sortie DVD/ Sida une histoire qui n'a pas de fin

Publié par maya le 15.03.2009
1 547 lectures

extrait fin de l'article de prochoix :

Tout en décrivant la souffrance et l'exclusion des malades, ces documents ne tombent pas dans l'écueil misérabiliste ou pathétique en sachant garder un recul salutaire. Un recul qui traverse tous les témoignages sous forme de sentence politique impitoyable et sans appel : on peut juger d'une société à la façon dont elle s'occupe de ses malades. Et le constat dressé par la plupart des témoins dépeint le fonctionnement d'une société elle-même malade parce qu'incapable d'accompagner la souffrance des séropositifs : le ressentiment, la profonde aversion qu'ils expriment à l'égard des milieux politiques ou médiatiques est frappante. La (non) prise de conscience et la (non) prise en charge de la maladie par la société et par les pouvoirs publics a créé des générations de militants, de citoyens pour qui le cœur du problème est essentiellement politique.

En écoutant toutes ces personnes qui sont au contact de la maladie, on en conclut au moins qu'elles ont y gagné quelque chose par rapport au reste de la société, un petit peu d'humanité ou un peu d'intelligence en plus : « Le Sida m'a appris beaucoup à me renforcer, à grandir encore, donc dans ce sens-là je redis encore ;merci;, parce que même si c'est dur à vivre, je dis ʺmerciʺ parce que ça m'a appris beaucoup de choses, à prendre conscience de beaucoup de choses, et quelque part je suis content d'avoir pris conscience de ça aujourd'hui, à l'âge que j'ai. »

source :http://www.prochoix.org/cgi/blog/index.php/2009/03/13/2148-sida-une-histoire-qui-n-a-pas-de-fin 

Commentaires

Portrait de vincent58

je vais regarder ce DVD mais ma question tourne autour de "l'histoire qui n'a pas de fin"....penses tu Maya et les autres que vraiment l'histoire n'aura pas de fin ??

merci de vos points de vue

vincent58

Portrait de maya

yaura une fin mais surement pas de notre vivant vincent à mon avis...