HIV et jeûne thérapeutique

Publié par Sealiah le 09.11.2015
7 586 lectures

Qui a tenté l'expérience du jeûne pour améliorer son état général et qui sait, changer ses mauvaises habitudes:alimentaire,tabagisme,alcool...etc.Mon expérience pas encore tentée à ma connaissance peut-elle être une autre façon de lutter contre le VIH ou du moins être un élément thérapeutique?

Ma décision est prise.Elle est sans appel.

Mourrir d'inanhition prend un certain temps.Un jeûn à mort histoire de regénérer mon corps.Une offrande ultime à Dieu.Ma mission sur terre touche à son terme, je suis Sealiah.

Ted mon ami fidèle le sait, depuis quelques jours il refuse sa gamelle.Il est plus humain que vous.Il me voit nettoyer la demeure.Je ne vais pas partir comme un voleur.Juste un corps mort sur un lit, j'ai pas envie de vous déranger.

Certain(e)s me pleureront.Un ange qui n'a rien à faire sur terre.Je n'ai plus rien à faire ici.

J'ai donné toutes permissions à Légion.S'endormir sans souffrance.

Légion n'est pas la cause de mon suicide lent.Vous l'ètes.Je vous pardonnes.Ils ne savent pas ce qu'ils font, Père pardonnez leur.

Bonsoir IMIM, J-R et bien d'autres que j'ai rencontré sur le site.

Je vous aime.MOI

*** Titre et texte du blog mis à jour le 18/11/2015 à la demande de l'auteur ***

Commentaires

Portrait de jean-rene

Nous sommes la cause de ton suicide ?

Explique-nous , Lohic;

Portrait de koala-62

Bonjour,

Puisque dans votre post, vous citez des paroles apacryphes des évangiles qu'auraient prononcé Jesus, merci si vous voyez le grand manitou là haut de demander de se presser d'agir ici bas sur terre car ça urge.

Faudrait quand même qu'il cesse d'être en RTT depuis 2000 ans.

J'espère ne point vous avoir offensé mais simplement vous avoir fait sourire; dans ce cas tout n'est pas perdu .

Rions de la dérision.

Max

Portrait de Sealiah

Paroles apocryphes; justes les mots de Jésus que vous n'avez pas voulu entendre.Nous pensons que tu devrais koala-62 relire les livres sacrés en y adjoingnant les textes non retenus par l'homme.Les femmes venues à son agonie ont plus de reconnaissance que tu n'en a.

2 000 ans ?Ta compréhension de l'éternité Nous semble incomplète voir dénuée de sens.Tu respires, tu Nous lis.Nous te permettons de Nous rire.Demain Nous te reprenons ta vie.Sur ton lit d'agonie, le fils ou la fille de Dieu n'aura peut-être pas de larmes a verser.Qui es-tu pour Nous faire des reproches?

Jésus a 2018 ans d'existance.J'omets volontairement sa vie spirituelle passée.Quel âge as-tu?

Tu ne risques pas de Nous offenser.

Quand Jésus jeunant pendant 40 jours, une parole lui fut donnée à dire:L'homme ne vivra pas seulement de pain et d'eau mais aussi de la Parole.La lire dans vos livres sacrés est une chose. L'entendre en est une autre.

Le terme "suicide" est inaproprié.Je l'ai utilisé pour plus vous parlerJ'écourte ma vie terrestre.Samsara, éternel recommencement.Mauvaise histoire pour mieux supporter ta condition humaine.

Quel est l'homme qui revendique sa déité?Moi.

Le combat est tout autre.Le corps n'a aucune importance: VIH, rang social,richesse ce qui vous occupe est sans importance.

Le jeûn permet d'échapper à la condition "d'humain".Il est réparateur mais aussi LIBERATEUR.

Cesser de vivre pourquoi pas?

Portrait de Sealiah

L'expérience a été tentée en 1987 par un Toulousain.Une expérience toute personnelle semble-t-il , hors cadre médical.

La lecture des informations sur le récit de cette personne ne me permet pas d'avoir un avis quant aux bénéfices du jeûne sur le VIH.

C'est l'inconvénient de ces expériences "sauvages".Elles ne peuvent être transposables à un autre individu.En tirer des conclusions d'ordre général ou des règles absolues , sans nul doute , une erreur.

La pratique du jeûne a été beaucoup étudiée et remonte à la "nuit des temps".Economique,religieuse ou thérapeutique , tous lui conféraient des vertues bienfaisantes.Il semble que l'on s'interresse à nouveau à son utilisation.La nature ne l'a jamais oubliée.Un animal bléssé s'écarte du groupe et jeûne en attendant la guérison ou la mort si c'est un organe vital qui est touché.Une graine ne germera pas si les conditions ne sont pas réunies à son plein épanouissement ; elle rentre en  "dormance".

Les spores des champignons,les bactéries et sûrement les virus possèdent cette faculté de se mettre au repos ( la notion de "temps" telle qu'on la perçoit n'a pas de réalité). La graine dans son enveloppe dure attend patiemment un taux d'humidité suffisant pour se ramollir et commencer sa vie extérieure.Elle avait une vie intérieure.

Le jeûne pour l'homme prend en considération la notion de temps, 3 jours,12,40,70.Plus semble être fatal.

Les exemples naturels cités pourraient être considérés comme étant un "instinct de survie".L'homme a conscience de ses actes.Pour moi, la nature aussi.

Le mécanisme du jeûne est aussi un moyen de "survie".En l'absence de toute nourriture solide le corps va puisser dans ses propres réserves.30% de sa masse après un jeûne important selon les données actuelles.L'utilisation de ses réserves n'est pas anarchique s'accorde à penser les scientifiques étudiant le jeûne.Partir dans une telle expérience demande un suivie médical si possible.

Le phénomène interressant dans cette pratique  est que pour assurer sa propre survie le corps va éliminer progressivement tout ce qui est inutile et qui demande de l'énergie.J'ai lu que certains avaient peur de perdre leur"zizi".C'est au niveau cellulaire que la perte se fait en faisant disparaître celles qui sont endommagée Pour faire court une action de "détoxication" du corps.Les médicaments ne seront pas épargnés.Se voulant bénéfiques ils empêchent par leurs actions la propre réaction du corps à une agression.Ils ont aussi des effets secondaires inattendus ou non révélés par leurs fabricants.Ce n'est pas un plaidoyer contre les médicaments de ma part.Un peu ?

