Les associatifs, cassez-vous !

Publié par nathan le 22.01.2011
2 691 lectures

Combien de fois n'ai-je pas lu ici sur le site qu'un/une séropo s'était adressé à une association pour s'entendre dire que finalement il /elle avait bien la chance de se retrouver sdf, sans soutien, sans argent... car il y avait nécessairement plus malheureux qu'elle ou que lui. On lit même régulièrement les propos d'associatifs qui se plaignent d'autres associatifs au motif que les seconds ne pensent finalement qu'à assurer leur pérennité mais pas notre pérénnité.

Des preuves ? Sophie-Seronet se fera  sans doute la plaisir de rechercher sur le site tous les billets et commentaires qui décrivent cette situation. Sinon on les tient à sa disposition puisqu'avec des collègues, terme qu'elle n'aime pas, nous avons collecté ce type de billets et commentaires depuis l'existence du site. Nous les avons classés, archivés, rendus disponibles en un clic avec toute la compétence que nous confère notre formation, et à la demande de parlementaires... Les fonctionnaires sont, comme les fourmis, besogneux et souvent archivistes.

Nos médicaments sont nuls à chier, dangereux, délétères... Il sont à l'origine même de l'exclusion que nous vivons. Ce n'est pas grave. On s'occupe de vous. Soyez tranquilles. Nous sommes bien sûr financés par les laboratoires. Mais il y a une tournante (sic). On alterne régulièrement.

C'est la réponse d'associatifs qui vivent tout ça à distance, qui ne vivent pas le sida mais qui en vivent, sans connaissance de la réalité, du haut de leur Tour, comme aurait écrit un sacré insecte aujourd'hui décédé... Et le pire dans tout ça, c'est qu'ils ont même le toupet de faire front aux fonctionnaires, voire de les menacer. Si ! Si ! Selon eux, l'omerta devrait être la règle et leurs intérêts notre pacte social de malades. J'ai reçu un mp d'une modératrice du site.  On dirait du Alliot-Marie pur jus ce qui démontre que ces associatifs n'ont toujours rien compris à rien ! On voit bien ce que cela donne aujourd'hui en Tunisie, ce genre d'intimidation...

Qu'ils se méfient ! La différence entre les associatifs et les fonctionnaires, c'est que les associatifs réagissent sur l'instant à coups de communiqués de presse. Les fonctionnaires travaillent eux sur le temps long, à coup d'archives, d'enquêtes et de preuves. Et des choses oubliées pour l'opinion peuvent ressurgir, des années après leur avènement. 

Commentaires

Portrait de madelin40

Au paradigme de l'autogouvernement...

Que l'omerta se brise.

Bien à vous

Portrait de jean-rene

Bravo Nathan. Tu exprimes là toutce que je ressens confusément depuis bien longtemps.
Portrait de fabinette

Cette loi du silence doit s'arreter, et je veux bien faire partie de personne qualifié de psychotique, et je tiens a rester moi-meme, avec des valeurs d'équités, ne pas m'enfoncé dans ce monde de moutons à qui ont laisse croire tout et n'importe quoi.

Les labo détiennent toutes les ficelles, en Tunisie, ils ont la dictature, nous avons des 

géant qui à mon avis génère un crime contre l'humanité toute entière....

Ni aveugle, ni soumise et encore moins esclave.

Les temps change......Nous sommes des milliard de fourmis sur cette planète.

Portrait de lounaa

c'est tellement vrai , quand on est méprisée , par ceux qui du haut de leur poste se  croie intouchable , sinon il ferait au moins un effort ,de se mettre à notre place ne serait ce que un instant , et aurait un peu plus de respect pour les séropos ,pour eux tout va bien sa roule , de temps à autre sa organise une sortie pour rechercher de la matiére comme ils disent ! le reste du temps sa voyage ,du sud au nord , de france à l'étranger , ...ils sont tellement loin de ce que l'on peut vivre , ou plutot n'en n'ont strictement rien à fouttre! le mot est plus juste , le pire c'est que leur mépris fait trés mal , sa laisse une blessure morale qui détruit .je parle de ceux qui me concerne bien sur l'ayant vécu ,je ne souhaite le hiv à personne mais  peut etre faudrait il que pour ocuper de tels poste elles soit un peu plus concerner , sa revendique à tout va leur connaissance gay ! que j'ai jamais vu d'ailleurs !, la seule ame rencontrer à l'assos etait une trans qui n'est plus ici , et quelques bénévoles  pret à t'offrir un café , si tu tombe au bon moment ,car parfois deborder .... faut dire que si tu dit ce que tu penses sa fait la plupart du temps un froid , dire tout haut ce que pense beaucoups d'autres tout bas , ou pour ceux qui l'on dit comme moi ne mette plus un pied la bas ...on  comprends douloureusement que l'on à eu l'illusion de croire et d'esperer un peu de solidarité , et on se retrouve moralement bien bas aprés sa ....voila je finie juste en disant que je suis convaincue que d'autres ne sont pas pareils et font sa avec leur coeur , je ne fais pas une généralité de ma villle , mais comment ne pas témoigner ...Mécontent
Portrait de Meliah

