Vivent nos archives !

25 Juin 2022
250 lectures
Notez l'article : 
0
 

Dans un communiqué, publié la veille de la Marche des fiertés de Paris, l’Inter-LGBT se mobilise sur l’enjeu des archives et des moires LGBTQI+ « Dire que le moment est venu de raconter l’histoire des LGBTQI célèbres ou anonymes, de se souvenir, de célébrer et de partager nos cultures serait inexact. Paris a plus de 20 ans de retard. En 2022, malgré les promesses, la communauté LGBTQI de Paris ÎDF ne dispose toujours pas d’un centre d’archives LGBTQI + qui nous permette d’aborder fièrement notre présent et notre futur en nous appuyant sur notre passé », tacle le collectif. « Nous avons besoin d’un Centre d’archives LGBTQI inclusif, accessible et ouvert à tous les publics pour que nos associations, nos membres et toutes les personnes concernées puissent y déposer et faire vivre leurs archives. Les produire aussi. Nous n’avons que trop attendu. Pour cela, il nous faut un espace physique et numérique où conserver nos archives sous toutes leurs formes, où se retrouver et partager un héritage qui se perd chaque jour », développe l’Inter-LGBT. Le communiqué revient sur les péripéties récentes concernant le projet de centre d’archives francilien, pointant les manques et se conclue par cet appel : « En plein mois des fiertés et pour rendre ce projet enfin effectif, l’Inter-LGBT lance un appel à tous les partenaires publics (Mairie de Paris, Région Île-de-France et ministère de la Culture) à fournir un lieu et les financements publics indispensables pour le fonctionnement et le développement du futur centre des archives LGBTQI+. Le Centre d’archives LGBTQI+ Paris Ile de France, c’est maintenant. Le 25 juin, nous marcherons aussi pour que vivent nos archives ».