Un compagnon de longue date

Mots clés  : long actingARV injectables

Salut tout le monde,

J'ai vu une affiche qu'il existe déjà des ARV injectable, pris mensuellement au lieu des comprimés quotidiens...

Je voudrais savoir si cela est vrai. Il y a t il quelqu'un qui le prend déjà ?  Quels effets secondaires ?

Je vous embrasse...

Commentaires

Portrait de Big Bad Badaboum

On ne peut pas faire de comparaison simplement sur le nombre de molécules contenues dans un traitement  comme tu le présentes Cmoi.

Le plus important étant le dosage en mg de ces différentes molécules.

Je prendrais pour exemple le Tenofovir qui est pour 245 mg dans le Truvada, que je prenais comme traitement avant, et qui, pour le Genvoya, mon traitement actuel, n'est présent qu'en quantité de 10mg.

On peut avoir une trithérapie, avec trois molécules différentes donc, mais en moins forte concentration que certaines bitherapie ne contenant que deux molécules mais au dosage plus élevé.

Comptabiliser 3 molécules par jour pour une triT contre deux pour une bitherapie ne veut rien dire sans en connaître les quantités.

Portrait de Nicolas13008

je pense aussi que c'est un allègement comme me l'indique mon Infectiologue

bitherapie et une injection tout les deux à trois mois 

Angelo78 wrote:

Je pense que c est quand même un allègement vu que c est une biterapie 

Portrait de Big Bad Badaboum

Une bitherapie est un allègement en comparaison d'une trithérapie.

Dans mon post précédent, j'ai oublié de préciser que ce n'était qu'une hypothèse, juste pour expliquer qu'on ne peut pas comptabiliser les molécules comme l'a présenté Cmoi.

Portrait de Cmoi

Je tenais ma comptabilité avec des traitements équivalents. Dans le Truvada il y a du Ténofovir Disoproxil, alors que dans Genvoya c'est du Ténofovir Alafénamide qui est une pro-drogue du premier. L'organisme le transforme pour l'utiliser et il a effectivement une toxicité rénale moindre. Si il n'y avait que 10 mg de la première version du Ténofovir dans Genvoya, celui-ci n'aurait plus aucune efficacité. Tu ne peux donc pas considérer être passé de 245 à 10 mg de Ténofovir car il ne s'agit pas exactement de la même molécule, même si, encore une fois, la seconde est moins toxique. Il est bien évident que plus que le dosage d'ailleurs , la toxicité des médicaments est à prendre en considération. Une bithérapie avec du Crixivan, du Zérit, ou du Videx (médicaments qui ne sont plus commercialisés), serait plus néfaste que n'importe quelle trithérapie d'aujourd'hui. 

Portrait de jimmye71

Angelo78 wrote:

Je pense que c est quand même un allègement vu que c est une biterapie 

oui vous avez raison c'est un allègement, si l'on compare à la dose maximale .

Portrait de Big Bad Badaboum

Un article de BBC News annonce que les États-Unis ont donné le feu vert pour un traitement préventif contre le VIH par injection (Cabotegravir) qui serait à 66% plus efficace que la PrEP par pilules.

Injection à faire tous les deux mois.

Portrait de Nicolas13008

en plus d'être une bis thérapie il s'agit quand même d'un traitement dont tu te fais injecter de molécules et une une fois tous les deux à trois mois plus souvent tous les trois mois car d'études démontre de très bons résultats donc oui c'est plus qu'un allégement thérapeutique malgré ce que disent certaines personnes en infectiologue est tout à fait en accord avec ce que je dis

Angelo78 wrote:

Je pense que c est quand même un allègement vu que c est une biterapie 

Portrait de pascal13100

Tu parles du 3 mois mais j ai plutôt l'impression que c est 1-2 mois. Qui t'en a parler. En effet 3 mois cela peut etre un allegemen du coup

Portrait de Superpoussin

On parle d'allègement thérapeutique quand on diminue les posologies en envisageant que pour des durées plus ou moins longues le patient puisse ne plus avoir d'arv dans son corps. Je ne suis pas certain que ce soit ce qui ici envisage. Si quelqu'un a un lien sérieux en parlant...

La diminution du nombre de prises est autre chose, d'ailleurs je n'ai pas souvenir qu'on ai parlé d'allègement quand nous sommes passés de 3 à 9 prises d'arv quotidiennes à une seule .

Portrait de leliondejudah

BONJOUR A TOUS

AUJOURD HUI, J AI RECU MES 2 PREMIERES INJECTIONS D ARV INJECTABLES VOCABRIA REKAMBYS POUR 1 MOIS. APRES CE SERA TOUT LES DEUX MOIS. JE VOUS TIENDRAIS AU COURANT.

BONNE SOIREE ET BON COURAGE

 

Portrait de Adri35

Suite à mon rendez-vous avec l'infectiologue je lui ai fait part de mon intérêt pour le nouveau traitement par injection il m'a répondu que dans mon cas cela ne m'apporterait rien de plus étant déjà en bithérapie 4 jours sur 7 et que du coup si je faisais les injections je serais en 7/7 donc je vais continuer avec dovato. Après c'était surtout le côté pratique de ne plus prendre de comprimés.

 

Portrait de Skyline1

Bonjour Adri35, 

Je suis  sous bithérapie également, 7/7. Je souhaiterais savoir depuis combien de temps tu pratiques l'allégement 4/7  ? Il n'y a eu aucune conséquence sur les examens biologiques (CV notamment) ? 

Je me demande quand même si la posologie des doses de Cabotégravir et de Rilpirivine par voie intramusculaire n'est pas en soi un allégement. On passe quand même à 600 mg (Cabotégravir) et 900 mg (Rilpivirine) administrés bimensuellement contrairement à une prise de 350mg au total (avec les deux molécules) pour un seul comprimé de Dovato. Après je sais bien que les molécules n'ont pas toute la même puissance d'action mais en soi ça fait quand même beaucoup moins de molécules dans son corps à terme, que l'on soit déjà en allégement ou non. 

Je ne sais pas trop quoi en penser. 

Portrait de Adri35

Je suis en 4/7 depuis le mois d'août et aucun soucis jusqu'à présent pas de rebond de la cv cd4/cd8 idem pas de soucis même du mieux par contre au début j'ai fais des prise de sang rapprochée pour vérifier la cv. J'avais le même raisonnement mais les mg définissent pas une puissance ça dépend de la molécule d'après ses dires, de plus il m'a dit qu'il y avait en général une meilleure tolérance avec lamivudine que rilpivirine.

Idem je sais pas trop quoi en penser mais je lui fais confiance j'ai une bonne relation et feeling avec lui.