VIH : 2èmes analyses, les résultats sont tombés

Publié par goldorac le 12.06.2009
1 387 lectures

Salut à tous,

 Ah, le facteur a mis la lettre des analyses dans la boite, aller l'a chercher et l'ouvrir et là, rdv le 17 aout pour débuter un traitement antirétroviral, le doc juge que c'est mieux de le prendre tôt, ma charge virale étant à 78454 copies/mm3 (contre 34848 en février dernier), et mes CD4 étant à 350 copies/ml (contre 389,3 en février dernier), malgré que je sais que les médocs sont bien tolérés ça me fait peur quand même. Je vais voir mon doc généraliste tout a l'heure au sujet de la chlamydia et qu'il me donne des médocs pour ça car c'est le doc de Toulouse qui a fait les analyse.

 Bye a tous  

Commentaires

Portrait de PAMELOS

 Bonjours GOLDORAC,

 Merci pour les news!

Et bien voilà tu as la réponse au questions qui te trituraient l'esprit,je suis contente que ce ne soit pas trop méchant, bien suivre le traitement pour t'en débarrasser enfin plus de peur que de grand mal OUFF! à surveiller à l'avenir ! et ne rien faire pour en rajouter à ce petit souci

Pour ce qui est de la mise en route d'un traitement antiviral  il est juste et préférable ,ta charge virale ayant grimpper, (presque x2) stopper le virus dans sa réplication , multiplication et  activité  voir la rendre indectectable est important, et ne pas laisser chuter les T4 plus également, l'objectif étant de les restaurer (350 doubler et plus)  tout ceci pour t'éviter et te protéger contre toutes maladies opportunismes qui peuvent devenir vite  un cycle infernal .

Fais part à ton doc de ton appréhension, il te rassurera n'hésite pas à lui  poser des questions  tel que (" à quels effets secondaire dois je m'attendre éventuellement?")  

("que dois je faire au cas ou....")  tu es le premier concerné et c'est ton corps qui subit la maladie tu as le droit de savoir  je te souhaite donc que tout se passe au mieux !

Bien évidement ,que tu garde à l'esprit que nous somme là tous pour t'écouter, te soutenir, t'épauler,t' orienter, te  conseiller,  te consoler, te rebooster, et partager

et tout cela dans la solidarité l'espoir et quelque soit tes humeurs  '(l'humour est la bienvenue)   

                         Sur ce je te souhaite une bonne continuation  

                                         bises PAM

Et la vie continue! 

Portrait de frabro

Goldorac, PAM qui est la sagesse même a tout dit et je suis exactement du meme avis qu'elle.

Tu as encore deux mois pour te préparer à ce cap qu'est la prise du traitement.

N'hésites pas à nous solliciter au besoin, dans cette période et après.

Bisous

François 

Portrait de yasa31

ne t'en fais pas : tu risques de bébuter comme la plupart des gens par les "habituels"  sustiva et Truvada : de mon côté je n'ai eu absolument AUCUN effet secondaire, si ce n'est une sensation de vertige (comme si j'avais picolé :p c'est plutôt gênant si tu dois rester en soirée, c'est pourquoi le mieux est de prendre ces comprimés avant d'aller se coucher ! (et les effets sont amplifiés si le repas est trop rapproché, il vaut mieux prévoir au moins 1 heure entre le dernier repas et la prise des médocs).

Tu nous diras comment ça s'est passé pour toi.

J'ai commencé mon traitement alors que ma charge virale était à simplement 10.000 copies, mais mes CD4s baissaient rapidement (365) donc il était temps d'attaquer et en 6 mois de très bonne observance (traitement suivi à la règle, aucun oubli) je suis déjà en charge virale indétectabe !:p plutôt encourageant, non ?

Alors ne panique pas, même s'il n'y a que toi qui peut décider d'attaquer le traitement : tu dois être bien dans ta tête afin d'e^tre sûr de pouvoir le suivre le mieux possible ! ne te force surtout pas, il n'y a JAMAIS d'urgence comme dit tout le monde pour attaquer le traitement (même s'il faut le commencer un jour ou l'autre...)

Allez, courage !

Yasa :p

Portrait de nathan

Je viens de commencer le traitement, il y a quinze jours. J'appréhendais ce moment tout en le souhaitant malgré mes 530 CD4 et ma cv à 40 000. Donc oui, ton médecin a raison de te proposer un traitement. Aujourd'hui on en sait un peu plus sur les effets délétères du vih dès son intrusion dans l'organisme. Mieux vaut donc ne pas attendre. Les deux mois qu'il prend pour le prochain rendez-vous sont à mon avis pour réaliser le génotype de ton virus, c'est-à-dire déterminer quelles molécules seraient les plus efficaces. Rien ne dit qu'il te prescrira "les "habituels" Sustiva et Truvada". Il y a d'autres possibilités thérapeutiques aujourd'hui, avec des effets secondaires semble-t-il moins importants qu'avec les autres traitements. Finalement, le plus difficile c'est de franchir la ligne. Une fois franchie, je me suis dit que finalement cela ne changeait pas grand chose à ma vie. Si peut-être : le fait de penser que je ne descendais plus une pente mais que je commençais à la remonter...