Controverses : L’expo photo à lire !

Publié par olivier-seronet le 11.05.2009
6 124 lectures
Notez l'article : 
0
 
Cultureculture
Une exposition de photographies anciennes et contemporaines où le visiteur passe son temps à lire, sur des cartels, leur histoire et leurs anecdotes. Dit comme ça, on hésite à aller visiter l’exposition "Controverses" à la Bibliothèque Nationale de France. Eh bien, détrompez-vous, c’est passionnant !
pretresoeur.jpg

"Controverses". Derrière ce titre accrocheur et une affiche qui l’est tout autant, une expo, résumée dans le sous-titre : "Photographies à histoires", happe le visiteur et ne le lâche plus. Plongés dans l’histoire de la photographie (de ses premiers pas au début du XIXème siècle à aujourd’hui) et dans l’inconscient collectif tant certains clichés historiques font date, nous voilà partis pour un long voyage dans le monde de l'image, à travers les questions qu'elle suscite et sa place (fondamentale) dans la société.

Dans un parcours chronologique, on comprendra mieux comment la photo, notamment à travers le droit et la jurisprudence, est devenue un art à part entière : faire reconnaître la démarche artistique à travers un procédé mécanique, cela passe par le droit d’auteur.
On verra aussi que la photo nous permet de nous réinterroger sur la vérité photographique (ah, les éliminations d’opposants au régime stalinien, en vrai, puis par des trucages sur les photos). On se questionnera aussi sur les tabous d’hier et d’aujourd’hui : représenter la nudité des enfants, beauté ou pédophilie cachée (avec les fameuses photos dérangeantes et tellement ambiguës de fillettes prises par Lewis Carroll, photographe à ses heures perdues). Ou encore, photographier la mort. Là, il y a cette photo d’une jeune enfant sud-américaine prise dans un torrent et qui mourra sous les yeux impuissants du monde entier, ou bien celle de cet enfant africain famélique qu’un vautour convoite.

Spectateur, sommes-nous aussi ce vautour ? Pourtant, cette photo ne joue t-elle pas son rôle journalistique en sensibilisant à l'horreur de la famine et sur ses conséquences ? L'image serait parfois entre les deux, à la frontière de l'information et du voyeurisme malsain. Mais la controverse et le malaise peuvent être tels que leur auteur, comme ici, finira par se suicider. Plus qu'informative, cette expo à réfléchir, interroge, sans pour autant livrer de réponses toutes faites. D'une certaine façon, elle rend intelligent. Amateur ou non de la photographie, l'exposition "Controverses" nous concerne tous. Car "l'analphabète de demain ne sera pas celui qui ignore l'écriture, mais celui qui ignore la photographie, comme le pensait, bien avant l'heure, le célèbre photographe et intellectuel Lazlo Moholy-Nagy…

L'exposition "Controverses" se termine le 24 mai prochain. Pour celles et ceux qui ne pourront y aller, précipitez-vous sur le catalogue : il est passionnant et encore plus complet que l’expo.

"Controverses". Bibliothèque National de France (BnF), site Richelieu (58, rue de Richelieu, Paris IIème), du mardi au dimanche, 7 euros.

Crédit photo : Oliviero Toscani

Commentaires

Portrait de micheltlse

C'est passionnant. J'ajoute cependant qu'excédé par les controverses et le syndrome pédophilique actuel, David Hamilton a refusé de participer à l'expo.

Je souhaiterais préciser aussi que la question des droits d'auteur n'est pas centrale pour savoir à partir de quand la photographie quitte le domaine de la technique pour entrer dans celui de l'art.

Je termine en signalant un poster iranien représentant Mahomet adolescent inspiré par une carte postale de lépoque coloniale représentant un jeune éphèbe tunisien à l'épaule très dénudée.

Controverses, en effet !

Portrait de maya

Mazette on est en plein pornostyle michmich ! je vais aller à cette expo , thanks pour l'info. bisous à toi