Un compagnon de longue date

Mots clés  : vaccinCovid-19bilan

Bonjour à tous.

10 jours après l'injection de la seconde dose du vaccin Pfizer, j'ai fais mon bilan semestriel début mars.

Mes CD8 ont nettement augmenté (1000 m3 contre 640 avant), mes CD4 restent à peu près stables (680 contre 750  avant), ce qui me plombe mon rapport CD4/CD8

J'ai été malade fin décembre et j'ai trainé un sale truc jusqu'a mi janvier (testé negatif au covid malgré fievre les 1er jours et toux & fatigue ensuite).

le reste de mon bilan est nickel.

mon infectiologue que j'ai eu au tel me dit que ca vient probablement de la réponse immunitaire du au vaccin. et de ne pas m'inquieter

vous en pensez quoi ? merci

Commentaires

Portrait de lucklam

je pense aussi que ton système immunitaire est en mouvement du fait de la vaccinaton

Portrait de scorpion_35

Bonjour,
Je comptais me faire vacciner dès que cela aurait été possible mais avec AstraZeneca, j'ai vraiment des doutes.
Oui avoir des petites réactions est normal mais ...bon
Suite à la lecture de votre expérience avec le Pfizer c'est un peu rassurant si ça ne va pas plus loin comme effet. 
Je vous donnerai des nouvelles dès que j'aurai été vacciné des deux doses.

Bon week-end 

Portrait de Alvalle

Bonjour a tous,

Vendredi 26/03, vaccinée contre la covid  avec le vaccin Pfizer.

2eme injection le 23/04

L hypertension, l insuffisance rénale surtout, m 'a permis de bénéficier de ce vaccin.

Et je ne me sents pas pire que d 'hab, maux de tête, courbatures etc....

Belle journee a tous

Portrait de jl06

Aucun Symptome , chance ? de toute façon il ne faut pas hésité , la seule solution....2eme le 13/04 

 

Portrait de Phenix70

Bonjour,

Me concernant, je suis normalement indetectable avec un rapport CD4/CD8 autours de 1 et en allégement 4/7 depuis 2 ans.  

Sans être prioritaire, j'ai pu me faire vacciner par chance le 19 Février avec AstraZeneca; Suite à l'injection Je n'ai pas eu d'effet secondaire ( Fiévre, maux de tête...) et c'est sans aucune apréhension que 2 semaines aprés, j'ai été faire mon bilan sanguin habituel. Et là, surprise, un blip de 130  et un ratio CD4/CD8 de 0.85.  Rien de vraiment grave, mais j'ai donc refait un test sanguin pour la charge virale, et le résultat est "inquantifiable" mais pas indectable.

Voila, c'est juste un retour d'expérience personnel, sans affirmation ou conclusion....

Portrait de Gaëtan séropo depuis nov 2019

Salut, 

Le 13 mars j'ai fais ma première injection astrazeneca, le lendemain fièvre courbatures 24h et plus rien et tjr pas mort lol !
1 ans et demi de VIH , actu sous Dovato santé au top, je refais un bilan sanguin check-up complet cette semaine, j'en fais souvent et des que je le demande mon infectiologue ne me dit pas non, ça me rassure.
Il est au top, au CHU de Reims, et il me sait très sérieux sur ma maladie , ma prise de traitement etc, on se joint régulièrement , grande confiance entre nous deux !

Pour le vaccin j'ai appelé mon médecin traitant qui est top également connaît ma maladie etc on m'a dit sur liste d'attente et deux jours après on m'appelait pour un rendez-vous
Seconde injection fin avril ou début mai j pense ...

Bref ras , j'espère que ça n'aura pas d'impact sur ma bonne santé, je suis indétectable depuis le début car j'ai étais pris direct au stade de la primo infection donc , logiquement ma vie sera bonne belle et bien lol... Je suis un grand sportif également !!!

Biz à tous, prenez soin de vous

Gaëtan 

Portrait de Eric232

Bonjour

Comment faire pour choisir son vaccin ? je veux éviter l'Astra Zeneca.

J'ai contracté le covid début février.

Portrait de jl06

Même si tu as fait un covid la deuxieme dose et recommandé , Véran ne le veut pas parcque leur but et de vacciné un max et que nous manquons de dose ....ONT PEUT LE COMPRENDRE AUSSI !

Si tu as des commorbidités la deuxieme dose et recommander .....chut  .....

Et attend Pfizer  n, exclut pas a une troisieme dose fin d' année ....mais d'ici la d'autres vaccin vont émerger  

Portrait de Jacques92

Seconde injection faite samedi 10 avril.

Aucun problème..pas de maux de tête, de courbatures, rien..

Prochaine visite chez mon infectiologue fin mai.

Celui ci m'a proposé un rendez vous pour la vaccination à la pitié salpetriere mais j'ai pu me faire vacciner avant avec une ordonnance de mon généraliste .

