Un compagnon de longue date

Mots clés  : TasP

Bonjour, je me présente  en quelques mots ..je suis un homme de 52 ans hétéro mais ayant eut déjà quelques relations avec des transsexuels ..

Et c'est lors de mes voyages  à l'étranger que j'ai attrapé le VIH ça devait être au mois de décembre, janvier de cette année .

Terrifié au début j'ai plutôt bien accepté ma maladie maintenant .

Je suis sous Triumeq depuis mai, sans aucun effets secondaires flagrant. 

Ma charge virale était déjà indétectable début septembre ..et moi qui ne voulait surtout  pas connaître de nouvelles  partenaires.. j'ai justement fait la connaissance il y a 2 mois d'une  nouvelles fille de 33 ans.

 j'ai déjà eu des relations sexuelles avec elle .(avec préservatif au début) .sans rien lui cacher de ma maladie ..dernièrement on a eu  des relations non protégées..je sais c'est nul de ma part  ...elle était tout à fait consciente et d'accord...ce qui n'excuse rien ,je suis toujours un connard.

En sachant que ces relations non protégées ont eu lieu alors que j'étais indétectable,mais pas depuis 6 mois , je sais qu'il y a un risque de l'avoir contaminée.

Je suis vraiment très désemparé et inquiet pour elle,même si elle ne semble pas mesurer la gravité de la chose...et me dit même  que si elle serait contaminée elle ne voudrait pas de traitement..

J'aime me dire que le risque de contamination est plus faible quand on est sous traitement ARV, mais ça me "bouffe" de penser à ça en attendant de lui faire  passer un test .

Merci pour tous les conseils et les témoignages que j'ai pût lire sur ce site .

Ça aide beaucoup et on se sent moins seul. Laughing

Bonne soirée

 

 

Commentaires

Portrait de NAYA64

Bonjour,

Dans une relation il y a 2 personnes, normalement concentantes il me semble ?

Qu'en est-il de son statut virologique à cette jeune personne, as-tu vu son résultat ?

Pourquoi dis-tu que depuis 6 mois il aurait un risque que tu l'e contaminée ? alors que tu étais indétectable ....

 

Portrait de Soleil1234

Hello

sero+ depuis 1 an je ne suis peut etre pas la mieux renseignée a ce sujet mais pour moi indetectable = intransmissible.

je n'ai je crois jamais entendu cette histoire des 6 mois... si ta prise de sang dis que tu es indetectable au niveau de la charge virale si je ne dis pas de connerie tu ne peux plus transmettre le vih. si quelqu'un peut confirmer ça serait cool ?

par contre pour les autres MST / IST, la, c'est autre chose

Portrait de cemekepirketou

Salut,

 

Le médecin d'une personne lui a dit qu'ayant une chage virale indétectable, elle n'est pas contaminente et qu'elle peut baiser sans capote. Pour cette histoire de 6 mois, il faudrait demander à ton médecin.

Il faut savoir aussi que le seuil de détectabilité à baisser dans l'histoire : il était à une époque <50, actuellement il est de <20, et même à 19 copies, une trop petite quantité de virus ne peut contaminer une autre personne.

Portrait de avenger

Mais il y a environs presque 20 ans nous etions considerer avec une charge virale a moins de 500 copies,comme indetectable...

av

 

Portrait de frabro

Le délai de six mois de charge virale indétectable est une précaution pour s'assurer qu'il n'y a pas de rebond de celle-ci et que l'absence de préservatif est sans danger. Ce n'est pas nouveau, cela fait des années que ce fait est établi.

Après, si ta partenaire est informée et préfère la roulette russe, c'est votre choix hein !

Portrait de lanterne 63

 Ben oui les femmes ont peut leur faire n'importe quoi !!

Portrait de Myal

NAYA64 wrote:

Bonjour,

Dans une relation il y a 2 personnes, normalement concentantes il me semble ?

Qu'en est-il de son statut virologique à cette jeune personne, as-tu vu son résultat ?

Pourquoi dis-tu que depuis 6 mois il aurait un risque que tu l'e contaminée ? alors que tu étais indétectable ....

 

Elle était négative avant de me connaître .