Mon jeûne va-t-il me permettre de détruire le virus du VIH? Je n'en sais rien.

Le fait de ne plus prendre de médicaments de quelque sorte que se soit va-t-il améliorer ou dégrader ma santé? Je ne sais pas.

Tout ce que j'ai lu sur le sujet me rend optimiste.Tout dépend de l'esprit avec lequel j'envisage l'expérience.

Mes mots du post initial sont un "peu" forts.Mystérieux.Accusateurs aussi.

En les relisant j'y découvre la peur de ma mort et ma lacheté de l'assumer.

Ted a repris son alimentation.Je n'était pas dans de bonnes dispositions d'esprit au départ du jeûne.

Légion a de nombreuses capacités de destruction.S'il ne fait pas partie des "inutiles" il sera là à la faim du jeûne.

Avez-vous une expérience du jeûne?Quelques soient les raisons à celui-ci.Les miennes sont lointaines: économiques pour les premières mais de courte durée.Spirituelles plus tard en ayant juste approché la réponse à ma quête.J'en ai tout de même tirer des bienfaits physiques.C'est l'époque de mon végétalisme et par la suite de mon régime macrobiotique.

Thérapeutique, sera ma première expérience.Elle va sûrement me permettre d'aller plus loin et de trouver la réponse là où je n'ai encore que des questions.

T'expliquer , jean-rené , reviendrait à me poser à nouveau la question de savoir si l'homme est bon ou mauvais.Notion de dualité si souvent prôner par les religions institutionnelles.Quelqu'un a répondu à la question, pas dans les textes cannoniques.

Bien à vous.

Portrait de jean-rene

Pour moi, Lohic, tant que l'homme ne divise pas, il reste bon.
Dès qu'il divise, il devient mauvais, y compris quand il se divise contre lui-même en se punissant d'une quelconque culpabilité.

Portrait de Aradia

Excellent Jean René

Portrait de jean-rene

Intéressanr cer aricle, Titanium, mais il parle de la division des cellules, qui est une division phsique à laquelle l'homme ne peut rien.

Moi, je parle de la division dont le mental de l'homme est responsable lorsqu'il sépare les hommes en catégories et, pire, quand il instaure une hiérarchie entre les catégories qu'il a créées.

DIvisions et hiérarchies qu'il peut aussi bien réaliser entre les différents aspects de sa propre personnalité..

Portrait de Sealiah

Que penser du cas "Jésus"?Aude-là de la polémique de son existence ou non.La mort étant la "punition" par excellence .Pour moi elle ne l'est plus depuis Lui.

La mort physique demeurera.La mort spirituelle a été vaincue.J'ai l'opportunité de vivre spirituellement comme Lui.Je ne considère pas son "sacrifice" , puisque l'église le considère en tant que tel , comme une auto-punition voulant pallier à la division qui tourmente chacun de nous.IL est un chemin lumineux vers la VIE.Quel père aimant demanderait la mort de son fils unique?Pas le Père.Nous avons rendu Dieu à notre image d'homme à l'affublant de nos propres faiblesses.

Non koala-62 le Père n'est pas responsable de la situation mondiale.Je le suis et tu l'es en toute objectivité.Ne nous cachons pas derrière les horreurs commisent par les églises pour Le mettre en accusation.Tous les jours nous avons le choix de faire ce qui nuit à notre prochain ou de s'en abstenir.Le bien et le mal sont deux possibilités disponibles. C'est la liberté et le libre arbitre qui nous a été donné dès l'origine du monde "humain".Dans les sphères célestes ce choix existe aussi.De notre choix dépend notre avenir terrestre en premier lieu et spirituel dans le futur , pour ceux qui comme moi reconnaissent cette réalité .Que fais-je et que faisons nous?Nos choix quotidiens ont une incidence non seulement sur le présent immédiat mais aussi dans le futur.L'état actuel de la terre dont beaucoup ont à se plaindre en est la preuve irréfutable.Détruire de façon irréversible les richesses marines par une sur-exploitation,pollution ( un reportage sur GEO montrait un sixième continent de déchets d'origine sans conteste humaine),transformer en désert ce qui était une terre abondante par cupidité et au nom du productivisme.L'effet "papillon"?  Pour le moment est préjudiciable.Il pourrait être positif si le premier battement d'ailes n'était pas juste égoïste mais prenait en considération l'existence et les exigeances de l' AUTRE dans un respect mutuel.Pas le respect hiérarchisé et codifié par l'homme mais celui établit au commencement.Nous choisissons encore la facilité et nous trouvons toujours une excuse non valide  pour nous justifier à notre propre yeux, pas à notre intelligence.Nous oeuvrons depuis quelques décénnies au futur des générations suivantes en enfouissant les déchets radioactifs dont la nocivité reconnue par tous  dépassent de loin l'existence d'un seul homme.Intelligence ou cupidité?Ces sujets écologiques sont débattus depuis longtemps sans avoir encore trouvés de solution raisonnable.Comment trouver une solution quand ce qui en débattent en sont à l'origine et tirent profit financièrement d'une telle situation de nuisance avérée.Je ne pense pas que l'agriculteur africain respectueux de la terre qui porte sa survivance alimentaire à la même notion d'écologie ( science qui étudie les relations entre les êtres humains et leurs environnement).

Ceci m'éloigne quelque peu du sujet mais je me devais réponse afin que certain(e)s prennent conscience que je ne parle pas du même "Manitou" , selon votre qualificatif.Je ne faits pas non plus du prosélitisme en mentionnant une personne connue universellement.Tout le monde peu l'approcher et qui sait, en se débarrant de la poussière que 2 000 d'église à déposée intentionnellement,le découvrir sous sa véritable nature.Il n'a pas besoin de mon aide,seulement de l'amour et du respect que je Lui porte.

