A toutes les femmes !

Publié par gys le 14.07.2008
5 075 lectures
Salut les filles, il n'y a pas beaucoup de conversations de vous sur ce site, à moins que vos pseudos m'induisent en erreur ? Ou bien ai-je mal lu ? Comment vivez vous votre sexualité après 50 ans en étant séropo+ ? Je vis en couple avec 1 séropo et depuis la ménopause, je rame pour arriver à l'orgasme. Même si le désir est bien présent dans mon corps et dans ma tête, il faut 1 mise en condition, 1 concentration extrême, quelque fois celà ne suffit pas. Que faire, est-ce que l'une d'entre vous peux me répondre ou me conseiller.

Commentaires

Portrait de altelia

bonjour Gys!

C'est bien d'arriver à parler ouvertement de sexualité, donc déjà bravo pour ça! moi pour le moment je ne suis pas encore confrontée à la ménopause (ou doit-on dire méno-pause??? pourvu que non, ou alors que ce soit pas long, comme pause!) et quand j'ai quelqu'un la libido est assez forte... mais il me semble que si non, style difficultés d'humidification, j'utiliserais gel, parce que l'essentiel c'est le désir, donc si il existe, il faut le soutenir quand la nature a du mal à remplir son rôle.

Autrement j'ai remarqué que le sélénium booste (quoi que ça paraisse logique), sinon il existe aussi un truc qui s'apppelle myco-ress (suis sûre de la prononciation, pas de l'orthographe) moi ça m'augmente les sécrétions le mois suivant mais ceci dit, c'est pas tout le monde qui supporte, il faut y mettre 5 jours de suite, mais peut-être vaut-il mieux en parler avec ton gynéco., moi c'est un gynéco qui me l'a conseillé, le hic c'est que c'est pas remboursé, c'est 18 euros pour deux mois je crois...    voilà, donc pas grand chose, mais p'têt' ça peut être un début...

Portrait de gys

Bonsoir Altelia, merci pour tes infos. Le sexe et le plaisir font partie de la vie pour moi. La sexualité n'est pas TABOU, c'est comme manger, dormir, marcher, etc.. Avec mon compagnon nous utilisons le gel à chaque rapport, que nous avons minimum 1 fois par semaine. J'ai des bouffées de chaleur depuis 4 ans, je prenais 1 cachet pour les hormones, mais comme j'en avais malgré tout, j'ai arrété. Le problême c'est l'aboutissement du plaisir, tu as beau y mettre de la bonne volonté, quelquefois cela ne suffit pas, même mon doudou aussi à des "pannes", des baisses de régime, donc nous changeons de tactique, et après ça revient et nous pouvons jouir. Nous sommes ensemble depuis 7 ans, donc l'habitude fait que nous avons changé notre "érotisation", je fais bruler de l'encens, petits dessous coquins, musique douce, patience et voilà le tour est joué. Mais des fois on peine grave !!!! J'espère que d'autres Nanas vont se manifester. Il n'y a pas de mal à se faire du bien ! A bientôt.

Portrait de sonia

gys merci de parler librement de sexualité, il n'y a pas de mal à se faire du bien tu dis..ok! je vais prendre le taureau par les cornes et commencer à fréquenter les clubs échangistes! quelqu'un aurait il un bon plan?...je suis dominatrice en général, mais pour une fois, je cherche une relation de soumise, des fois, que cette nouvelle position, me serait plus favorable!

Eh gys arrête de brûler de l'encens je sens l'odeur d'ici pouah!

bisous

Portrait de Fissolabel

Bonsoir ça me rassure de lire cet liberté sexuel !!!!  Je suis lesbienne mais j'ai aussi une sexualité et des pannes.... je mouille moins non que je désire moins ma partenaire (quand j'en ai une lol ), je pensais que c'était moi vous pensez que ça peut etre du au traitement alors ??? l'orgasme est aussi plus long à venir !!!! parfois je me dis c'est pas plus mal le plaisir dur plus longtemps aussi big smil.... bref merci d'avoir lancé le sujet ça me rassure un tio peu bisoussssss à toi 