Le médecin préfère "assurer" en étant 6 mois indétectable il ny a plus aucun  risque de transmission . 

Avant il redoute des rebonds du taux .

Mais je suis optimiste .

Merci

 

Portrait de Myal

cemekepirketou wrote:

Salut,

 

Le médecin d'une personne lui a dit qu'ayant une chage virale indétectable, elle n'est pas contaminente et qu'elle peut baiser sans capote. Pour cette histoire de 6 mois, il faudrait demander à ton médecin.

Il faut savoir aussi que le seuil de détectabilité à baisser dans l'histoire : il était à une époque <50, actuellement il est de <20, et même à 19 copies, une trop petite quantité de virus ne peut contaminer une autre personne.

Oui elle m'a dit que ma charge était inférieure à 20 mais il était préférable d'attendre 6 mois pour faire l'amour sans capote ,histoire d'assurer la combine ..

J'ai bon espoir quelle ne soit pas contaminée mais jusque à son test je vais encore trembler .

Merci 

 

Portrait de Myal

Soleil1234 wrote:

Hello

sero+ depuis 1 an je ne suis peut etre pas la mieux renseignée a ce sujet mais pour moi indetectable = intransmissible.

je n'ai je crois jamais entendu cette histoire des 6 mois... si ta prise de sang dis que tu es indetectable au niveau de la charge virale si je ne dis pas de connerie tu ne peux plus transmettre le vih. si quelqu'un peut confirmer ça serait cool ?

par contre pour les autres MST / IST, la, c'est autre chose

Salut,

Étrange que tu n'ais jamais entendu parler de ces 6 mois ? 

Enfin c'est une précaution supplémentaire .

Merci 

 

Portrait de Myal

frabro wrote:

Le délai de six mois de charge virale indétectable est une précaution pour s'assurer qu'il n'y a pas de rebond de celle-ci et que l'absence de préservatif est sans danger. Ce n'est pas nouveau, cela fait des années que ce fait est établi.

Après, si ta partenaire est informée et préfère la roulette russe, c'est votre choix hein !

Après la question est : le risque de transmission est-il élevé lors d'un rebond ?  

Ça serait vraiment la poisse de contaminer le-la partenaire lors d'un rebond..

Mais ça doit sûrement exister vu qu'il faut appliquer ses règles .

Oui elle était clairement au courant mais au fond c'est quand même moi le responsable alors j'espère que tout ira bien car si on se sépare  ..je ne voudrais  pas lui laisser cette maladie ..ca serait terrible pour elle et je crois qu'elle ne s'en rend pas vraiment compte .

Même si avec tous les témoignages et avec ma faible "experience" j'ai vu que l'on peut avoir une qualité de vie quasi normale.

Par contre j'imagine que les personnes un peu instables et psychologiquement faible peuvent rapidement tomber au fond du trou en apprenant cette nouvelle et difficilement se relever .

Merci   

 

Portrait de Superpoussin

Myal wrote:
Oui elle était clairement au courant mais au fond c'est quand même moi le responsable alors j'espère que tout ira bien car si on se sépare  ..je ne voudrais  pas lui laisser cette maladie ..ca serait terrible pour elle et je crois qu'elle ne s'en rend pas vraiment compte .

Pourquoi cela devrait être "terrible" pour elle?

Certes je n'ai rencontré beaucoup de personnes qui souhaitaient être contaminées par le VIH mais en 2020 les conséquences d'une telle contamination sont essentiellement d'ordre social et psychologiques, la partie physiologique étant grosso modo du même ordre que le fait de prendre une pilule contraceptive.

Je ne veux bien sûr pas dire que l'on peut allègrement refiler ce virus à autrui sans état d'âme, je veux juste rappeler qu'en 2020 il serait temps de ne plus considérer le VIH comme la Peste et le Choléra réunis.

Je ne la connais pas mais il se pourrait qu'au contraire elle se rende elle parfaitement compte de ce qu'est le VIH aujourd'hui et ce serait une bonne nouvelle de constater plus fréquemment un tel niveau d'information, une absence de sérophobie chez les jeunes générations.