Portrait de jl06

Les autorités sanitaires américaines préconisent "une pause" dans l'utilisation du vaccin de Johnson & Johnson après l'apparition de caillots sanguins PAR LA RÉDACTION Mis à jour le 13/04/2021 à 13:55 Publié le 13/04/2021 à 13:54

Illustration des vaccins contre la Covid-19

 

Illustration des vaccins contre la Covid-19 Photo AFP

Toute l'info locale + Des reportages exclusifsLes autorités sanitaires américaines ont recommandé mardi "une pause" dans l'utilisation du vaccin contre le Covid-19 de Johnson & Johnson afin d'enquêter sur l'apparition de cas graves de caillots sanguins chez plusieurs personnes aux Etats-Unis.

L'Agence américaine des médicaments (FDA) "est en train d'enquêter sur six cas rapportés aux Etats-Unis de personnes ayant développé des cas sévères de caillots sanguins après avoir reçu le vaccin" et pendant l'enquête "nous recommandons une pause", a-t-elle indiqué dans un communiqué. 

Ce vaccin fabriqué par Janssen, filiale européenne de l'Américain Johnson & Johnson, a été autorisé en Europe, puis en France, sous un protocole à une dose. 

Il est autorisé en France depuis le 12 mars. 600.000 doses devaient être livrées courant avril, les premières livraisons devaient arriver lundi 12 avril. 

Portrait de jl06

Ce matin cassé  ......parait que la seconde dose et plus forte ? 

demain sera un autre jour 

Portrait de Cmoi

Il s'agit de thromboses rares des minuscules vaisseaux sanguins du cerveau, qui n'ont rien à voir avec les thromboses habituellement observées. Elles sont paradoxalement associées à une chute des plaquettes et risque hémorragique. Le Danemark renonce définitivement à Astra Zeneca et l'union européenne vient de passer une commande pour 2022 et 2023 exclusivement avec Pfizer. D'ici peu de temps, Astra Zeneca sera au vaccin contre la covid 19 ce que le Videx ou le Zerit ont été au traitement du VIH : des molécules d'un intérêt certain, qui feront partie de l'histoire de la maladie, mais très vite obselettes. 

Portrait de jl06

Covid, au Brésil, dépasse les 360 000 victimes. Patients intubés éveillés et ligotés en raison d'un manque de sédatifsLa situation au Brésil selon Médecins sans frontières: «Catastrophe humanitaire et ça va empirer». La plainte d'une infirmière de Rio de Janeiro: «Le système de santé s'est effondré. Les patients nous supplient de ne pas les laisser mourir 

Covid et la situation sanitaire au Brésil

«Les mesures de santé publique sont devenues un champ de bataille politique au Brésil. Pour cette raison, les décisions qui devraient être fondées sur la science sont guidées par des opinions politiques plutôt que par la nécessité de protéger les individus et les communautés du Covid-19 », a-t-il conclu. À partir du 26 février 2020 - jour de la notification du premier cas - les infections atteignent désormais 14 millions de cas. La semaine dernière, les Brésiliens représentaient 11% de la population mondiale infectée par Covid-19 et 26,27% des décès dans le monde. "Et le scénario ne peut qu'empirer dans les semaines à venir", annonce Christou.

 

Pourquoi les enfants meurent-ils?

Les données les plus inquiétantes de ces derniers jours sont peut-être l'augmentation surprise du nombre d'enfants décédant du coronavirus, comme l'a révélé la BBC . «Malgré les preuves accablantes que Covid-19 tue rarement les plus petits, 1 300 enfants au Brésil sont morts du virus», révèlent des correspondants locaux, citant le cas dramatique de Lucas, tout juste un an. Un médecin a refusé de le tester pour Covid, affirmant que ses symptômes ne correspondaient pas au profil du virus. Deux mois plus tard, il est décédé des suites de la maladie ».

 

Une menace pour la sécurité mondiale?

Mardi, la France a rejoint la liste des pays qui ont suspendu les vols en provenance du Brésil "jusqu'à nouvel ordre" pour tenter d'empêcher l'expansion de la souche brésilienne du coronavirus. La suspension doit - maintenant - être approuvée par l'Assemblée nationale et le Sénat. Actuellement, les Brésiliens peuvent voyager librement ou avec des restrictions mineures dans seulement huit pays du monde, dont l'Afghanistan et l'île de Tonga, et ils représentent un danger réel et énorme pour les autres. Le magazine Science le confirme qui a publié deux "papiers" sur la situation dans le pays sud-américain et sur les dangers liés à la variante très contagieuse et plus mortelle P1 née à Manaus, dans l'état d'Amazonas, contre laquelle peut-être les vaccins actuellement disponibles n'offrent pas très protection efficace. La question clé est: "Le Brésil est-il une menace pour la sécurité sanitaire mondiale?" Le risque réel est que le SRAS-CoV-2 se transforme en un autre virus. Plus vous parvenez à contenir sa propagation, concluent les scientifiques, moins il y a de chances que cela se transforme en quelque chose d'encore plus dévastateur.

 

ALORS ! VACCIN  ou pas VACCIN  ......