VIH : progression chez les jeunes au Québec

20 Mars 2012
510 lectures
Notez l'article : 
0
 
drapeau_Quebec.gif

Spécialiste réputé du VIH, le docteur Réjean Thomas est inquiet de constater que de plus en plus de jeunes adultes contractent le VIH/sida, ce qui contribue notamment à faire diminuer la moyenne d'âge des personnes infectées, explique le journal "La Presse Canadienne" (26 février 2012). C’est ce qu’indiquent "les plus récentes données compilées par la clinique l'Actuel de Montréal, spécialisée dans les traitements du VIH et des infections transmises sexuellement" [elle est dirigée par ce médecin]. Les chiffres indiquent "que 34% des nouveaux séropositifs n'étaient pas dans la trentaine en 2011, comparativement à 20% l'année précédente. C'est toutefois chez les moins de 25 ans que la tendance est plus alarmante, alors que cette tranche d'âge représentait 18% des nouveaux cas de sida, une progression de 10 points de pourcentage par rapport à 2010", indique le journal. Interrogé par "La Presse Canadienne", le docteur Thomas explique que l'âge moyen des séropositifs était d'environ 38 ans au début des années 2000 et qu’il est maintenant de 35 ans. "C'est la première fois qu'on constate une baisse aussi significative de l'âge moyen des séropositifs, souligne-t-il. Pour que la moyenne chute de trois ans, c'est parce qu'une tendance lourde se dégage. Tout âge confondu, c'est environ de 150 à 200 patients qui débutent annuellement une nouvelle thritérapie chez nous", souligne le docteur Thomas. "On traite ces personnes, mais il s'agit tout de même de destins brisés".