plus tôt. Evidemment, ce que ne peut pas mesurer l'étude, c'est que de grandes différences existent selon la qualité de la prise en charge dont on bénéficie et l'accès aux soins. Par ailleurs, si l'espérance de vie augmente (du moins dans les pays riches), la qualité de vie reste évidemment un souci pour de nombreuses personnes du fait de la fatigue, des effets indésirables, des discriminations, etc. De ce point de vue, il est logique que les auteurs de cette étude estiment nécessaire "une amélioration de la prise en charge et des conditions de vie des personnes séropositives".