Portrait de gys

Est-ce que l'une de vous Ménopausée bien sur, peut me renseigner sur 1 remède ou quoi que ce soit qui puisse m'aider à supporter ces bouffées de chaleur insupportables. le jour, la nuit, j'en peux pluuuuuuus, je craqueeeeeee ! Help ! Non seulement c'est inconfortable, mais cela agit sur le caractère, sniffff, le sommeil, sniffff, la libido j'en parle pas, bouhhhhhhhhhhh ! Je prends 1 hormone "Oestrogestan" et 1 gel "Oestrodose" que j'applique le soir sur la peau.  Enfin, ce n'est pas si dramatique, mais si vous êtes confrontées à celà, Merciiiiiiiii de me répondre ! A bientôt les filles. Bizzzzzzzzz

Portrait de CAROLE

ben moi j'ai plus d'utérus mais j'ai gardé mes ovaires par contre je crois qu'il ya a un medicament Abuprofene suis pas sure contre les coups de chaud euh je veux dire bouffées de chaleur. Ouvre les fenêtres, non c'est idiot mais je sais que c'est insupportable. courage, vas voir un gynéco il ya un bien une solution. je t'embrasse. Caro
Portrait de Gigilamoroso

 

j'avais un remède miracle

en tout cas si yen a un je suis preneuse ....lol

j'ai tout essayé depuis au moins 3 ans voir plus..;mais toujours à base de plantes, je ne veux pas prendre un THS

j'ai commencé par l'homéopatie..rien donné

puis acupuncture un tit mieux mais pas longtemps, j'en suis venue aux plantes

la publicité m'incitait à asseyer le soja, yen a pris..rien

je suis passée au yam..rien

soja-yam..rien

sur des forums j'avais lu un bien être avec une plante des Incas le Maca, qui favorisait en plus la libido (car moi aussi blème de libido) ..rien non plus

et pis des pour la rétention d'eau..

là en ce moment je prends des gélules à base de plantes (sauge y parait qu'c'est bien aussi, soja et toutyquanti)plus des gélules l'huile d'onagre...sniff, sniff, rien pour l'instant

en résumé: je crois que rien n'y fera pour moi, mais je désespère pas de trouver un remède

j'ai comme toi des bouffées, jour et nuit, le pire c'est la nuit..;réveil toutes les 2 heures au mieux

je te parle pas de la prise de poids...c'est peut être de là que vient mon problème de libido, je supporte plus mon corps

ah oui j'suis même allée voir une magnétiseuse ....me suis bien marrée en tout cas !

pour te dire que tout çà m'a coûté un sacré paquet de pognon..

bin je continue à chercher, de toute façon si ça me fait pas du bien, ça me fait pas du mal non plus

mon diabète fait peut être interférence avec tout çà ....hum, hum

j'ai appris à vivre avec

mais t'as raison, ça bouffe le moral parfois

allez je continue les recherches

bisous solidaires

gigilamoroso

 

 

a kipouh

Portrait de gys

Merci gigi pour ces bonnes nouvelles rassurantes ! Bouuuuuhhhhhhhh ! Ca ne suffira pas à saper mon moral qui est + au beau fixe qu'ailleurs. Si j'ai écris ce message, c'est que j'ai tout essayé, comme toi, en vain ! Je pense que la libido est lié avec la ménopause, moins d'envies car + de mal pour arriver à l'orgasme, l'estime de soi par rapport au corps modifié par les lipoatrophies et lipodistrophies, beuuuuurrrrkkk, même si mon doudou me désire toujours, on a du mal. Lui aussi a 50 ans commence à avoir des baisses de régime. Qu'on ne me dise pas que celà n'a rien à voir avec le VIH ou les traitements, je ne le crois pas ! Je parle de la jouissance clitoridienne, pas vaginale, OK, donc même si on utilise la manière qui m'y fait parvenir, c'est looooooooong, mais loooooong, mais on y arrive ! Comme je disais dans 1 autre texte, nous utilisons des stimulus, visuels, auditifs, olfactifs comme les encens, MAIS SONIA, pas n'importe lesquels, DES VRAIS fabriqués au TIBET,au NEPAL, ou en INDE, que tu paies + chers, mais qui sont vraiment actifs, moi ce trouve ceux-ci très exitants, ils sentent très bon. Il y aurait beaucoup à dire, courage, persistons, surtout ne pas se laisser gagner par la passivité, ni la routine, ni la résignation. HAUT LES COEURS LES FILLES ! Bizzzzzzzzzz
Portrait de gys

