VIH/syphilis : dépistage moins cher

26 Novembre 2021
249 lectures
Notez l'article : 
0
 

Baisse des prix. Une nouvelle réduction des coûts des doubles tests rapides VIH/syphilis pourrait accélérer les progrès vers l’élimination de la transmission mère-enfant de ces deux maladies, a annoncé (15 novembre) l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Cette annonce est intervenue après la signature, mi-novembre, d’un nouveau partenariat sur un rabais des coûts entre la fondation Clinton pour l’accès à la santé (Clinton Health Access Initiative -CHAI), MedAccess et SD Biosensor. Ces doubles tests seront désormais disponibles pour moins d’un dollar. Ce qui en fait le test double VIH/syphilis pré-qualifié par l’OMS le moins cher du marché. « Cette baisse aidera davantage de pays à adopter le double test VIH/syphilis et à accélérer les progrès vers la prévention de la transmission mère-enfant du VIH et de la syphilis et à fournir des services aux populations clés, où les deux infections sont fréquentes », a expliqué Meg Doherty, directrice des programmes mondiaux de l’OMS sur le VIH, les hépatites et les infections transmissibles sexuellement (ITS). Chaque année, environ 1,3 million de femmes vivant avec le VIH deviennent enceintes et un peu moins d’un million de femmes enceintes sont infectées par la syphilis. Malgré la disponibilité de diagnostics et de traitements abordables, les infections au VIH et à la syphilis active non diagnostiquées et non traitées chez les femmes enceintes continuent de nuire à la vie de nombreuses mères et de leurs enfants. Ce nouveau dispositif simple à utiliser permettra à davantage de pays d’éliminer la transmission mère-enfant (TME) du VIH et de la syphilis. Depuis 2019, l’OMS recommande l’utilisation des doubles-tests de diagnostic rapide (TROD) VIH/syphilis dans les services prénataux et autres lieux de dépistage.