VIH : nets progrès au Maroc

19 Juin 2021
222 lectures
Notez l'article : 
0
 

Les progrès du Maroc en matière de lutte contre le VIH sont « éloquents », a estimé Kamal Alami, le directeur de l’antenne de l’Onusida dans le pays. Il a notamment souligné que le royaume a réalisé une « moyenne de couverture par le traitement antirétroviral de 76 % dépassant même la moyenne mondiale qui est de 73 % et la moyenne régionale Afrique du Nord/Moyen Orient (Mena) qui est de 40 % », explique le journal L’Économiste. Sur un plan plus général, la région Afrique du Nord et Moyen orient est plutôt en retard par rapport aux objectifs de fin de l’épidémie de VIH. Heureusement, les données mondiales indiquent d’autres tendances. Globalement, le dernier rapport de l’Onusida montre que le nombre de personnes sous traitement a plus que triplé depuis 2010. En 2020, 27,4 millions des 37,6 millions de personnes vivant avec le VIH suivaient un traitement, contre seulement 7,8 millions en 2010. On estime que le déploiement d’un traitement abordable et de qualité a permis d’éviter 16,2 millions de décès depuis 2001. Les décès ont reculé en grande partie grâce à la démocratisation de la thérapie antirétrovirale. Les décès dus au sida ont chuté de 43 % depuis 2010 pour atteindre 690 000 en 2020. Des progrès ont également été réalisés dans la réduction des nouvelles infections au VIH, mais ils ont été nettement plus lents. Ils ont ainsi reculé de 30 % depuis 2010, avec 1,5 million de personnes nouvellement infectées par le virus en 2020 contre 2,1 millions en 2010.