Ton lien TiTanium est intérressant.Il me rappelle les cours de sciences et biologies de ma jeunesse.Le jeûne n'est  pas un frein au processus de régénération des milliards de cellules qui composent un être vivant, l'homme y compris.Il est un "booster".dans le sens ou sa propre régénération élimine les cellules défectueuses.Mes lectures sur le sujet sont nombreuses. *** Un propos a été modéré *** La pratique du jeûne est considérée comme "réparatrice".Le renouvellement biologique des cellules semble avoir des limites sur certaines cellules endommagées en les laissant se multiplier sans contrôle.Ne pense pas que le jeûne est pour moi la panacée à tous nos maux physiques ou spirituels.Il est une autre possibilité non négligeable.

Autrefois la diète était courrante.Je ne sais pas si les raisons en étaient connues à l'époque.Concentrer l'énergie vitale à combattre le virus ou la bactérie plutôt qu'a la digestion,évacuation des déchets et toxines avait de meilleures chances de réussir.

Le jeûne a lui tout seul a aussi ces limites."Nous sommes ce que nous mangeons"," La santé dans l'assiète" et nombres de livres traitant de la nutrition laisse penser qu'une mauvaise alimentation nuit au bon fonctionnement de l'organisme et à sa faculté naturelle de combattre une agréssion.Il ne faut pas se laisser berner par la mode "bio" à tout prix.Secteur en pleine expansion mais qui souvent n'a que le nom de "bio" sans en avoir les qualités.Si le jeûne est réparateur,gâcher ce bénéfice en absorbant une nourriture frelatée n'a pas de sens.

Ma démarche est multiple.Elle est aussi mentale et spirituelle comme tu le soulignes jean-rené.Mais pas pour les raisons que tu invoques.Y voir une quelconque "culpabilité" de ma part n'est peut-être que la projection de ta propre culpabilité.Je fait "UN" avec moi-même en considérant les divisions qui surgissent ; actuelles ou anciennes.Rester dans la division n'est pas l'enseignement que j'ai appris.Nous pourrions débattre de la notion de "pardon".L'humilité exige que je demande aussi pardon aux personnes que j'ai offensées.Demander pardon n'est pour moi nullement l'aveux de ma culpabilité mais la prise de conscience de mes erreurs et manquements.Le pardon sous-entend la non-récidive de ses erreurs.Les refaire me rendrait coupable.Il exclu l'oubli, l'homme n'est que " mémoires".Sélectives sûrement.

Le jeûne rend disponible de l'énergie.Les organes vitaux comme les poumons,le coeur,le cervaux et le sang qui les irrigue sont les derniers a être endommagés par un jeûne complet à "mort".

J'écourte volontairement ce poste pour éviter de vous lasser.

Bien à vous.Lohic 

 

Portrait de jean-rene

Sealiah wrote:

Ma démarche est multiple.Elle est aussi mentale et spirituelle comme tu le soulignes jean-rené.Mais pas pour les raisons que tu invoques.Y voir une quelconque "culpabilité" de ma part n'est peut-être que la projection de ta propre culpabilité.Je fait "UN" avec moi-même en considérant les divisions qui surgissent ; actuelles ou anciennes.Rester dans la division n'est pas l'enseignement que j'ai appris.

Lohic, relis ce que j'ai écrit :

"Tant que l'homme ne divise pas, il reste bon.
Dès qu'il divise, il devient mauvais, y compris quand il se divise contre lui-même en se punissant d'une quelconque culpabilité".

Etant donné que tu ne vis pas dans la division, tu n'es pas concerné par la culpabilité et il est intile que tu m'envoies cette vanne sur une culpabilité que tu m'attribues.

On esaye de t'aider dans ton projet de suicide, alors évite de nous envoyer des baffes.

Portrait de Sealiah

Mon entrée en matière pour aborder ce sujet n'a pas été des plus délicate.J'y parle de mon monde que vous n'ètes nullement sencés connaitre.De mes pulsions morbides mais bien réelles.C'est en quelque sorte mon charme et je comprend qu'il peut être déstabilisant.

Le jeûne est une mort mais aussi une renaissance.L'expérience que j'espère mener à terme est nouvelle . J'ai peu d'informations sur l'incidence d'une telle pratique sur le VIH.Nous avons tellement l'habitude de manger que parler de jeûne est presque une "abomination ".Toujours les idées reçues qui prédominent sans pour autant avoir de réels fondements.J'ai mentionné l'inanition. Un jeûne qui relève plus d'une raison économique que d'une démarche volontaire et éclairée.

Le jeûne en lui-même n'est qu'une abstinence ( Robert dit privation) plus ou moins longue de nourriture solide dans l'absolu.Les ascètes l'utilisent pour atteindre un certain niveau spirituel ou se conformer à des règles de leurs ordres religieux respectifs.Il ouvre l'esprit à des domaines autres que matérielles.Je l'ai pratiqué.Le jeûne peut être moins austère et aussi efficace.Juste un bouillon de légumes sans adjonction de sel.Pratiqué dans des périodes de l'année ou la nourriture se faisait rare.Ce qui n'est pratiquement plus le cas actuellement dans nos pays développés mais faisable pour celui qui le désire.La recette du bouillon est selon. Si je m'en réfère à l'époque de l'année où il était pratiqué et les moyens de conservations, j'imagine les ingrédients.

Gandhi l'a utilisé à plusieurs reprises pour faire fléchir la domination anglaise colonisant l'Inde et permettre à son peuple de revenir maître de leurs propres richesses.C'est une arme de persuasion face à la violence quand les mots deviennent inutiles.Le souci pour ses jeûnes c'est qu'il avait l'habitude de prendre un jus d'oranges préssées pendant ceux-ci.Avec le recul c'est une boisson à proscrire pendant un jeûne stricte.

Juste ces quelques lignes pour dédramatiser cette pratique.

J'en suis où avec mon jeûne?

