Je penses souvent

Publié par Alvalle le 09.06.2021
273 lectures

à ce père que je n ai vu qu une fois de toute ma vie....

 

Commentaires

Portrait de lucklam

Portrait de Alvalle

Mais en fait on ne s 'est vu, qu une seule fois, je devais avoir 5/6 ans, je me rappelle que c etait le soir, j 'étais au lit, je ne me souviens pas d 'un bisou.

Par contre, je me souviens qu il m avait donné 10 frs, le lendemain avec mon frère et ma grand-mère, on était allés, acheter 10 frs de bonbons, c etait beaucoup de bonbons.

Mon frère plus jeune d'1 an que moi, ne l'a jamais vu, ma mère n avait pas voulu qu il le réveille.

Il était Italien, et était venu en France pour travailler, il a connu ma mère, sans lui dire qu il avait déjà une vie de couple en Italie.

Ma mère l aimait très fort, j en suis sûre, pour faire 2 enfants, moi, nee en 1959 et mon frère ne en 1960.

Elle ne nous en a jamais parlé, ce que je savais de lui, c est ma grand-mère qui m en a parlé.

Il vivait à Castelforte, entre Rome et Naples, dans les terres.

Je ne suis pas en manque de lui  puisque je ne l ai pas connu, mais j avoues que j aurais aimé qu il soit pres de moi.

Il m aurait appris des choses, l 'Italien, a faire la pasta et la pizza, enfin un rôle de papa.

Je ne sais pas si il est encore de ce monde, il doit avoir plus de 80 ans, mais je penses à lui.

Portrait de lucklam

c'est tout un drame quand même

Portrait de Alvalle

Bien sûr, le fait qu il ait sa vie de famille en Italie, il ne nous a pas donné son nom.

Dans les années 80, il avait recontacté ma mère, qui bien sur avait refait sa vie depuis 1968.

Il était à l epoque en région parisienne, peut-être avait il une autre vie aussi, ma mère lui a demandé de ne plus la contacter, qu elle avait refait sa vie.

Elle n a pense qu a elle, sans nous demander a mon frère et moi, si nous souhaitions le rencontrer, et la, j en veux un peu a ma mère.

Mon frère a tenté de le retrouver, et mon beau-père, le mari de ma mère l a su, et a demandé de stopper les recherches, pour ne pas remuer la merde.

Moi, je dis dommage.....

Portrait de lucklam

on ne le saura jamais

Portrait de lucklam

pour moi nos parents ne sont pas nos parents et nos enfants ne sont pas nos enfants , ce qui fait que quoi qu'il arrive au parent ou à l'enfant ce n'est pas dommageable..........il ne faut pas me croire ou l'inverse mais il faut vraiment essayer de le voir sérieusement , c'est à dire en n'étant pas attaché à des principes, à un savoir, conditionnement ou croyance

Portrait de Alvalle

je devrais dire, mon géniteur....

J ai peut-être mal choisi, en disant "dommage", car j ai très bien grandi sans lui, le fait de ne pas l avoir connu, n a pas cause de dégâts sur ma personne.

D ailleurs, je ne suis pas plus proche de ma mère pour ca.

J aimes ma famille, mais je peux vivre sans elle aussi.

Portrait de lucklam

je suis très attaché à prendre soin de ma mère et de ma petite dernière aussi, donc je vois que je suis emprisonné dans ce conditionnement 

Portrait de Alvalle

Je me doute, mais en ce qui me concerne, mes rapports avec ma mère, n ont jamais été très fort.

Elle a toujours vécu egoistement, même avec mon beau-père, ils vivaient et profitaient, comme si ils n avaient pas de gosses, alors que chacun en avait 2.

Ils considéraient qu a partir du moment ou on avait un boulot, tout roulait.

Le dernier Noël en famille  datait de 99, d ailleurs c est peut-être ce qui a déclenché cette tempête.

Mais, aujourd hui ma mère est veuve depuis 2008, est a bientôt 81 ans, et surtout a du mal a faire tout ce qu elle a a faire, du fait de comorbidites.

Je me dois de l aider, enfin, c est ce que je me dis, je suis a 10mn a pieds a peine de mon taf.

Mais, j ai du mal, un peu comme une obligation, si tu veux, pas facile......

Portrait de lucklam

et c'est là que prendrait tout son sens le "mes parents ne sont pas mes parents, mes enfants ne sont pas mes enfants"