VIH : Nouveaux résultats pour l’anneau vaginal avec la dapivirine

12 Août 2016
2 264 lectures
Notez l'article : 
0
 

De nouveaux résultats ont été présentés à la conférence de Durban concernant un anneau vaginal de prévention de l’infection à VIH à base de dapivirine, un antirétroviral. Ces données confirment celles publiées à l’occasion de la Croi 2016 : l’anneau avec dapivirine offre une protection "significative" lorsqu'il est utilisé de manière systématique. Les résultats présentés portent sur les dernières données de deux études de phase III toujours en cours en Afrique : Ring Study et l’étude Aspire. Les nouvelles données indiquent que chez les femmes qui utilisent l’anneau mensuel systématiquement, le risque d’infection est, au moins, réduit de 56 %. Dans un sous-groupe très observant, le risque d’infection était même réduit d’au moins 75 %. Deux autres études viennent d’être lancées : Dream et Hope. Elles visent à mieux cerner les utilisations possibles de l’anneau vaginal. "Il s’agit de mieux comprendre quand, pourquoi et comment les femmes utilisent l'anneau et de développer des moyens efficaces pour soutenir son utilisation cohérente", expliquent les chercheurs d’IPM, un institut qui s’occupe de la Ring Study.