VIH : Bruxelles signe la Déclaration de Paris

20 Juin 2015
1 635 lectures
Notez l'article : 
0
 

Le conseil communal de Bruxelles a adopté (8 juin) à l'unanimité une motion visant à adopter la Déclaration de Paris et à réfléchir aux initiatives qui peuvent être prises dans son champ de compétences pour lutter contre le VIH/sida, indique l’agence de presse Belga. Le Collège s'est joint au groupe Ecolo-Groen pour proposer une motion commune qui prévoit l'élaboration d'un plan d'action local de lutte contre le VIH/sida en partenariat avec l'hôpital Saint-Pierre, afin de contrer la recrudescence des infections. "Le gouvernement fédéral actuel, et plus particulièrement la ministre de la Santé Maggie De Block, mettent tout doucement le plan fédéral de lutte contre le sida au frigo", estime le conseiller communal écologisgte Michaël François, cité par Belga. "La Belgique est un réel point noir au niveau européen et c'est aujourd'hui intolérable", estime-t-il. En 2013, quelque 1 115 nouveaux cas d'infection au VIH ont été diagnostiqués en Belgique. "La Ville s'engage, dans la limite de ses compétences, à réaliser les objectifs "90-90-90" de l'Onusida".

Commentaires

Portrait de migrant

*Tests rapides illegaux

*Unique centre ist de bruxelles ouvert 3 heures par semaines

*Baisse de salaire si consultation à l'hopital en semaine: Le code du travail belge considere que c'est une absence injustifiée.

*Impossible d'avoir des antiretroviraux si plus de 500 CD4 . Et même au stade sida à 110 CD4, il faut attendre plusieurs mois pour que l'infectiologue donne la prescription+ encore convaincre le commercial de la mutuelle de donner l'autorisation d'avance de frais des medicaments(valable 1 an seulement)

* Antiretroviraux interdits pour les etrangers à Anvers (celui qui m'a contaminé est parti aux pays bas pour se faire soigner)

*Interdiction de faire des bilans sanguins plus souvent que 1 fois / 3 mois, meme en cas d'infection grave, debut de pneumonie ou adenopathie hors hospitalisation.

* Unique centre de prise en charge de bruxelles toujours injoignable au telephone

* Absence de 100%VIH

* 50 euros a avancer par carte bleue pour toute consultation de suivi VIH, remboursement aleatoire a 40%

* Vaccin pneumocoque à 110 euros

* Certaines de mes connaissances ont recus des lettre de cabinets de recouvrement engagés par les hopitaux pour payer leurs soins.

* Traitement d'urgence: Necessite d'avancer 1300 euros remboursés ensuite par la mutuelle. Et si on a pas 1300 euros urgemment disponible, on attend sa prochaine paye pour le traitement d'urgence???

* Consultation proctologue = fissure anale garantie et ticket avec taches de sang pour le prochain rendez vous.

* Absence de capote dans tous les saunas de bruxelles (le gerant ayant peur des vols de capotes car ca coute cher. Pourtant, le budget n'est pas limité pour mettre des antivols aux serviettes)

* *** Un propos a été modéré *** . Bareback partout, capote et prep nulle part...

*** Un propos a été modéré ***

Conclusion:

Actuellellement, le score de la ville de bruxelles, dans la limite de sa competence, c'est pas 90 90 90

on tend plutot vers le 0 0 100

Quand est-ce que les associations belges se reveilleront et reveilleront par la même occasion le/la ministre belge de la santé