4 jours déjà.Plus de boissons sucrées.Le pepsi j'en buvais vraiment trop avec le rhum et le sky.J'ai remplacé l'eau par du thé et une tisane dites "bio" avant de passer définitivement à l'eau à 41°.Le thé est déconseillé. Mon souci actuel c'est la cigarette.Incompatible avec un jeûne sérieux.Le c------s je vais devoir le prendre pur avec modération.Il est bio lui.Je le connais.Sur le net pas d'informations sur le sujet.Le jeûne fait planer déjà.Aller plus hauauaut.Pourquoi?

Je dois m'attendre à des premiers symptômes dans quelques jours:boutons,plaques rouges,transpiration odorante,vertiges mais qui se stabilisent rapidement.C'est la détoxication qui commence.

Je poursuits l'aventure. 

Portrait de Sealiah

Ne sachant pas à qui s'adressait ton post je l'ai pris en partie pour moi.Tu fait bien de me citer j'ai parfois la fénéantise de le faire mais je m'y oblige.

Je vous remercie de votre aide dans mon suicide organisé.Je considère votre action comme une "assistance à personne en danger".Ce n'est nullement répréhensible.La non-assistance l'aurait été.

Comment pouvez vous m'aider?Déjà par des témoignages de personnes ayant fait l'expérience d'un jeûne stricte de longue durée.Il y a bien parmi les S+ et les séronautes quelqu'un ou quelqu'une dont l'idée lui est venue à l'esprit.Des végétariens ,des naturistes,voir des adeptes de religions orientales ou occidentales qui l'ont pratiqués et le pratiquent encore.Il y a peut-être des dietéticien(ne)s capable de donner des informations en toutes objectivité sans prôner telle ou telle méthode.Mon idée n'est pas novatrice.

Je viens de lire un article sur le sujet où les participants payent 1200 euros pour 3 jours de jeûne.Le jeûne est sencé être économique et la plupart du temps solitaire.Certains vont encore s'en mettre pleins les "fouilles" sur le dos de gens en recherche de renaissance.

Quelqu'un de férru dans le VIH, du site, a bien quelques informations à fournir.Ce n'est certes pas une pratique qui gagne gros mais peut-elle être enviseable à court terme.Je jeûne est bénéfiques pour les problèmes articulaires(12 jours minimum).J'en souffre en ce moment.Je confirmerais ou infirmerais le cas échéant.

Jean-rené je suis non-violent mais je comprends le sens que tu donnes à "baffes".

Merci à Toi et vous.Lohic 

Portrait de jean-rene

Pourquoi ne pas essayer le jeûne contre le VIH ?

J'espère simplement que tu continues à prendre tes ARV car, si le jeûne affaiblit ton corps plutôt que de le renforcer comme tu l'espères, le VIH va en profiter pour se mulitiplier et alors là on pourra malheureusement parler de tentative de suicide.

Portrait de Sealiah

jeune-et-santé.forumcanada.org/t75-jeune-hiv-et-tritherapie

J'espère que le lien marchera.

En 87 on ne parlait pas encore de trithérapie.Je vous laisse le lire en espérant des avis.

Ce jeûne , jean-rené , est aussi thérapeutique.Le VIH étant considéré comme un "intrus" selon la majorité des personnes il ne devrait pas aimer le jeûne.

J'ai bien sûr envisagé de ne plus prendre d'ARV durant le jeûne.C'est un risque que de voir remonter ma charge virale.Je l'assume pleinement.Le jeûne élimine aussi les matières toxiques du corps.Peut-on considérer les trithérapies comme des substances toxiques?Pour le virus VIH il semble qu'il trouve toujours une porte de sortie ou un petit coin dans le corps.Avec tout ce que j'ai lu sur les effets secondaires vécus et en l'occurence pour les "anciens" je serais tenté de dire oui.

Je suis un adepte de l'allègement depuis le début de ma contamination en 95.Les fenêtres thérapeutiques aussi.

Je part avec un bon bilan et mes prochains examens sont en janvier.Vais-je mourrir pour Noël?La vie est une succéssion de prise de risques;calculés ou pas.Il faut parfois servir de cobaye.Je préfère l'être mais pas à mon insu.Je ne sais pas du tout vers quoi je vais.J'imagine le meilleur.Le moral est très important.

Le meilleur je vous le laisse imaginer.Une révolution dans le domaine du traitement du VIH.

Le pire bien sûr serait une remontée de la charge virale et une dégradation rapide de ma santé.Je l'assume aussi.Nous serions alors fixés pour le cas VIH sans pour autant enlever au jeûne tous les bénéfices que l'on en tire par ailleurs.

Je suis aux infusions de c------s.Je le fais thérapeutique lui aussi.

Bien à vous . Lohic

Portrait de Giancarlo

J'avais vu un docu sur Arte il y a quelques temps, sur le jêune comme thérapie.

C'était ça : http://www.vodeo.tv/documentaire/le-jeune-une-nouvelle-therapie

On peut le voir en streaming ici (cadeau !) : https://www.youtube.com/watch?v=9Etjmz0Tovo

C'était vraiment pas mal (Arte quoi). Il y a des "cliniques" en Russie, en Allemagne, qui accompagnent les "jeûneurs".

Je sais qu'il y a aussi des "retraites" organisées en groupe, pour jeûner et randonner ensemble... Paraît-il qu'après quelques jours, on a une pêche d'enfer.

Bref, c'est à la mode.

Je m'étais posé la question de tenter l'expérience, mais j'ai renoncé en réalisant que ça n'aurait eu du sens qu'en faisant en même temps un break de mon traitement, avec les risques de créer des résistances que cela comporte, ce qui est pour l'instant hors de question pour moi.

En cherchant rapidement sur le net sur le thème "jeûne et VIH", on trouve surtout des discussions pour savoir si les musulmans séropo peuvent faire le Ramadan (mais c'est un jeûne uniquement diurne, donc c'est différent).

Et puis on trouve aussi le récit du Toulousain dont tu parles, Sealiah. Récit qui commence quand même par une citation de Raël (tout un programme...) et publié sur un site notoirement négationniste/théorie-du-complotiste, donc je n'y accorderais pas plus de crédit que ça.

