VIH : un facteur de risque cardio-vasculaire

18 Février 2009
1 139 lectures
Notez l'article : 
0
 
croi2009_v.jpg

L’athérosclérose correspond à un dépôt de la graisse au niveau des parois des artères, formant ainsi une plaque solide, qui peut se disloquer et aller boucher d’autres vaisseaux. C'est ce qu'on appelle ‘les embolies’, qui sont à l'origine des accidents cardio-vasculaires.
En comparant ce phénomène chez des personnes séropositives et séronégatives, une étude présentée lors de la conférence CROI 2009, a conclu que le VIH est en lui même un facteur de risque de l’athérosclérose, se rajoutant aux autres facteurs traditionnels : sexe masculin, âge avancé, tabac, suralimentation, faible activité physique, stress répété, hypertension, cholestérol, diabète …