Sac de noeuds

Mots clés  : capsulitecure thermale

Bonjour,

Je me traine une capsulite vraiment invalidante et je ne suis pas certain que je vivrais bien le fait de devoir rester prisonnier chez moi encore probablement plus d'un an à cause d'elle, aussi je me demande si il n'y aurait pas moyen de réduire la période de guérison tout en changeant d'air via une cure thermale.

Oui mais... comment procéder?

Et aussi... qu'en sera-t-il sur le plan financier sachant que je ne dispose d'aucune complémentaire santé?

Commentaires

Portrait de frabro

Je me suis déjà renseigné dans le passé pour les cures thermales, que ce soit pour les questions respiratoires ou pour les rhumatismes, c'est à dire pour des pathologies "secondaires" non liées au vih.

Il faut d'une part que la cure, prescrite par un médecin, bénéficie d'un accord préalable de la CPAM, mais celle-ci ne prendra pas, je pense, à 100 %. Certaines complémentaires maladies fonctionnent sur accord préalable également, mais si tu n'en as pas ça va être compliqué.

De plus, et pour tout le monde, seuls les soins sont pris en charge et jamais l'hébergement.

 

Portrait de jfb61

Salut, une cure thermale ne servira à rien pour une capsulite (aussi appelée "épaule gelée")

Tu dois trouver un très bon kiné qui te prend seul (et pas des cabinets où ils prennent 4 patients en même temps)

Il doit mobiliser ton épaule et t'apprendre des mouvements spécifiques.

Si tu ne trouves pas, je peux t'aider. Mon adresse courriel : 

*** les coordonnées personnelles doivent être échangées par message privé ***

Puis te donnerai mon tél fixe

Bon courage

Joseph

 

Portrait de Superpoussin

@Frabro: Aïe, ne disposant pas de complémentaire santé j'espérais qu'au moins une partie du coût de l'hébergement serait pris en compte pour celles et ceux ne disposant pas de gros revenus.

Là je viens de jeter un coup d'oeil sur le coût d'un vulgaire bungalows dans une station où je pensais m'en tirer pour pas trop cher et c'est la Bérézina.  Apparemment quand on est seul le moins onéreux serait l'hôtel et l'addition demeure élevée.

Il me semble quand même qu'une prise en charge partielle existe pour les bas revenus.

 

@jfb61: J'ai enfin trouvé une kinée (ce fut laborieux) qui s'occupe uniquement de moi mais je ne perçois pas de progrés flagrants et j'ai entendu maintes fois que des soins thermaux pouvaient être adaptés à une capsulite. En as-tu déjà eu une et as-tu déjà testé sans succès une cure pour celle-ci?

Portrait de Superpoussin

Concernant la prise en charge...

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F751

Ici on lit en particulier: "Vos frais d'hébergement et de transport sont pris en charge si vos ressources de l'année précédant la cure n'ont pas dépassé 14 664,38 €."

Aucune majoration n'est évoquée pour celles et ceux en situation de handicap (mes revenus sont juste au-dessus ce plafond).

Pourtant on peut lire ailleurs: "Atteint d’une ALD : Prise en charge à 100% selon les tarifs conventionnels (transport, séjour et frais médicaux) sous conditions de ressources si la cure est en rapport avec une affection de longue durée (ALD) elle-même prise en charge à 100%."

https://www.aide-sociale.fr/cure-thermale-prise-en-charge/

Ainsi en rapport à une ALD il y aurait une prise en charge à 100%... sous conditions de ressources non divulguées (pourquoi un tel mystère?).

Quant au site AMELI sur toutes les pages où je me suis rendu (même celles où on me renvoyait) pas plus de précision, toujours l'évocation d'un mystérieux plafond de ressources jamais divulgué.

https://www.ameli.fr/assure/remboursements/rembourse/cure-thermale/cure-...

Portrait de Sophie-seronet

Comment remplir la déclaration de ressources ?

Les ressources à déclarer sont constituées par vos salaires ou autres revenus professionnels (après déduction des cotisations sociales, à l'exception de la CSG), vos prestations sociales, si vous en percevez, et vos revenus mobiliers et immobiliers.

Attention : même les ressources non soumises à l'impôt sur le revenu doivent être déclarées, ainsi que les ressources perçues par chaque personne vivant dans votre foyer.

Cette déclaration concerne les ressources de l'année civile précédant la prescription de la cure. Par exemple, pour une cure prescrite en 2020, vous devrez déclarer les ressources que vous avez perçues au cours de l'année 2019.

Deux situations peuvent se présenter :

  • vos ressources sont supérieures au plafond de ressources, fixé par l'Assurance Maladie à 14 664,38 € (montant éventuellement majoré dans les conditions précisées en page 2 du questionnaire de prise en charge) : vous ne pouvez pas bénéficier du remboursement de vos frais de transport et d'hébergement ; vous devez alors préciser « sans objet » dans la partie « déclarations de ressources sur l'identité des personnes au foyer » ;
  • vos ressources sont inférieures à ce plafond : vous remplissez le questionnaire en bonne et due forme et joignez vos justificatifs de ressources, puis adressez le tout à votre caisse d'assurance maladie.

