Pathétiques !

Publié par nathan le 23.01.2011
1 976 lectures

Les Tunisiens libérés sont en train de pointer et de lister un tas de Français qui ont combiné avec le pouvoir de Ben Ali. La fosse septique va déborder et les plus sceptiques seront convaincus.

Parmi ces pathétiques, il y en a de tous bords. Par exemple, Séguéla. Mais aussi Delanoë... Je les prends volontairement à gauche caviar...

La veille ou l'avant-veille de la fuite du monarque à Varennes, ils ne disaient pas moins de bien de ce pouvoir aboli qu'une Mam psycho-rigide... Le lendemain, ils quémandaient auprès de tous les médias quelques secondes d'image pour déclarer tout le mal qu'ils avaient toujours pensé de Ben Ali... Dans leur ridicule, ils n'ont pas hésité pour certains à déclarer qu'ils étaient eux-mêmes "Tunisiens", sous prétexte qu'enfants de colons, ils étaient nés en Tunisie. Cela n'a fait rire personne en Tunisie !

De la même façon, avant que l'Afspas soit désintégrée, on lisait ici même sur Seronet en sychrone comme en a-synchrone des associatifs déclarer qu'ils collaboraient très efficacement avec l'Afsaps et l'industrie pharmaceutique, avec cette dernière grâce à une "tournante" (sic) bien lubrifiée...

Le lendemain de la désintégration de l'Afsaps, sur tous les médias, on entendait ces mêmes associatifs déclarer qu'ils étaient soulagés, qu'ils avaient toujours réclamé cela, qu'ils étaient favorables au blacklistage des intervenants en commissions qui sont en conflit d'intérêt avec les firmes pharmaceutiques... Sauf eux bien sûr... La poutre et la paille...

Un autre associatif sur le site passe une grande partie de son temps et donc des subventions que son association reçoit pour ses dépenses de fonctionnement à être sur le chat d'un site d'une autre association que celle pour laquelle il perçoit un salaire. Il n'hésite d'ailleurs pas à utiliser un véhicule de service de l'association par qui il est salarié au bénéfice d'une autre, pour son agrément personnel. Il l'a écrit à plusieurs reprises... Bien que tout fonds collecté en numéraires doive être déclaré au fisc, il n'en est rien de l'argent qu'il collecte. Sa tactique préférée consiste à psychiatriser ceux qui tentent de le critiquer ne serait-ce que d'un cil ou  qui s'opposent à lui plus radicalement. Avec l'omerta, l'intimidation, c'est la règle... Cela doit être dû à sa sclérose historique. En effet, la psychiatrisation des opposants érigée ne système est une donnée constitutive de tout système totalitaire. Et on voit actuellement en synchrone ce que l'Histoire finit toujours par faire de ce type de système ou de comportement.

Mais peu importe, pou rle moment, c'est du ressort des services fiscaux. Et ces services de l'Etat savent repérer les mauvais usages de l'argent public pour peu qu'on les surligne. Et quand ces services s'en mêlent, ils ne sont jamais pathétiques, eux !

Commentaires

Portrait de romainparis

je m'en fous. Ce qui m’intéresse par contre, c'est ta dernière phrase. Et je dis : ce n'est même pas la délation qui est pathétique en soi, c'est sa menace. Tu menaces !! Et par ce fait, tu essaies de jouer avec la peur de la menace...
Portrait de sonia

merci Nathan pour tes lumières ! En pleine transparence c'est plutôt opaque les oeufs de pâques lol bisous mon grand !

Portrait de lounaa

l'homme qui na peur de rien .. sauf peut étre et à juste titre , des effets secondaires des médocs hiv .... merci ...Clin d'oeil
Portrait de madelin40

Évangiles selon Saint Luc et Saint Matthieu :

La paille et la poutre

« Qu'as-tu à regarder la paille qui est dans l'oeil de ton frère ?

Et la poutre qui est dans ton oeil, tu ne la remarques pas ?

Ou bien comment vas-tu dire à ton frère : Attends ! Que j'ôte la paille de ton oeil ?

Seulement voilà : la poutre est dans ton oeil ! Homme au jugement perverti, ôte d'abord la poutre de ton oeil, et alors tu verras clair pour ôter la paille de l'oeil de ton frère. »

Portrait de nathan

romainparis wrote:
Ce qui m’intéresse par contre, c'est ta dernière phrase (censurée par une associative). Et je dis : ce n'est même pas la délation qui est pathétique en soi, c'est sa menace. Tu menaces !! Et par ce fait, tu essaies de jouer avec la peur de la menace...

Quelle menace ?

Non, des faits... Et puis, depuis quand, dans la République, la Loi serait-elle une menace pour le citoyen ? Ce qui est une menace pour le citoyen, c'est l'omerta et l'intimidation, les faux fuyants et la nomenklatura avec ses privilèges, c'est-à-dire la contradiction même des lois de la République ! Et la dénonciation des privilèges est le fondement même de notre République, une certaine nuit du 4 août 1789 qui fait date puisque c'est à cette nuit-là que se réfèrent les Révolutionnaires tunisiens...

Il fallait simplement être un peu patient... même si le billet censuré par une associative disait en substance ce qui allait survenir incessamment sous peu...