Activité physique adaptée et VIH : la solution APA

10 240 lectures
Notez l'article : 
5
 
0
Mode de viesport adapté

Activité Physique Adaptée (APA) et Virus de l’Immunodéficience Humaine (VIH) : une thérapeutique non médicamenteuse pour lutter contre les effets indésirables de la maladie. C’est ce sujet qu’ont traité Julie Bassier, Fanny Drouadenne et Margaux Couchet, toutes trois en master 2 Activités physiques pour la santé (APPS) à Montpellier. Elles ont proposé un article à Seronet. Le voici.

Trois fois par semaine, Maéva, enseignante en activités physiques adaptées, accueille dans différents lieux de la ville de Montpellier des personnes qui viennent participer à un cours d’aquagym, de gym tonique, de natation ou encore de gym douce. Proposées par l’association Montpelliéraine "D’un Monde à l’autre", ces activités physiques adaptées ont pour objectif de permettre l’accès au milieu sportif des personnes présentant un trouble de santé invalidant en situation d’isolement et de précarité. Les participants, limités à 10 par séance, sont des hommes et des femmes de 30 et 65 ans touchés par des maladies chroniques telles que le VIH. "Ils viennent chercher la convivialité, le lien social, ils souhaitent relâcher les tensions, retrouver du plaisir, améliorer leurs capacités physiques et surtout rééquilibrer les lipodystrophies", nous explique Maéva, diplômée d’une licence STAPS Activité physique adaptée (1).

En effet, tous ne pratiquent pas ou plus d’activité physique depuis de nombreuses années et sont en situation de déconditionnement physique notamment au niveau cardiovasculaire et musculaire. Il est donc nécessaire d’être attentif aux capacités et besoins de chacun. Pour cela, au mois de septembre, chaque adhérent réalise différents tests permettant d’évaluer la tonicité des membres inférieurs, supérieurs et des abdominaux, la souplesse, l’équilibre, l’endurance cardiovasculaire et la force musculaire. "J’insiste beaucoup sur l’écoute et la conscience corporelle mais aussi sur le travail des abdominaux et des fessiers, cibles des lipodystrophies. Au mois de juin, nous réalisons de nouveaux ces évaluations pour observer les bénéfices de la pratique. Les améliorations les plus importantes, nous les retrouvons au niveau de l’endurance cardiovasculaire et de la tonicité des membres supérieurs et inférieurs".

Effectivement, la pratique d’activité physique adaptée (APA) ne soignera pas la pathologie mais c’est aujourd’hui prouvé, dans le cas des maladies chroniques telle que le VIH, l’APA améliore la santé mentale, réduit les effets indésirables des traitements, favorise l’appropriation et l’autogestion de la maladie et retarde l’apparition de nouvelles maladies. Pour tous, il est recommandé de pratiquer au minimum, 150 minutes d’activité physique par semaine.

Dans le cas du VIH, pour limiter le risque d’apparition d’effets indésirables liés aux traitements, il faut viser deux objectifs :  Lutter contre la sédentarité  et maintenir les masses musculaires. Aucune activité n’est interdite ! L’essentiel, c’est d’aller à son rythme et de se faire plaisir ! Les experts recommandent de combiner de manière régulière et à une ntensité modérée, des activités d’endurance (comme le vélo, la marche ou la natation) et des activités de renforcement musculaire.

(1) : La licence Activité Physique Adaptée (APA) est un diplôme préparé dans les unités de formations et de recherche des sciences et techniques des activités physiques et sportives (UFR STAPS).

L’APA Kesako ?
Encadrée par un professionnel spécialement formé, l’activité physique adaptée (APA) regroupe l’ensemble des activités physiques et sportives, adaptées aux capacités de la personne. C’est un projet lié aux besoins de celui qui la pratique et vise l’amélioration de la  santé et du bien-être bio-psycho-social.

Commentaires

Portrait de alsaco

c 'est ce que nous faisons a Marseille  depuis belle lurette   avec 1 coach  3 x par semaine   avec Une association  LE RESEAU  SUD 

gym douche   -  marches  -  pique -nique  -  piscine  - bord de mer  -  musculation en salle   Effectivement  la pratique sportive  et la relation au corps  sont  très importantes     .........

Il est temps que les expériences se succèdent   ..............

bonne journée

Portrait de wwct4123

ces vraix que excercise est bon pour ma fatique j'ai plus énergie 

Portrait de za3117

Salut Alsaco

 

C est super cette association que vous avez a Marseille!!!

 

Tu y participes toi?

 

N existe qu a Marseille et Montpellier????

 

Bonne soirée

Portrait de alsaco

je ne sais pas s 'il existe d 'autres structures de ce genre    ailleurs 

Oui j 'y participe  ardemment   -

(En + je fais de la thalasso  actuellement    2/semaine  )

LE RESEAU SUD  propose également  des consultations  d OSTEOPATHIE  avec un suivi  personnel.

 

Ce qui me semble intéressant  dans ce collectif    c 'est autant  la prise en charge des pathologies  (HIV - HEPATITE ) que la relation avec son corps .

Pour moi et mes camarades  c 'est très important   de se retrouver  dans un parc  , une salle ,  1 piscine , autour d 'une table ou d 'un pique - nique .

Le sport devient alors  un pretexte  pour nous revoir et partager  .

Bonne soirée

Portrait de za3117

Salut

 

Vraiment génial, ce genre d assos ne doit pas exister autre part, j ai regardé un peu sur le site, a part chez toi et a Montpellier, je n ai rien vu!!!!

 

Moi il faudrait que je me bouge aussi, le boulot n est pas suffisant, mais je vais devoir payer 85 balles pour  l inscription, et 39 balles par mois!!!!

 

Je trouves ce concept intéressant, ce devrait etre un peu partout, cela permet de se retrouver, et enfin de faire des choses, avec d autres qui en on besoin autant que nous!!!!!

 

Bonne soirée a toi aussi