Primo infection – symptomes : pourquoi certains et pas d’autres

Publié par Little Sweety le 23.07.2015
4 534 lectures

Toc, toc, toc ….

Il y a longtemps que je n’avais pas franchis la porte de seronet et que je ne m’étais pas installée dans mon fauteuil moelleux, devant la cheminée, avec vous, pour  siroter un bon café.

La cause : mon ordi m’a lâché … Pfffffff

Alors voila, un billet que je voulais écrire depuis un moment car je m’interroge sur un point depuis que j’ai fait ma primo.

Il faut déjà que je vous explique ce qui s’est passé pendant celle-ci.

J’ai commence a avoir des symptômes grippaux ( frissons, fatigue ) puis tout s’est enchaine très vite. Dans les 48 h qui ont suivis j’ai fait une gastro, une hépatite. J’ai eu un ganglion gros comme un œuf de caille dans le cou, 41 ° de température, 7 de tension, perte de connaissance en permanence, de fortes douleurs au niveau des muscles ( j’avais l’impression que l’on faisait glisser un couteau le long de mes os, et ce sur l’ensemble de mon corps ). A cause de la diarrhée fulgurante que j’ai eu et mon état général  ( impossible de me tenir debout, de marcher ) j’ai été hospitalisée deux fois. J’ai eu le droit a 9 perfusions pour me réhydrater … et j’ai perdu  …. la moitie de mes cheveux ( et accessoirement 8 kgs )!

Et tout ca en ……. 5 JOURS !!!!

Finalement mon généraliste a pris le relais ( parce que l’hôpital ils n’ont rien fait ) et deux semaines plus tard il m’a appris que j’étais S+ et en phase de primo. J’étais dans un tel état de faiblesse que j’ai été arrêtée 3 mois.

Je vous rassure, aujourd’hui tout va bien : j’ai la pèche, j’ai repris mon travail normalement, je suis sous tri et je suis indétectable ( je dois juste gérer la fatigue ).

Mon ( futur ex ) compagnon qui m’a contamine, n’a eu aucun symptôme, même pas un éternuement.

Vu que nous avons le même virus, la différence de notre vécu  de la primo n’est pas du a la virulence de celui-ci. Donc c’est une question d’organisme.

D’après mon ( futus ex ) compagnon : «  tu as été aussi malade parce que ton organisme est faible, moi le mien il est fort, c’est pour ca que je n’ai pas été malade. Ton organisme est faible. »

Pour mon virologue si mon organisme a autant réagis c’est parce que j’ai un système immunitaire très réactif et que c’est une excellente chose. Mais voila j’ai un peu de mal à le croire.

Je sais que seulement 1/3 des personnes contaminées ont des symptômes pendant la primo. Mais pourquoi ? Est-ce que cela veut dire que leur organisme est plus faible que les autres ? Est-ce qu’ils ont moins de chance que les autres ( 2/3 sans symptômes ) de rentrer en rémission ( sujet que je souhaiterais aborder aussi avec vous un peu plus tard ) ? D’avoir été malade pendant la primo est il un indicateur sur la capacité de l’organisme a supporter les effets néfastes de ce virus ?

Je ne sais pas si je suis très claire dans ma demande.  Vu comment j’ai été malade pendant ma primo, est ce un indicateur que le virus a fait plus de dégâts sur mon organisme que pour une autre personne ?

Voila c’était la question qui me préoccupe depuis un moment maintenant.

Bon et si on reprenait un peu de ce merveilleux café ?

Little Sweety

Commentaires

Portrait de la-vie-en-rose

J'avais posé la question à mon virologue, il y a quelques années : la présence ou l'absence de symptômes pendant la primo-infection permet-elle de prédire si l'organisme luttera mieux ou moins bien contre le virus par la suite ?

Il m'avait répondu qu'on n'en savait rien.

Y a-t-il eu depuis des études qui apporteraient de nouveaux éléments ? Je l'ignore. 

Reprends-tu un peu de café ?

Portrait de Little Sweety

Bonjour La vie en rose, contente de te lire a nouveau ;-)

Je reprendrai volontiers encore un peu de café, et un petit ( tout petit ) biscuit …

Merci pour ta réponse, je ne suis pas la seule a m’interroger a ce sujet. Je revois mon virologue mi septembre, je lui reposerais  la question, peut être en saura-t-il un peu plus.

Cela fait bientôt 9 mois maintenant mais j’ai encore besoin de me rassurer, de me dire que je vais m’en sortir ( je sais que je vais vivre, mais comme tous les êtres humains j’espère plus ).

J’ai fait des recherches sur internet et j’ai eu les critères a remplir a 1mois/3mois et 6 mois de trithérapie afin de savoir si le traitement fonctionne. A chaque étape je remplissais les conditions : ouf, soulagée et rassurée.

Mais la corrélation entre l’apparition des symptômes en phase de primo et la capacité de l’organisme a faire face, je ne trouve rien ( est ce bon signe ou pas ??? Mystère ).

J’essaye de me raccrocher a des données, des étapes a franchir.

Devenir indétectable était une étape importante pour moi. A 6 mois de tri c’était bon, j’étais indétectable.

Lorsque mon généraliste m’a annonce ma séropositivité, en regardant les résultats de mon western blot ( 1 marqueur ++, 1 marqueur +, les autres marqueurs négatifs ) sa première réaction a été de  dire de me rendre a l’hôpital immédiatement afin de commencer ma tri le plus vite possible que j’étais au début de ma contamination et que je pouvais espérer une rémission.

Rémission, le mot magique ( mais on est d’accord, rémission ne veut pas dire guérison, car en terme de hiv il n’y a pas – encore – de guérison ). Alors j’ai commence a faire des recherches sur le net pour trouver les critères qui indiquaient une rémission. Mais rien, je n’ai pas trouve d’info. Je n’ai trouve que des infos sur des délais :

  •    - Traitement commence pendant les 35 premiers jours de contamination, il y a des chances de rémission

  •    - Traitement commence entre le 36 eme et le 70 eme jour, il reste encore quelques chances de remissions

J’ai commence ma tri 52 jours après ma contamination ( observance de 100 % ). Je rentre dans le second délai. Alors j’espère et je veux y croire.


Je crois savoir que le rapport CD4/CD8 rentre en ligne de compte pour savoir si une personne S+ est en remission, mais je n'ai pas d'autres infos.

Je me raccroche a tout ce qui peut me rassurer, tout ce qui me dire «  oui little sweety tout se passe bien, ton organisme sera plus fort que ce virus et dans quelques années ton virologue te dira «  Vous êtes en rémission « « 

J’ai franchi plusieurs étapes déjà, mais pas encore celle-ci : être rassurée .

J’ai encore besoin d’etre rassurée.

Encore merci pour ton aide La vie en rose ….

Je vais devenir une accro au cafe en ta compagnie ....

Et la prochaine fois j'apporte le gateau, je fais une super tarte poire chocolat ;-)

Au plaisir de te lire

Little Sweety

Portrait de la-vie-en-rose

C'est bon ça, la tarte poire chocolat... 

Portrait de Little Sweety

Super bon en fait ....

Et moi en plus je mets des amandes grillées au dessus ...............

UN PUR REGAL .....