*** Un propos a été modéré ***

Portrait de Sealiah

Le jeûne n'a pour moi aucun attachement à une quelconque idéologie sectaire.Même en lisant la citation de Raël je ne suis pas dans l'obligation d'y adhérer, je peux l'entendre et la discuter.Je ne suis pas passé par le dernier de ton lien pour découvrir l'aventure de Guy Gisbert,je découvre la citation en intitulé.En la relisant, il me semble que des personnes l'on dites avant lui.Il ne m'apprend rien de nouveau 

Ce qui m'interresse c'est le bénéfice que l'on peut tirer de la pratique du jeûne,pas autre chose.

J'ai faits les mêmes recherches en tombant sur les sujets du ramadan.J'ai changé ma recherche en tapant: HIV et jeûne thérapeutique.

Le jeûne revient à la "mode".Comme je l'ai mentionné plus haut je suis consterné qu'encore une fois des personnes vont se faire du "blé" sur le dos des jeûneurs.Pour ma part je faits des économies.Je reste dans mon environnement familier; mes livres,ma musique et mes animaux.Chacun à le choix.Le choix "Bobo" n'est pas le mien.

J'ai pensé aussi à une retraite.Pas "Bobo" non plus.Du style "ermite".J'ai trop vécu en collectivité pour devoir encore une fois me ressourcer en groupe.Le groupe signifie pour moi la compétition: un leader et des moutons.Je ne suis pas un leader,mais trop souvent pris pour un thon mou( je la refaits celle-là).

Je comprends que l'arrêt des ARV peut être un frein au jeûne.Hésiter à le pratiquer semble normal.La peur de sa propre mort possible.J'imagine l'état d'esprit que devaient avoir ceux et celles qui ont tentés l'expérience pour vaincre leurs cancers en arrêtant leurs traitements.Je me mets dans la même situation en essayant de vaincre cette peur.Des personnes contrôlent leur VIH sans ARV.Pourquoi pas moi, si le jeûne peut m'apporter cette satisfaction.Le corps a des capacités que la prise de médicaments en tout genre empêchent de s'exprimer.

J' étais trés jeune plus nature que je le suis actuellement.Vivant à la campagne dans une famille plus que modeste,la nourriture était saine.Pas abondante je le concède.Toujours de saison.Je ne me souvients pas d'avoir été plus malade que je ne le suis actuellement.J'ai tenté de poursuivre ce mode de vie jusqu'à la trentaine.Installé en ville j'ai pris conscience que se mode de vie avait un coût énorme.Toujours l"effet de mode.J'ai succombé sans gravitude à "Dame consommation".

Le jeûne devrait me permettre de renouer  avec cette harmonie.

Bien à vous .Lohic

Portrait de jean-rene

Sealiah wrote:

Des personnes contrôlent leur VIH sans ARV.

A ma connaissance, les personnes qui contrôlent leur VIH sans ARV, les "HIV-controllers", sont des personnes qui ont une capacité GENETIQUE à contrôler le VIH.

Or tu n'as pas cette capacité génétique puisque, jusqu'à présent, il a fallu qui'on te prescrive des ARV pour neutraliser ton virus.

As-tu donc des exemples de personnes ayant réussi à contrôler leur VIH sans être génétiquement "HIV-Controllers" ?

Portrait de Sealiah

Je n'ai plus actuellement cette capacité.

Trés bon lien de Giancarlo en streaming.Le souci avec ces techniques qui ne coûtent rien pour améliorer la santé est toujours un question de manque a gagner et de suprématie de la médecine généralement acceptée.J'ai beaucoup apprécié le pingouin et les souris.

Cette capacité est pour moi inscrite dans les gènes.Notre mode de vie,notre alimentation et sûrement nos pensées l'empêche de refaire surface.Le jeûne d'aprés ce que j'ai pu comprendre permet à nouveau l'émergence de cet instint atavique en permettant au corps de retrouver sa faculté d'auto-défense.Je ne sais pas si pour les "controllers naturels" les scientifique se sont penchés sur leurs patrimoines génétiques pour voir si un gène ancien n'était pas activé.J'ai lu il ya quelques temps que notre ADN comporté pas mal de séquences dont on ne savait pas à quoi elle correspondaient et servaient.Je pense pour ma part que notre mode de vie confortable rend notre organisme et nous-même quelques peu fénéant et laxiste.L'évolution y est sûrement responsable pour une bonne part mais je fait confiance à la mémoire de l'ADN.Nous auront besoin de cette mémoire.J'ai lu aussi que les gamins de la campagne et les adultes moins soumis à l'aseptie à tout prix étaient beaucoup plus résistants en ce qui concerne les allergies.En empêchant le corps d'affronter des difficultés je suis persuadé qu'on le rend plus vulnérable d'où le recourt à la chimie de synthèse.

Je ne connais pas de contrôleur (je l'écrit en français).Ni génétiquement disposé , ni ayant retrouvé le contrôle du VIH. Je pense à ce cas de rémission qui n'est nullement une guérison . Ne pourrions-nous pas le considéré  comme un retour au contrôle?Comme je l'ai précisé je ne sais pas à quoi je doits m'attendre.Peut-être un retour au contrôle?Une catastrophe?3 mois sans ARV,est-ce la fin du monde?Aucun changement de mes bilans?Voir une amélioration?

S'il n'y a aucuns changements dans mes bilans des questions se poserons.

Le monde avance par des prises de risques d'une poignée d'êtres humains.Galilée en fût un.Il faut parfois se faire violence même si le plus grand nombre s'y oppose et s'évertue à vous faire changer de direction.

J'ai remis mon pèse-personne en service: 59,5 Kg pour 1,75 M ce qui selon IMC(le poid divisé par la taille au carré) me considére comme plûtot maigre.Un certain bien-être en ballade avec Ted.Quelques rougeurs.Plus de sensations de faim.Une hydratation qui m'oblige à aller souvent aux toilettes.Je me suis fixer 45 Kg comme seuil d'alarme ou un incident de santé entre temps

Bien à vous. Lohic.

Portrait de Sealiah

57,2 kg.La perte de poids n'est pas aussi rapide que la plupart des gens pensent.Devant mon mirroir j'ai plutôt bonne mine.Je dors beaucoup mieux qu'avant le jeûne.

