Je confirme mon départ

Publié par micheltlse le 22.05.2009
928 lectures

Censuré sur mon blog pour avoir "commenté" les décisions de la modération, je confirme bien sûr ma désinscription à partir de dimanche 24 à minuit.

Bon courage à tous !

Commentaires

Portrait de sonia

je ne suis pas d'accord avec ton choix même si je le respecte Michel

il est plus qu'urgent de créer un bureau des usagers de seronet afin de proposer des régulations avec l'equipe de Seronet, leurs membres sont reconnaissables au tiret seronet accolé à leur pseudos et à leur blasons quand ils sont connectes au tchat.

Ce bureau comprendrait egalement les "anciens" ce qui assurera un suivi du dialogue avec les seropositifs hors circuit associatif, borderline, mais neanmoins essentiels à l'avènement d'une pensée nouvelle en terme de Prévention, Rdr, et la qualite de vie en termes d'observance, de plus en plus nombreux nous serons sous traitement cf hirschell le reel engagement doit se poursuivre pour se soutenir, comparer les effets secondaires, aider à la recherche, faire pression sur les labos MICHEL RESTE !!!!

Portrait de cierva54

pourquoi je n'arrivais pas à le retrouvé, encore censuré, dommage car tu parlais avec ton coeur et nout te répondions de la même façon, mais ça apparament on s'en fout.

Je ne sais même pas si tu as eu le temps de lire les commentaires, ça serais sympas de les remettres ici, hein les modérateurs!!!!!!!!!!!!!! (OUI je crie)

Bref, on se parlera quand même, je t'embrasse tendrement.

Portrait de CAROLE

restes, c'est important pour les anciens, pour les nouveaux.
Portrait de Kaaphar

salut Michel,

(un petit mot en public) 

 

Moi aussi je me pose la question de continuer à intervenir ici...

 

mais demander la désinscription ; ça sert à quoi en fait ?

- un effet de manche ? bof ! on a vu tellement de fausses sorties...

- ne plus "cautionner" les agissements de la modération et marquer ainsi son désaccord avec la toute puissance essoreuse ! oui peut-être !!

 

mais personne n'est dupe des supposés 4000 inscrits (et surtout pas les financeurs).

 

D'autant que tu fais partie de ceux qui selon moi portent une parole "forte" sur ce site et qu'il serait dommage que ça se perde (même si tes interventions sont essentiellement en forums qui eux restent) c'est toujours très désagréable de lire un propos pertinent et d'alors souhaiter savoir "ki koze" pour tomber sur "accès refusé"...

 

on peut aussi oublier seronet, c'est un peu ce qui m'arrive et je ne m'en porte pas plus mal... et puis c'est aussi via seronet que j'ai rencontré des gens avec qui j'ai plaisir à communiquer... dont toi !

 

J'avais lu ton billet initial et sa disparition m'avait fait penser que c'était toi qui étais revenu sur ton "coup de calgon" et avais  demandé sa suppression !!

Je n'y avais rien trouvé qui justifie la censure absolue du billet !!

ça devient n'importe quoi, ils faut instaurer une résistance active face à l'intransigeance aveugle, bête et méchante de la stasi de La Tour !

 

quelle que soit ta décision, je t'embrasse et je sais où te trouver 

 

Alain 

Portrait de micheltlse

Bonsoir Alain, et vous tous qui me parlez encore et qui savent me retrouver grace au mail encore sur ma page perso et que je n'ai donc pas le droit d'écrire sur mon blog.

Non, plus assez de résistance et surtout de confiance, car c'est bien cela le plus important.

Le dernier billet de tofo : "l'important n'est pas les départs, car ils reviennent, généralement"" me confirme dans mon choix de me désinscrire définitivement.

Pourquoi, en effet, résister encore à un tel discours aveuglé par tant de suffisance ?

Et avec quelles forces, puisque la modération a tous les pouvoirs pour vous assommer dès que vous genez trop cette suffisance, précisément si votre parole est considérée comme "forte" !

Je n'ai pas adhéré à Seronet avec un esprit de résistance mais bien pour essayer de construire en confiance. Certains y arrivent parfaitement : ce n'est plus mon cas.

Cette confiance, en effet, n'existe plus avec les acteurs d'une modération de plus en plus active et pour des raisons que je n'ai donc même pas eu le droit d'expliquer, ayant été censuré pour cela (et aussi pour ce je que ressens comme une obsession du marketing au détriment de "l'idéal solidaire").

Alors après, expliquer que les départs on s'en fout et que le plus important est de réfléchir à savoir comment faire pour être mieux ensemble avec la modération qui est à prendre ou à laisser, çà me laisse pantois...  Bonne chance, sonia, pour tes propositions ! 

L'essoreuse, en tous cas, c'est donc fini pour moi.

Enfin, chère caro, est-ce "déserter" ? Bah, Seronet aurait-il désormais un esprit plus militaire que solidaire ?

A bientôt, mais en direct.