Merci Carole, j'ai posté 1 texte après avoir lu ta réponse . Je continue à chercher 1 solution. Bizzzz
Portrait de dragondefeu

ca donne de l'espoir ,j'ai trop envie de faire l'a,depuis que j'y est regouté(3 secondes),y'a peu aprés des anées d'abstinence(dernier,3 mois en 05),qui justement ,me trouvant trop"oseuse apparente",me prenait que,par derriere,debout(10 mns,jusqu'a son plaisir!).ceux d'avant remontent a 10 et 20(un peu plus,meme),ans....Je sais meme pas si j'ai joui,1 fois ds ma vie.Faut dire que,seule,je me touche pas,il me semble qu'il me faut le "stimuli" de l'odeur(et l'envie),de l'autre.OU trouves-tu tes encens magiques?

biz bonne journée,et gardes ta peche!

c

Portrait de dragondefeu

un petit ps:a 44 ans,je suis pas encore ménauposée(fais test),mais m'arrive(mi-sept),1 an et demi d'interféron(foie),et donc pas de maternité possible pour 2 ans.D'ici la,plus d'espoir.

par contre,je "mouille" encore,lorsqu'1,me fais envie.

Portrait de orkidée

il y a trois mois je me suis reveillee plusieurs nuits de suite completement trempee des jambes, en sueur complete.la reponse du doc peut etre un debut de pre-menaupose. enchantee je suis repartie deg de deg.

j'ai 41ans seulement  et je voulais aussi parler des effets nefastes des traitements sur notre feminite et notre vie sexuelle

j ai eu troi interferon le dernier en  2001. lors de mon traitement j ai eu une relation et aucuns plaisirs rien quedal encor deg.

plus de libido et plus de h petit a petit j ai repris confiance en apprenant a connaitre mon clitoris et mon vagin et en me donnant du plaisir et JOUIR.

le plus incroyable c est que tout a l heure j ai lu un article qui pronait la masturbation pour que nous puissions nous donner notre plaisir parfaitement egoiste mais tellement reparateur

pensons a nous  et prenons soin de nous pour etre de vraies femmes

Portrait de gys

Quand je parlais de jouissance du clito, je ne me le fais pas, je me le fais faire par mon Doudou, sinon, pourquoi être à deux ???? Je trouve les encens dans des boutiques ésotériques, pas érotiques ou des boutiques spécialisées ayant 1 rapport avec la spiritualité. Merci pour ta réponse. Bizzzzzzzzzz
Portrait de gys

Merci pour ta réponse, ton corps t'appartient, il n'y a pas de mal à se faire du bien, et mieux vaut être seule que mal accompagnée. Bizzzzzzzzz
Portrait de BALTHAZAR

1.La masturbation améliore les performances masculines

 

Un homme qui se masturbe régulièrement contrôle mieux, non seulement ses érections, mais aussi son éjaculation. Pourquoi ? Parce que lorsqu’il s’adonne à ce plaisir solitaire, il apprend à mieux connaître son corps, ses réactions, il découvre comment contrôler son souffle, faire durer le plaisir ou se retenir... En bref, il maîtrise mieux les mécanisme de son excitation !
Voilà pourquoi la masturbation améliore les performances sexuelles masculine en général, mais peut être aussi un excellent exercice pour les hommes qui éjaculent de manière précoce, ou a contrario pour ceux qui ont des difficultés à éjaculer, ou qui éprouvent des troubles érectiles...

 

 

2. La masturbation prévient le cancer de la prostate

 

 

Selon des chercheurs australiens, plus les hommes éjaculent entre 20 et 50 ans, et moins ils risquent de développer un cancer de la prostate… Leur explication ? La masturbation limiterait l’accumulation de liquide séminal dans les canaux prostatiques et préviendrait ainsi le risque de cancer (les composants du sperme pouvant être cancérigènes). Par ailleurs, l’éjaculation induirait une maturation plus complète des cellules prostatiques, les rendant ainsi moins sensibles au risque de tumeur...