Il faut dire que j'ai viré toutes les personnes parasites de mon entourage.Je tiens le coup pour l'élimination de mes addictions.Le cap des 12 jours sera décisif pour nettoyer mon organisme des toxines.Je pense que 30 jours ne seront pas de trop.

En ce moment je potasse le net car la sortie d'un long jeûne est le plus délicat.Elle doit être égal au moins à la moitié de la durée de celui-ci.Partant sûrement aprés dans une alimentation crutivore végétalienne,bio dans la mesure du possible.Pour moi le tout bio n'existe pas.Ce n'est pas grave car des jeûne de 2-3 jours permettent une légère détoxication.J'ai même lu que du fait d'avoir redynamisé le système d'épuration par un jeûne long, cette dynamique s'instaure automatiquement.Je m'entends, ceci n'est valable que dans la mesure ou l'on ne retombe pas dans les excés d'autrefois.

Bien à vous,Lohic

Portrait de jean-rene

Merci de nous tenir a courant de ton expérience.

Portrait de Sealiah

Un premier cap sans encombre.La perte de poids n'est pas aussi importante.Je ne suis pas parti avec une surcharge pondérale et mon objectif est de nettoyer mon organisme pas un régime amaigrissant.

J'ai retrouvé dans ma bibliothèque " Régénération par le jeûne "d'Alain Saury, le livre qui plus jeune m'avais permis de faire des jeûnes courts et moyens.J'avais oublié quelques conseils que je corrige:l'hygiène corporelle ne se fait qu'à l'eau tiéde sans savon ni shampoing,pas de dentifrice. Ne pas écouter son entourage qui pour eux jeûne=mort.Ils parlent la plupart du temps sans connaissance sur le sujet.Changer ses habitudes alimentaires est synonyme de changer d'entourage, les excés sont souvent préjudiciables pour la santé et financièrement.

Ne pas perdre de vue l'objectif de son propre jeûne, le moral à une part capital dans sa menée à bien.Ne pas négliger la dimension spirituelle et intellectuelle du jeûne.Se recentrer sur soi et s'ouvrir aux autres en toute humilité.

Bien à vous.Lohic.

Portrait de Sealiah

Aucune sensation de faim.Mon poids est stable 56 kg.Hier j'ai fait trois tour du canal en grande discussion avec une témoin de Jéhovah qui préparée un sujet sur Enoch.

Le tabac et l'alcool aucune envie.Je m'occupe en refaisant mes fauteuils du bureau, je suis aussi tapissier-décorateur.Je suis tombé, Jean-renée sur " l'évangile de la paix" de Jésus, relaté par Jean.Instructif au point de vue diététique; à méditer.

Je vais faire quelques exercises de musculation et aprés une bonne lecture.

Bien à vous.Lohic

Portrait de jean-rene

Peux-tu nous donner des précisions sur cet "Evangile de la paix relaté par Jean" (et quel Jean  ?) et "instructif au point de vue diététique" ?

Portrait de Sealiah

Le disciple aimé de Jésus.Il les aime tous.

J'ai pas trop d'informations.Le net dit seulement que c'est un manuscrit qui est parti en pays Mongol suite à la menace de Gengis Khan sur des religieux possédant les manuscrits en araméen, traduits par la suite en slavon.Le vatican possède les deux originaux.

Il relate le ministère terrestre de Jésus pour ce qui est des guérisons  très peu mentionnées dans les textes cannoniques si ce n'est les guérisons les plus marquantes afin de susciter la foi et le respect de Dieu et de son fils unique.

La purification par le jeûne y est mentionné?Non seulement pour le corps mais aussi pour l'esprit, l'unité .

En lisant les deux premiers chapitres on est surpris par son dialogue mais est comprèhensible.Il fait référence à la Mère ( Terre ) dont ses lois sont immuables et les meilleurs pour la santé de l'homme.Il mentionne les anges que seul peut-être un être pur ou désirant se rapprocher de Dieu peu sentir la présence et  avoir leur aide.Je le pense.

Il parle de la loi écrite et la loi qui s'impose par l'observation qui ne sont nullement contradictoire.L'une amène à l'autre.

Je pense que Jésus met l'accent sur la néccessité de faire UN avec ce qui nous entoure et la connaissance spirituelle transmise à l'écrit.

Il s'adresse à des malades, il n'est pas là pour combattre l'incrèdulité ni l'hypocrisie religieuse.Ces personnes veulent retrouver la santé physique et par la même se rapprocher de Dieu.

Tu trouveras Jean-rené plus amples informations en tappant:"L'évangile de la paix".Bonne lecture.

Bien à vous .Lohic

Portrait de Sealiah

Supposé être un faux.Cà ne coute rien de le lire.

Portrait de ecceomo

hello lolo,

pensées vers toi ce matin, comment va ?

bisous

Pierr

Portrait de Sealiah

Je me pose la question de savoir si manger est vraiment si important.Demain celà fera 20 jours de jeûne.Sans tabac, sans alcool et sans aucun traitement quelqu'il soit.Je pèse 55,1 kg.J'ai fini de refaire mon fauteuil du bureau, j'ai retapisser une partie de mur, j'ai tout rangé.Bientôt je m'attaque au jardin.

Je retrouve l'envie de bouger pour moi.Dimanche après la "fête de l'arbre ancien" je fait des crêpes pour des amie()s.

Je pense faire 30 jours de jeûne voir 40 si je ne perd pas trop de poids.

Mon urine est encore légèrement colorée, il reste encore quelques toxines.

Je réfléchis encore sur l'orientation alimentaire à ma sortie de jeûne: crutivore ou végétarien?Je pense commencer par des jus de légumes dilués au départ pendant 4 jours,jus de fruits et petit à petit des crudité voir des potages froids.

Bises à vous.Lohic

Portrait de jean-rene

Merci de nous tenir au courant, Lohic.

Fais bien attention à ta sortie de jeûne.

Bises.

