Une nouvelle forme de censure sur Seronet ?

Publié par micheltlse le 23.09.2008
1 472 lectures

C'est simple. Vous avez dans l'oeil quelqu'un que vous n'aimez pas. Vous trouvez un sujet abordé par cette personne qui ne vous plait pas et vous insultez cette personne pour que la discussion soit coupée d'autorité.

Dans l'affaire, qui reçoit des avertissements et parle-t-on d'exclusion de la part de celui ou de celle qui lancé des insultes grossières ?

Tant pis si ce blog ne dure pas plus d'un jour mais vraiment çà commence à bien faire !

Pour être clair, je souhaite vivement que zaubergeg puisse réouvrir sur le site la proposition faite dans le Nord pour que son inititative puisse profiter à ceux et celles qui ont envie d'en bénéficier à titre personnel sans que ceux et celles qui s'opposent à un tel projet sous prétexte qu'il serait en contradiction avec la charte, ce qui a été démenti très clairement par l'équipe de Seronet, arrêtent ladiffusion de cette proposition en la polluant d'insultes injurieuses qui mettent fin à la discussion.

Allez-y : lachez-vous ! Vous pourrez ainsi mettre fin sans aucun problème à ce message !

Commentaires

Portrait de Sophie-seronet

Lorsque qu'une discussion dégénère sur le site, malgré la demande de retour au calme des animateurs, nous n'avons pas d'autre solution que de clore la discussion.

Pour ce qui est des avertissements, celà se fait à titre personel et confidentiel par messages privés.

Nous regrettons à chaque fois de devoir fermer un échange, mais si les règles ne sont pas respectées, nous les appliquons.

Que chaque discussion ait lieu dans le respect de chacun, que le débat soit riche et porteur, nous n'en attendons pas plus.

 

Sophie-seronet

Portrait de micheltlse

Merci pour cet appel à la sagesse. Je n'en retire cependant pas un mot sur les comportements répétés de certains, toujours présents sur ce site, qui passent leur temps à dénigrer des initatives positives au nom d'un anti-communautarisme dont ils et elles alimentent la justification de par leur totale intolérance.

Sur le thème du communatarisme gay où un dialogue et une écoute réciproques est pourtant possible (n'est-ce pas maya ?),de la même façon que j'avais déjà appelé les kapotés et les nokapotes à ne pas rompre, je rebondis sur le post de sophie pour demander à "certain(e)"s hétéros de respecter les inititatives de "certains" gays.

Séronet est un espace ouvert, ce qui n'interdit pas des inititatives de groupes dès lors qu'elles respectent la charte du site. C'est ce qui j'espère sera facilité par la création prévue en octobre de communautés au sein de seronet où le dialogue constructif ne sera donc pas pollué comme on l'a vu dans l'exemple cité dans mon message précédent. 

Je constate en effet, "dans la réalité et donc hors phantasme", que la communication autour d'une initiative "approuvée " par le site s'est terminée à la suite de propos injurieux contre la personne ayant lancé l'initiative, ce qui revient bien à censurer le thème abordé.

J'ajoute, sauf erreur ou phantasme (!), que l'équipe de Seronet a une autre solution que celle de clore le débat, c'est de supprimer les propos ouvertement injurieux !

Portrait de Zauberberg

Quand j'ai indiqué que j'allais saisir la Halde suite aux propos et aux insultes homophobes que Seronet a laissé figurer sur ce billet, et je le ferai si certaines conditions ne sont pas remplies, Sophie-Seronet notamment s'est enfin réveillée.

Dommage que ses explications tournent souvent en rond mais je lui ai rappelé très clairement mes arguments. Elle en a d'ailleurs appelé à ma "clémence".

Je n'ai évidemment pas renoncé à saisir la Halde et la CNIL, d'une part, pour les propos et injures homophobes, d'autre part, pour exercer mon droit de rectification afin que soient supprimés les passages homophobes injurieux et notamment le "Qu'est ce qui t'arrive zaub? Ta le cul qui te démanges ou quoi? " de Sonia.