 Je serai peu être plus modérée (pour une fois ) en regardant autour de moi et en

 arrière . Je crois que les associations d'aides aux malades que nous sommes, ont eu

 dans le passé leur importance et ont joué leur rôle d'informateur . J'ai eu l'occasion

  de me retrouver à " Aides" un mois d'Aoùt 2004 ; mon mari était dans le coma (28 jours)

  en soins palliatifs et le pronostic vital était bien là. J'ai trouvé une chaleur humaine

 de la part de la directrice (?) de l'antenne de C-F ,où j'ai pu déversé toutes les  larmes 

 de mon corps ,en trouvant ce réconfort attendu . On a parlé des heures....ça m'a aidée

 à repartir ,à lutter .

 Aujourd'hui ,je n'y vais plus . Car ,les sachants c'est nous : je n'ai pas grand-chose à

 apprendre, je ne peux que soulager des peines . Cette antenne s'est dé liquéfiée au fil

 du temps ,les premiers battants sont restés chez eux et l'ambiance est devenue 

 lourde des ambitions de personnes sans humanité . Je ne trouve plus l'urgence du 

 désespoir des malades en manque d'Amour ; le " club" s'est vidé ,n'y trouvant plus 

 les réponses à mes questionnements concrets et pratiques.

 Nous sommes les sachants ;la maladie est omniprésente .

 Les assoc. ont eu leur temps mais la maladie étant désormais classifiée comme 

 chronique ,sortez vos mouchoirs et subissez :j'entends:" on ne plus rien vous offrir"

 Un café ,peut-être ?

  je me sens un peu larguée ,après ces années d'angoisses ,il n'y a plus d'urgence

 même si...

 Meliah

 

Portrait de tazouze

100% d'accord
Portrait de lusitanien

moi j ai retenu la (tournante) pour le reste j ai rien compris., je devrai demander explication a mr sait tout du site...

bein,comme j ai que deux neuronnes...ça fait legerMoqueur

Portrait de Marbouillat spirit 2

Je t'ai lu avec interet et j'ai cru comprendre que tu avais ete moderé ............je n'aime pas la censure , encore moins sur un site censé donner la parole ......Et hors cas graves ,injures atteinte à personne etc ...........Et celà m'est est arrivé sois en certain ...........Il y a en ce sens une infantilisation des personnes sur ce site ......Par contre j'estime que Seronet n'a pas vocation à etre assistante sociale ..........chacun de nous ici est dans des situations personnelles differentes et pour ma part j'estime qu'une certaine ,solidarité , part de l'experience de personnes s'etant trouves dans le meme cas , entraide reelleet hors cadre virtuel lorsque celà est possible , j'avais propose il fort longtemps (dans une vie parallelle ''seronet"" ,un echange de savoirs faire ''  un troc humanitaire en quelque sorte , mais les gens nathan ,sont plus à meme de reclamer qu'a participer , donner ,partager , Les medicaments ........... dangereux , aux effets indesirables à long terme dont on ignore la nocivité ,certes et l'epoque n'etant plus à l'urgence de sauver des vies ,les labos feraient mieux de travailler sur des medicaments moins dangereux , cependant les maladies à long terme sont bien la poule aux oufs d'or des grandes firmes de santé , Pour le reste ......la revolution ............faire un tour sur soi meme et puis on recommence  , Je crois que seronet c'est ''nous '' et je vois bien peu de sujets de forums , de propositions pour un meilleur ''monde '' seronet  ,,de gens participer à des propoitions de sorties ,rencontres (hors virtuel ) à part le desormais rituel restaurant du mois parisien dont certains n'ont pas les moyens et qui n'est que parisien , je le dis je le repete , seronet c'est nous ................Perplexe Ne me demander pas ce que seronet peut faire pour moi ,mais ce que je peux faire pour lui      ..........ça sonne bien non ?       
Portrait de lounaa

juste pour revenir à mon post contrairement à melhia je ni etait pas passer  pour  des infos sur le sida , non je voulais juste un coup de main ou savoir comment proceder au mieux pour un recours  , les délices administratives ....  c'etait pas pour le café non plus ... quand à marbouillatspirit2  , il à cette lucidité qui me touche beaucoups , au sujets des médicaments et de la poule ... justement j'ai passer un moment sur google cet aprés c'est éffarant , pourquoi chercher à nous guérir quand on leur rapporte des milliards ....mais chacun son avis pas envie encore de me battre par clavier !bonne soirée bises spéciales à nathan , et aussi à vous tous bisous ...sol Triste