Tabac : la Finlande éradique

21 Février 2011
2 906 lectures
Notez l'article : 
0
 
tabac_interdiction.jpg

Lancée il y a maintenant quelques années, l'éradication du tabac en Finlande est sur la bonne voie nous annonce l’AFP (15 février). "Aujourd'hui, de nombreux pays parlent de réduire la consommation de tabac et ses effets néfastes, mais l'idée de dire que nous allons complètement nous en débarrasser est révolutionnaire", a expliqué, il y a quelques jours, le porte-parole du ministère des Affaires sociales et de la santé. Depuis octobre 2010, une série de nouvelles lois sont entrées en vigueur interdisant la possession de tabac pour les jeunes de moins de 18 ans et faisant de la vente ou du don de tabac à un mineur un délit criminel passible de six mois de prison ( !) Le plan sur cinq ans prévoit non pas d'interdire le tabac, mais d'en rendre la vente et l'achat de plus en plus difficiles. Première étape, interdire d’acheter ou vendre du tabac sur Internet, puis interdiction de consommer dans les lieux publics où se trouvent des mineurs, etc. La semaine dernière, Jacques Attali a fait la proposition d’interdire purement et simplement la production, la vente et la consommation de tabac en France. Concernant la Finlande, la fin annoncée du tabac va connaître des étapes supplémentaires comme le fait de rendre illégal la présentation des produits issus du tabac dans les magasins (en 2012). En 2015, les distributeurs automatiques de cigarettes seront bannis.

 

Commentaires

Portrait de romainparis

augmenter le marché noir et plus les mafia se frottent les mains.... Ne serait-il pas possible, afin de limiter les dégâts du tabac, d'inventer une cigarette sans ingrédients nocifs ? Je sais que nombre de ces produits émanent de la combustion à proprement dite... mais je ne pense pas que cela soit vraiment une barrière infranchissable pour la science actuelle. Volonté politique ? volonté économique ? Les pouvoirs publics européens qui prétendent se préoccuper de la santé des citoyens sont de gros hypocrites, parce que dans ce cas, pourquoi autoriser nombre de saloperie comme l'huile de palme ou pesticides par ex ? Fumeur versus fumiste, je préfère encore fumer.