Par ailleurs, hier soir, je suis entré en contact avec Moajdi sur le chat qui s'est publiquement excusé puis nous avons longuement conversé au téléphone. Et Moajdi a reconnu qu'en effet, son commentaire était le résultat d'une lecture trop superficielle de mon billet qui avait donné lieu à contre sens et d'une méconnaissance de la situation des gays séropositifs du nord de la France sur laquelle il avait projeté ce qu'il connaît des gays parisiens. Erreur ethnologique, dirais-je, donc.

Car le billet a intéressé les gays séropositifs du Nord de la France. Déjà certains d'entre eux se sont manifestés pour saluer l'initiative. Hier soir, j'ai même reçu un message émouvant que j'ai d'ailleurs transmis à Sophie-seronet.

voilà ce que j'attends : des excuses des internautes qui ont pollué le billet en le déformant ou en y faisant porter des propos homophobes et injurieux. C'est ce que Moajdi a fait et je l'en remercie. J'attends cela aussi des autres.

J'attends en outre de Seronet qu'il supprime les commentaires homophobes et injurieux et les commentaires en contre sens par rapport au billet initial.

Si ces conditions ne sont pas remplies, rapidement, je saisirai en effet la Halde et la Cnil, comme je l'ai déjà fait, à plusieurs reprises, dans d'autres situations, notamment cette année à l'encontre des propos tenus par un haut responsable syndical sur BFM Radio, plainte qui a été jugée recevable par la Halde et qui est en cours d'instruction.

Et non, Sophie-seronet, il ne s'agit pas d'un goût immodéré pour la procédure mais on ne peut pas laisser dire et écrire n'importe quoi, notamment quand on appartient à une association qui, de son côté, mène des campagnes pour lutter contre les discriminations qui touchent les pvvih.

Portrait de micheltlse

Je te lis bien et approuve entièrement ta démarche. J'ai moi-même indiqué que seronet pouvait très bien supprimer les propos injurieux au lieu de couper les forums et signalé au moins deux autres exemples d'attaques personnelles (non homophobes cette fois) venant de l'auteur des propos homophobes dont tu as été victimes et qui, je l''espère aussi, te présentera ses excuses.

Quant à l'appel à la clémence, que le site prenne aussi ses responsabilités face aux personnes qui ne respectent pas la charte tout en se prévalant, effectivement, de l'éthique d'une association que l'on piètine publiquement de manière aussi inacceptable !

Revenant sur certains "incidents" passées, je me réjouis évidemment que certains modérateurs de seronet, à te lire, parlent désormais d'appel à la clémence, fût-ce bien tardivement...

Portrait de micheltlse

pas de trêve contre les franchises et pour la revalorisation de l'AAH

vigilence sur cette alerte médicale au sujet d'un médecin séropositif à Barcelone

car nous aurons le site que nous méritons :

alors non aux propos homophobes sur seronet et oui à de la convivialité qui respectent les différences.

bref assez de "tu nous les gonfles " : si çà vous gonfle, ne lisez pas, c'est tout !

rompez (le pain) et allez en paix : amen, requiem in pace et tout le toutim !

Portrait de Sophie-seronet

Je te demanderais Zauberberg d'avoir la délicatesse de ne pas te servir d'éléments de conversations privées pour alimenter tes commentaires, que tu sors de leur contexte et donc que tu manipules.

Seronet n'est pas une arène, cesse de régler tes différents en public, cela n'enrichit aucun débat.

Si tu estimes qu'un commentaire est abusif sur le site, utilise l'icône prévue à cet effet pour le signaler à l'administrateur du site.

 

Sophie-seronet

Portrait de Zauberberg

Je ne considère pas que les messages que m'envoie Seronet sont des messages privés.

Et les formules injonctives employées ici me semblent complètement intempestives.

Portrait de micheltlse

Sophie, tu sais très bien que j'ai utilisé la petite icone pour signaler des commentaires abusifs. Apparemment, cela ne sert pas à grand chose...

Séronet devient une arène dès lors que des propos injurieux, fussent-ils déguisés en humour insultant, sont publiés et maintenus.

Merci de garder quand même l'objectivité nécessaire à une tache certes difficile mais d'autant plus exigeante.