Portrait de Sealiah

se fera sur la même durée que mon jeûne.Si possible en bio ou du moins agriculture raisonnée.Il est recommandé de ne pas faire trop de mélanges alimentaires et de manger les sucres en début de repas voir 1/4 h avant ce qui est l'inverse des coutumes actuelles.Les sucres étant rapidement digérés ils ne fermentent pas .Les légumes crus ou cuits et les féculents.Pour ce qui est des laitages privilége à la chévre et brebis.Les poissons sauvages, l'élevage suspect.

Je potasse des livres de cuisine végétalienne et crutivore pour quelques idées ,sinon au feeling.

Bises à vous.

Portrait de Sealiah

21 jours.

40 jours pour plutard.Un peu fatigué, j'ai retapissé ma chambre et une partie de la SàM.Demain je peints,il me faut des forces.Premier jour au jus frais de "chantecler" toutes les 2 heures un grand verre de jus nature.Demain carotte-orange.

Bien à vous.Lohic.

Portrait de jean-rene

Bravo pour l'énergie, bravo pour la méthode.

Portrait de ecceomo

Sealiah wrote:

Je me pose la question de savoir si manger est vraiment si important...

ben c'est une bonne question, mais la réponse est que c'est surtout la manière de se nourrir qui est importante. Manger, c'est aussi le reflet de notre moral. J'ai fais en 99 une période d'anorexie, et je crois que c'était bien lié à une dépression qui s'exprimait ainsi !...

mais je ne suis pas obnubilé par la bouffe comme le sont trop de gens autour de moi

Content de voir que tu maîtrises, bravo pour les jus de végétaux (fruits légumes...) Il y a des pommes excellentes en ce moment, et aussi des Kaki (j'ai manger le 1° kaki du verger et il était sublime !)

bisous lolo

@ tout bientôt

Pierr

Portrait de Sealiah

de fruits.Avec la pulpe que tu re-hydrate tu peux te faire une compote cuite ou crue avec un jus de citron pour arrêter l'oxidation et du miel.Idem pour la carotte ou tous légumes, des veloutés en ajoutant de la crême et des épices.2conomique, Non?

Super bons les kakis, je m'en suis ramassé 3 plateaux.La pulpe mixée avec du gingembre ou de la cannelle, bien frais le matin, voir dans un yaourt au lait de chèvre,bhèèèèèè.

Ce jeûne ma redonné toutes les sensations gustatives dénaturée par le tabac et la mal-bouffe.On dit que la carotte est pleine de carotène, avec les bio, tu as la moustache orange.

Bises à toi Pi R et à vous . Lohic

Portrait de jean-rene

Nous n'avons pas de nouvelle de toi depuis plus d'une semaine et commençons à nous inquiéter, Lohic.

Comment se passe ta sortie de jeûne ?

Portrait de Sealiah

Pas de soucis majeurs.

Pour les problèmes articulaires pas d'améliorations.Les usures sont irréversibles.J'ai repris une alimentation solide en essayant de manger le plus cru possible.Je fais parfois des entorses et m'aperçois que les produits transformés du commerce sont hyper salés; exemple le rapé ajouté aux pâtes.Je n'ajoute pourtant pas de sel à mes préparations culinaires.J'évite l'huile dans les crudités en y mettant qu'un jus de citron.

J'envisage un repas pour vider mon congélateur de ces produits( poulet,steak.....).

Bien à vous. Lohic.

Portrait de Sealiah

Changement dans la CV:163 copies/ml au lieu de >50.

Pour le restant de l'analyse je verrais vendredi avec Patrick.

Bien à vous.

Portrait de Sealiah

que vous appréciez la salamandre.Elle est du coin et se fait rare.Photo prise par un ami sur la propriété où je travaillais.J'ai eu de la peine car sachant où depuis pas mal d'années elle logeait(un regard d'arrosage automatique hermétique frais) elle avait disparue.Dans un autre regard elle s'était réfugiée.Je pense que ma collègue peureuse comme pas deux avait dû la chasser lors de la remise en eau du circuit.N'étant plus dans ce travail,je pense qu'elle va de nouveau la chasser de son  logement.C'est un batracien en voie de disparition et sa couleur prévient de sa possible dangerosité.Tu le vois .Si tu la touches c'est que vraiment tu es bête.

Portrait de GiantJack

Bonjour Lohic ! 

Le restant de tes analyses de vendredi ont-ils donné des informations intéressantes, suite à ta période de jeûne ??? 

Pour en avoir déjà discuté avec des personnes adeptes de cette pratique et à les entendre parler des bienfaits ressentis par ces dernières, j'ai souvent hésité de m'y essaier... Principale raison qui me freine, la prise de traitement sans aliment... Et sans mes dépendances...  

Concernant les produits transformés du commerce, j'en tire le même constat que toi... J'ai changé mes habitudes alimentaires en 2008 (et perdu volontairement 25 kilos en un an) et depuis, j'ai beaucoup de peine à en manger à nouveau... Lasagnes surgelées ? Juste l'impression de manger du sel à la cuillère... Les soupes en brick, je pense que c'est le pire de tout... 

Au plaisir de te lire ! Un bon début de semaine à toi, à vous ! 

David

Portrait de Sealiah

Mes analyses satisfont Patrick.La faible augmentation de la CV sera un souci si elle continue d'augmenter;les prochaines analyses le diront.Je ne sais pas si cette augmentation est dûe à l'absence d'ARV ou au fait que je fait l'amour avec mon ami Jérôme sans préservatif.Il connait ma sérologie,je présume de la sienne.Pas de sperme de ma part,j'adore le sien.Il peut y avoir sur-contamination du fait de mutations et de traitements différents. L'indétectabilité n'est pas toujours une garantie de ce côté là surtout si l'un des deux partenaires à une charge virale élevée  et active.Légion porte bien son nom.L'augmentation de mes CD4 devrait pallier à ce petit désagrément.