Portrait de lanterne 63

 Moi je vois une jeune dame en detresse ..

Si ce n'etait pas, ecrit quelle ne prendrait pas de medocs si elle attrapait ? Je ne me serait pas poser de question?

Y a un vaccin pour le guerir en France ,, parce qu'ici les gens saint d'esprit ne veule pas mourir !

De la peste et d'aucune autre maladie d'ailleurs .. Ils ne jouent pas a la roulette russe ..

J'aurrais aussii aimé mieux la théorie non serophone ... mais la je n'y crois pas du tout

Portrait de Myal

Tu vois juste.. Je ne l'avais pas mentionné mais elle m'a exactement dis ça.. "je ne crois pas que je prendrais des médocs si je suis contaminée.."

Je vais la faire brève mais elle a eu une adolescence horrible,  abus sexuel dans la famille, rejet, enfant pas désiré, souffre douleur et j'en passe ..

Beaucoup de raisons de vouloir en finir.. Mais elle a tenu bon et à été vraiment très courageuse et incroyablement forte malgré toutes ces épreuves qui vont lui laisser des séquelles psychologiques à vie. 

À 33 ans maintenant elle a plein de rêves , de projets et est très positive .

Mais souvent des gros moments de déprime...

Quand elle aime une personne elle se donne à 200% et ferait n'importe quoi pour cette personne.. Ceci explique celà..

Ou peut être pense t'elle que si elle est infectée je ne la quitterai jamais  ? 

Elle qui a été tant rejetée dans le passé.. 

Bref ce n'est pas simple mais j'ai bon espoir. 

Merci.

Portrait de Soleil1234

Hello

après je pense que la probabilité de contaminer quelqu'un lors d'un rebond est faible (encore faut il qu'il y ait un rebond, si tu prends correctement tes medocs je pense que c'est très rare) surement pour ça que mon medecin n'en a pas parlé.

Mais après on est jamais trop prudent 

je suis peut etre trop laxiste

 

Portrait de Palavas06

Les 6 mois sont surtout par rapport au sperme. Mon infectio m'a expliqué que le virus mets plus de temps à être éliminé dans le sperme que dans le sang. Voilà pourquoi 6 mois.

Portrait de Ronnie

Pas vraiment de quoi s'inquiéter. Attendre 6 mois, c'est préférable, mais à partir du moment où la charge virale est indétectable, le risque est infime, même s'il est vrai - du moins c'est ce qu'on dit - que la virémie baisse moins vite dans le sperme que dans le sang. Même en cas de rebond - ce qui est rare quand on prend sérieusement son traitement - par exemple à 200 copies virales, le risque est pour ainsi dire nul. Pour un vrai risque de transmission, il faut que ça dépasse les milliers de copies.. 

Portrait de avenger

cc la charge virale dans le sang est la meme que dans le sperme ( sauf exceptions) et en prennant sont traitement correctement.

av

Portrait de Myal

Ronnie wrote:

Pas vraiment de quoi s'inquiéter. Attendre 6 mois, c'est préférable, mais à partir du moment où la charge virale est indétectable, le risque est infime, même s'il est vrai - du moins c'est ce qu'on dit - que la virémie baisse moins vite dans le sperme que dans le sang. Même en cas de rebond - ce qui est rare quand on prend sérieusement son traitement - par exemple à 200 copies virales, le risque est pour ainsi dire nul. Pour un vrai risque de transmission, il faut que ça dépasse les milliers de copies.. 

J'espère tellement que tu as raison ... et je veux y croire car ont a fait attention avant de savoir le résultat de la prise de sang ..mais voilà maintenant avec le COVID ,la grippe etc.. bref, beaucoup de symptômes qu'on pourrait associer à une contamination , c'est ça qui sème le doute et la peur dans nos esprits...

Du coup je n'ai plus aucune envie d'avoir des rapports avec elle ,même protégé, car je sais que le risque de" déraper."sera là...même si actuellement je pense vraiment que le risque est nul.

Mon prochain contrôle est prévu pour début décembre ,mais comme je suis vraiment strict sur la prise de mon Triumeq,  de mon côté tout sera (normalement) en ordre .

Merci.