 

 

3. La masturbation diminue le stress

 

 

Parce qu’elle est source de plaisir, la masturbation apaise les états de nervosité chez l’homme, comme chez la femme ! Lors de l’orgasme, le cerveau libère des "endomorphines"... Ces hormones, aussi appelées "hormones du plaisir", entraînent un relâchement physique et musculaire. Résultat : on est totalement zen !
Selon une étude menée par la psychologue Carol Rinkleib Ellison, 39 % des Américaines se masturbent pour se détendre...

 

 

4. La masturbation augmente le plaisir à deux

 

 

"Caresser son sexe permet de mieux connaître sa configuration, mais aussi l’éroticité de ses points et les gestes qui peuvent les stimuler au mieux ", explique le Dr Gérard Leleu, médecin sexologue, dans son ouvrage " Le traité des orgasmes. En clair, cette pratique permet de mieux connaître son corps, mais aussi celui de son ou sa partenaire, donc d’atteindre des plaisirs plus intenses. "Se donner du plaisir, c’est affirmer son autonomie érotique, ce qui est bénéfique à l’harmonie du couple", ajoute le spécialiste. Les hommes et les femmes qui pratiquent la masturbation, seuls ou à deux, éveillent en permanence leur sexualité sexualité et favorisent son épanouissement.

 

 

5. La masturbation favorise l’orgasme vaginal

 

 

"94 % des femmes qui ne se masturbent pas, n’ont pas d’orgasmes vaginaux" d’après les différentes études des sexologues américains Masters et Johnson.
C’est que la masturbation clitoridienne augmente la sensibilité au plaisir. "Une femme qui sait déclencher son orgasme a plus de chance de le faire éclater avec son partenaire", explique le Dr Gérard Leleu.

 

 

6. La masturbation améliore le sommeil

 

 

"Grâce au plaisir qu’elle génère, la masturbation est un excellent somnifère", explique le Dr Gérard Leleu. Pourquoi ? Un, parce qu’elle entraîne la libération par le cerveau de neurohormones, en particulier des endomorphines, qui sont reconnues pour favoriser l’endormissement. Deux, parce qu’elle détend, et que le cerveau a besoin de cette période pour se préparer au sommeil. Selon une étude menée par la psychologue Carol Rinkleib Ellison, 32 % des 2600 Américaines qu’elle a interrogées se masturbent pour faciliter le sommeil.

 

 

7. La masturbation soulage la douleur

 

 

Tout comme l’acte sexuel, la masturbation est reconnue pour lutter efficacement contre la douleur. "Des expériences menées en laboratoire montrent que des douleurs infligées sont moins bien perçues pendant que la femme se donne du plaisir", précise le Dr Gérard Leleu. A quoi doit-on cet effet ? Une fois encore, aux endorphines ! Ces hormones, en plus d’avoir des vertus antistress, sont reconnues pour être antidouleur.

 

 

 

Sources

 

- Enquête mondiale "Sexual Wellbeing Global Survey In the bedroom", Durex, 25 septembre 2007
- La revanche du clitoris, Dr Damien Mascret et Maia Mazaurette, Editions La Musardine, 2008
- Le traité des orgasmes, Dr Gérard Leleu, Editions Leduc.s, 2007
- Sexual factors and prostate cancer, Pr Graham Giles, BJU International, 2003
- Women’s Sexualities, Carol Rinkleib Ellison, New Harbinger Publications, 2000
- Human Sexual Response, Masters.W et Johnson.v, 1966

Plus grande est la confiance, plus terrible est la déception

Portrait de altelia

y a pas de mal à se faire du bien!

Portrait de Fissolabel

La masturbation favorise l’orgasme vaginal

 

 

"94 % des femmes qui ne se masturbent pas, n’ont pas d’orgasmes vaginaux" d’après les différentes études des sexologues américains Masters et Johnson.
C’est que la masturbation clitoridienne augmente la sensibilité au plaisir. "Une femme qui sait déclencher son orgasme a plus de chance de le faire éclater avec son partenaire", explique le Dr Gérard Leleu.