Le questionnaire de prise en charge est par ici.

 

Bonne journée. Sophie

 

Portrait de jl06

 Par contre j,ai garder la douleur + d'un an ... et encore des fois la nuit elle me réveille !

je fini par croire qu'elle ne partira jamais ,sauf que moi cela mais arriver aprés  plusieurs ... chute en Montagne ...

le seul réconfort que mon apporter les scéances de kiné , un appareil Suisse qui envoie des ondes électriques , en + des plaques de glaçes aussi , et important le kiné me collé des bandes d, adéssif , croisé sur l'épaule en soutien du muscle ,

beaucoup de sportif porte se genre de bande , elle reste sur l,épaule 2/3 jours (douche possible bien sur ) après faut en changer , 

tu trouve en pharmacie pas trés cher , et éfficace ,souvent je les posent moi même avant de partir randonés ; mais si tu peut les faire posé par quelqu'un beaucoup mieux le résultat ,

Après pour les cures .... dans l'immédiat closed , et vraiment pas envie ,j,ai deja vu une fois ... des mouroirs ! et l'éfficacité l,argement discutable 

j'ai aussi fait un éssai avec (Versatis ) anesthésiant  , lidocaine ,en adésif  15x15 , pas mal aussi 

bon courage  

 

Portrait de Superpoussin

@ Merci Sophie mais le plafond de 14 664,38 € que tu évoques concerne, si j'ai bien compris, tout le monde.

Toujours si j'ai bien compris existe un autre plafond de ressources concernant cette fois le cas particulier des ALD, ce qui est ici mon cas, et de ce plafond de ressources je ne connais que l'existence, mais ni le montant, ni les ressources prises en compte, ni...

 

@ jl06: je me sens moins seul maintenant. C'est vrai que c'est une vraie saleté ce truc, d'autant qu'on peut l'attraper très facilement. Dans mon cas il aura juste suffit que je veuille utiliser ma main gauche pour me laver le dos....

Pour faire les courses, ne pouvant plus porter de sac à dos, je suis obligé de fractionner et je passe l'essentiel de mon temps à faire la navette entre mon domicile de banlieue et Paris pour acheter 3 bricoles à chaque fois (beaucoup de choses que je ne trouve pas près de chez moi). Ca pourri l'existence à un point ce truc!

Pour la cure il faudra aussi s'y rendre, j'espère qu'il y aura une prise en charge correcte que je puisse m'offrir les services de taxis pour me rendre à la gare avec une valise.

Portrait de jl06

Alors du coup je me plains plus ... parcque dans mon malheur ,j'ai la chance de me servir des deux mains .....

gauche ,droite ,pareil ! AMBIDEXTRE , trauma qui remonte à loin .....

vois aussi du coté de ta mutuelle si tu en à une , la mienne me fait un forfait logement  , 

Portrait de Superpoussin

Je peux utiliser mes mains (j'espère pour longtemps) mais je suis limité dans mes mouvements du bras gauche (par exemple je renonce à prendre tel objet situé au-delà de telle hauteur ou j'évite de porter un peu lourd à gauche). Pour le sac à dos c'est pour éviter une pression sur l'épaule malade. Le pire je crois est pour dormir car me mettre sur un côté (même le droit) ramène le bras gauche le long du corps et là je peux être réveillé par une forte douleur.

Ne travaillant pas je n'ai pas de complémentaire santé qui m'aurait coûté trop cher en cotisations.

Je m'en vais aller questionner la CPAM, j'espère qu'ils sauront me donner des réponses plus précises que sur leur site...

Portrait de frabro

J'ignorai ces possibilités de prise en charge pour les bas revenus. Je te souhaite de réussir à plaider ta cause et d'accéder à cette cure qui pourrait te faire aller mieux.

Portrait de fil

A prendre un rdv avec une assitante sociale de la Cpam

elles sont la pour ça , 

bon courage à toi 

Portrait de Superpoussin

Me revoilà... Foot in Mouth

J'avais aujourd'hui rendez-vous à ma CPAM pour avoir une réponse à cette question de plafond de ressources et je suis reparti sans ma réponse (mon interlocutrice ignorant l'existence de ce plafond) mais avec une question de plus.

En effet mon interlocutrice de la CPAM m'a affirmé que ces 150,01€ correspondaient non pas à un montant  journalier mais devant couvrir l'intégralité de la cure, c'est-à-dire quasiment rien par rapport au total probable.

Oui mais cette interlocutrice, bien qu'affirmative et de la CPAM, ne semblait pas très au fait de comment les choses se passaient, du coup je suis assez dubitatif. D'autant que peu après j'ai parlé avec quelqu'un m'ayant affirmé que la cure de sa mère ne coûtait rien à celle-ci car dans le cadre d'une ALD (et ce sans prise en charge d'une éventuelle complémentaire santé).

Dans cette histoire je tombe sur des personnes affirmatives mais tenant des propos opposés.

Qui croire?

Où trouver l'information?

Quelqu'un de l'établissement thermal m'a dit qu'il fallait d'abord avancer l'argent et que le remboursement se ferait après coup. Là je suis prêt à le croire et ça ne me rassure pas.