Une décision homophobe des prudhommes scandalise

9 Avril 2016
4 625 lectures
Notez l'article : 
0
 

"En se plaçant dans le contexte du milieu de la coiffure, le Conseil considère que le terme de "PD" employé par la manager ne peut être reconnu comme propos homophobe car il est reconnu que les salons de coiffure emploient régulièrement des personnes homosexuelles notamment dans les salons de coiffure féminins, sans que cela ne pose de problèmes". C’est par cette justification ahurissante que les prudhommes de Paris ont rejeté la plainte d’un jeune coiffeur, qui portait plainte pour licenciement abusif, à caractère homophobe. Si le licenciement sans cause réelle ni sérieuse a été acté, le caractère homophobe lui n'a pas été retenu. Le requérant, en arrêt maladie pendant sa période d’essai de deux mois, a reçu par erreur un sms de sa responsable de salon : "Je ne garde pas [le réclamant] Je ne le sens pas ce mec. C’est un PD, ils font tous des coups de putes". Avec cet attendu de décision tout en clichés et négation de l’homophobie, les prudhommes de Paris se sont attirés l’ire des réseaux sociaux. Une partie de cette décision a été postée par un journaliste et a été fortement commentée. Sur RTL, la ministre du Travail Myriam El Khomri a déclaré : "C’est profondément scandaleux. Je ne connais pas cet arrêt, vous m'en informez à l'instant. Je n'ai pas lu l'intégralité du jugement, mais je trouve ça particulièrement choquant". Le jeune coiffeur a fait appel de cette décision, rendue en décembre 2015. Le Défenseur des droits a été interpellé par le requérant et son avocat et s’est saisi de l’affaire dès juillet 2015. L’appel est en cours et devrait, en toute logique, revenir sur la décision de première instance.

Commentaires

Portrait de goldo

Il est exact que le terme "PD" n'est pas nécessairement injurieux. Il n'est pas nécessairement homophobe.

Mais les prudhommes ont isolé le terme de la phrase qui le contient qui, elle, est absolument homophobe :

"Je ne le sens pas, c'est un PD, ils font tous des coups de p***".

Autrement dit l'auteur de la phrase ne sent pas un salarié. Pourquoi ? Parce qu'il est "PD". C'est déjà discriminatoire.

Mais pourquoi ne sent-il pas les "PD" ? Parce que les "PD" font tous des coups de putes....

Autrement dit, il s'apprête un licencié un salarié, parce qu'il est "PD" et que d'après-lui il faut s'en méfier.

Le terme "PD" a lui seul n'est pas homophobe, mais la phrase, elle, est homobobe.

Portrait de jean-rene

"PD" n'est pas homophobe ? C'est ainsi que tous les homophobes traitent les gays et tous ceux qu'ils assimlent à des gays.

Portrait de goldo

Non.

PD ne signifie pas "sale PD". Et ce n'est pas parce quelques incultes homophobe l'utilise à tour de bras que le terme lui-même est homophobe.

http://www.slate.fr/story/116545/pourquoi-pd-homophobe

"En affirmant que PD n’est pas homophobe –tout en le reconnaissant comme injure, ce qui est contradictoire–, le Conseil fait comme si ces propos étaient équivalents à «homosexuel». Au fond, le Conseil affirme que «PD» n’est pas homophobe en soi.

Ce n’est pas totalement faux mais les prud’hommes auraient dû mieux réviser leur sociologie des mouvements LGBT. Oui, il y a des usages non péjoratifs du terme «PD», ou «pédé», ou pédéraste. Pendant l’Antiquité, le mot avait une valeur neutre, explique le sociologue Louis-Georges Tin, contacté par Slate.fr. Et, dans certains contextes militants, le mot peut être repris de manière positive. C’est ce qu’on appelle le «retournement du stigmate», qu’a théorisé le sociologue Erving Goffman et que résument les chercheuses Clyde Plumauzille et Mathilde Rossigneux-Meheust comme suit:


«Leur traumatisme est appréhendé non plus seulement comme une souffrance mais également comme une ressource grâce à laquelle les individus peuvent faire valoir un droit.»





Portrait de goldo

Prends la phrase : "Je ne le sens pas, c'est un PD, ils font tous des coups de putes"

Et remplace PD par "homosexuel" et tu verras que la phrase est tout autant homophobe. Le problème c'est la phrase elle-même est homophobe que l'on utilise "homosexuel" ou "PD"....

Portrait de jean-rene

Non, "homosexuel" et "PD" ne sont  pas équivalents.

"Homosexuel" signifie "qui a des relations sexuelles avec le même sexe".

"PD" est la contraction de "pédéraste" qui vient du grec "paiderastês" qui signifie "amoureux des enfants".

Donc traiter un homosexuel de "PD" laisse sous-entendre qu'il est pédophile, ce qui est une insulte.

Portrait de goldo

Celui qui utilise le terme n'a pas nécessairement connaissance de l'étymologie.

On ne peut donc pas dire que la personne qui utilise le terme sous-entend que l'homosexuel est pédophile.

Portrait de jean-rene

Il est intéressant de voir comment le "retournement de stygmate" dont parle Goldo fonctionne à propos des deux sens qu'on peut donner à "PD" : pédéraste ou pédophile.

Ethymologiquement, "pédéraste" signifie "amoureux passionné des enfants", alors que "pédophile" signifie simplement "ayant de l'affection pour les enfants".

Mais, culturellement, on peut associer à la signification "pédéraste" le sens d'"éducateur de jeune homme (y compris, c'est vrai,  sexuellement)" qu'il avait dans la Grèce antique, ce qui en atténue le côté péjoratif, voire le positive.

Alors que "pédophile" ne signifie plus, pour nous,  "ayant de l'affection pour les enfants", qui est très positif car qui n'a pas d'affection pour les enfants ? mais "ayant des relations sexuelles avec les enfants", qui est considéré comme un crime.