 

Ben alors en gros je suis sur la bonne voie ? pourtant  toujours rien de plus qu'avant  !!! mdrrrrr  

Portrait de gys

Quel culture il a ce Balthazar, on voit là un connaisseur, hi, hi, hi ! Quel plaisir de le lire, mais c'est tout à fait ça, je suis entièrement d'accord avec ses propos pour continuer à expérimenter l'orgasme et le plaisir car l'un déclenche l'autre, je confirme. Bonne soirée !!!!!!!
Portrait de Mumsoso

salut miss, pour moi, la pré-ménopause me joue des tours depuis 4/5 ans mais je suis toujours réglée. par période ça marche bien et puis de nouveau des grands vides. en tout cas, comme je suis branchée plantes, je me suis fait des tisanes de sauge (ramassée dans le jardin des parents) le soir avant de me coucher pendant 8 à 10 jours et depuis je n'ai plus de bouffées de chaleur. quelles horreurs ces bouffées de chaleur, quand elles nous prennent, jour comme nuit, c'est vraiment pas cool. donc la sauge peut être une bonne solution ! essaies tu ne risque rien. tiens moi au courant. Bizzzzz
Portrait de Aradia

15 ans après l’arrivée de la petite pilule bleue, c’est au tour de la sexualité féminine d’être «secourue». Le médicament à la une s’appelle Lybrido et vise à redynamiser la libido féminine. A mesure que se constitue le dossier de son autorisation par la Food and Drug Administration, aux Etats-Unis, les coupures de presse s’intéressent de plus en plus à ce « viagra féminin ».

 

Si le Viagra répond à des difficultés mécaniques d’érection, Lybrido palliera le manque de désir sexuel de certaines femmes. Comment ça marche ? En fait deux médicaments, Lybrido et Lybridos, ont été mis au point par le même laboratoire. Le premier contient du sildénafil, la molécule du Viagra, qui, comme pour les hommes, va jouer sur les vaisseaux sanguins et faciliter l’afflux de sang dans les organes génitaux, et de la testostérone censée agir comme un promoteur du désir sexuel. Le second contient aussi du sildénafil auquel est ajoutée une molécule anxiolytique chargée de réduire brièvement le taux de sérotonine présente dans le cerveau, qui risque d’interférer avec le désir et de perturber le rapport sexuel.

Lequel choisir ? Le labo a travaillé sur des « profils », en se basant en partie sur des caractéristiques génétiques, pour pouvoir orienter les patientes. Les deux molécules sont conçues pour être prises quelques heures avant de faire l’amour et doivent « augmenter la motivation sexuelle pendant les trois à six heures qui suivent ».

 

Le Viagra avait été découvert par hasard. Initialement conçu et autorisé comme un hypotenseur, il est devenu le premier médicament du rapport sexuel en s’attaquant à la dysfonction érectile. Pour les femmes, l’équation est plus délicate, moins mécanique, d’où la difficulté de mettre au point un principe actif équivalent. Les chercheurs auraient pour crainte de transformer les femmes en accros du sexe. Fin mai, le journaliste Daniel Bergner rapportait dans le New York Times Magazine : « Plusieurs consultants dans le domaine m’ont confié que les laboratoires pharmaceutiques s’inquiétaient de leurs résultats, qui seraient trop bons. Et surtout, que la Food and Drug Administration (F.D.A) risquait de le rejeter, craignant que les femmes débordent de libido et deviennent des infidèles frénétiques, bouleversant l’ordre de la société »…
A noter dans vos agendas : apocalypse sexuelle attendue pour 2016 !

 

 


Portrait de gys

En voila 1 bonne nouvelle les Femmes, pour celles qui sont intérêssées bien sur...

ça promet de belles soirées d'hiver sous la couette ou dessus com on veut...

Enfin on se penche sur l plaisir féminin, il est temps, nous aussi on veut la parité partout.

Si je raisonne, les mecs peuvent prendre du viagra, aller sauter leur maitresse et c'est normal, si des femmes prennent le même genre de "stimulant" ça en fait des salopes qui vont aller se faire sauter par le premier qui passe et bouleverser l'ordre de la société....ha, ha, ha, heureusement que nous avons encore le rire, car lire des conneries pareilles, ça ne peut que faire rire...

Bref je suis pour qu'on expérimente ce genre de produit, je veux bien faire la cobaye...

A bientôt

1 nympho en gestation

Gys