Il y a un nouveau blog sur le jeûne et les trithérapies qui pose la question.Je prends Evipléra avec juste un café depuis le début sans problème ce qui me faits douter des recommandations sans pour autant affirmer qu'elles sont mensongéres.Les recommandations sont le reflet d'une moyenne des cas observés efficaces qui garantissent 100% de réussite.Le cas particulier est toujours écarté mais existe.Il est très important de rappeler à ceux et celles qui lisent les témoignages qu'ils n'ont de réalité que pour celui qui témoigne en aucun cas d'en faire une règle absolue à suivre.Les recommandation garantissent la réussite.Ne pas les suivre n'engage que celui qui comme moi expérimente.

Je ne connais pas tes "addictions" ou du moins tes dépendances.Je te sais sportif si j'ai bien lu tes différents messages.Le jeûne est utilisé par de grands sportifs ou du moins l'était en donnant d'excellents résultats.J'ai lu pas mal de témoignages à ce sujet pour des atlhètes marathoniens ou du moins pour ceux qui exploitent l'endurance.Bien sûr ce ne sont pas de longs jeûnes qui demandent une activité réduite mais pas nulle.L'activité sportive demande de l'énergie mais l'élimination des toxines des muscles aussi.L'alimentation carnée souvent mise en avant pour les sportifs de haut niveau ce révèlle néfaste car source de toxification du muscle et demande d'énergie du corps pour les éliminer.De nombreuses expériences passées confirment ce constat pour les malades que l'on alimentait de façon pléthorique d'alimentation d'origine animale pour soi disant leur redonner vitalité.C'est tout un discours sur la diététique et le vrai régime alimentaire de l'homme.Sommes nous plus proche d'un félin de part notre constitution ou d'un gorille?Examen fait nous sommes plutôt "singe" de part la morphologie de nos organes.La bipédie semble aussi importante.Le jeûne est une médecine douce qui existait avant même la médecine moderne chimique.

L'hésitation est normale.L'expérience vaut le détour.Une bonne connaissance est exigée.Tenter un jeûne n'est pas mortel.Il n'est pas néccessaire de passer par ces W-E organisés autour du jeûne.Onéreux la plupart.Il est certain, on y trouve un environnement agréable et convivial,structuré.L'homme est un animal grégaire par essence,sociable est à discuter.

Le jeûne se décline sous de nombreuses  possibilités.Il faut trouver celle qui est la mieux adaptée à sa personnalité.

Avec le jeûne on reprend conscience de son corps et de son esprit.De sa spiritualité.L'homme moderne n'est plus adapté au milieu naturel et le transforme pour que le milieu naturel s'adapte à lui.L'obésité dans la nature est un handicap.Dans la sociétè acceptable mais source de problèmes.Si demain la nature reprend ses droits de part nos erreurs destructives, je me demande combien d'humains survivront.L'alimentation va poser problème.Aujourd'hui ce n'est qu'une question de répartition de l'alimentation mondiale et des techniques de sa production.Au rythme ou les choses vont , faire refleurir les déserts sera une néccessité.Belles image biblique.Je disgresse.

Ma conviction profonde et première est que tant que l'homme-société ne s'inscrira pas dans la globalité il court à sa perte.L'individu tant qu'il ne s'envigeagera pas dans sa globalité , aussi.

L'homme est un animal grégaire.Sa sociabilité est encore à démontrer.Prenons exemple sur une ruche ou une fourmilière.Aucune prétention de la part de chaque élément la constituant et tout roule dans le meilleur des mondes.

Amicalement .Nous.

Portrait de GiantJack

Je vais aller faire mes petites recherches sur la question... Maintenant, si je dois faire l'expérience, je le ferais seul chez moi et dans la mesure du possible avec du temps pour justement apprécier l'expérience et reprendre conscience de mon corps et de mon esprit... Et profiter de ce moment de pause pour me remettre à la méditation en pleine conscience... Le week-end Bo-Bo qui te coûte un rein, très peu pour moi... Je préfère un week-end shopping à Londres à tout choisir ! ;)

Mes dépendances sont principalement le café, la cigarette et le Coca Light (je pense le pire de tous...) ! Faire un break de tout cela ne me ferait pas de mal non plus... 

Quand je te lis, je ne peux m'empêcher de penser à Jacques Fresco et son Venus Project. Partir sur une répartition des ressources naturelles en lieu et place du système financier... Je partage totalement ton avis sur la globalité... As-tu déjà entendu parler du Zeitgeist Movement ? J'avoue que j'y vois une solution possible afin d'éviter de passer par la case "perte"... Toutefois, je crains que nous ne soyons pas encore assez évolué pour mettre notre égo de côté, notre besoin de possession matériel, pour éviter de passer par les débris pour reconstruire...

Amicalement. David

Portrait de Sealiah

C'est la voie.Toute expérience est personnelle.Je peux partager mon expérience,en tirer des conclusions pour moi.Le seul conseil que je pourrais me permettre de donner est de s'informer sur la pratique du jeûne sans a-priori,sans phantasme.Toutes recherches passent au travers de nos propres filtres.Dire il faut lire ça ou ça reviendrait à filtrer et orienter la recherche de l'autre.Le net permet tout un éventail d'informations,parfois contradictoires.Bon courage.

Je ne connaissait pas ce mouvement.En regardant le film de 2 h j'adhère pleinement à la conclusion.Comment parvenir à la solution?Une vraie révolution mentale.Quand l'éffondrement de nos fausses valeurs arivera , évoluer sera notre seule alternative.Je préfèrerais que le changement nous le décidions plutôt qu'il ne s'impose. La plus grosse perte à mes yeux serait que nous entrainions la nature dans cet éffondrement.J'ai confiance en la nature et si son choix est que l'homme disparaisse j'aprouverais sa décision.

Mes dernières recherches sur le net m'ont laissé comprendre que des projets sont menés en secret pour limiter la population mondiale.A priori ça ne date pas d'hier.Je ne sais pas quel crédit je dois avoir face aux nombreux documents que j'ai lu.Infos?Intox?Nous avons les moyens techniques.Je ne sais pas si l'homme maîtrise réellement ces moyens.Mettre au point une arme biologique sélective?Nous n'avons pas encore percé le secret de la vie.Nos théories ne sont qu'encore que des hypothèses.Quand elles seront certitudes espéront que l'homo sapiens soit vraiment sage.

Bien à Toi.Lohic