Du deuil de ma vie à vivre et vieillir avec en passant par le deuil de mon deuil....

Publié par Lestat-De-Lioncourt80 le 03.05.2011
2 409 lectures

Je m'appelle Eric et j'ai fêté mon 46 ème anniversaire en janvier dernier. Il y a 23 ans de cela à la suite d'une opération à l'anus j'ai apris ma séropositivité. Le proctologue qui me l'a annoncé, et qui n'a pas pris de gants, me donna 7 ans à vivre et le conseil d'aller voire le Pr Rosenbaum.

Je veccu dans l'attente de ma mort de 1988 à 1995 et en 1996 on me fit comprendre que je devais faire le deuil de ma mort avec les tri-thérapie. Aujourd'hui bien qu'aillant une charge virale indétectable et un taux de Cd4 correct je suis toujours cataloguer de Sidéen et je dois vivre et vieillir avec ce virus en moi.

J'ignore comment sera ma vie dans une vingtaine d'années quand j'aborderais la retraite qui succédera à ma pension d'invalidité qui me fait vivre sous le seuil de pauvreté et dans la solitude.

Les rencontres sont très rare les plans sexe aussi car aujourd'hui qui voudrais d'un quadragénaire en invalidité qui n'a que pour seul occupation et motivation son engagement de militant à AIDES.

Certe au sein de cette association j'y ai trouvé une famille, mais l'amour d'un homme me manque et j'aimerais avoir quelcun qui saurais prendre soin de moi et me rendre un peu plus heureux....

Commentaires

Portrait de Criss

coucou je sui jeune 22an et seropositif et francheman bravo a toi tu te laisse pa abatre tu et le et sa me donne le courage de vivre et de conbatre se viruse sa doi pa etre fasil avec se viruse pour toi mé il faut que tu me lontre que lon pe vivre je sui an panique alor arcoche toi et tkt pa

Portrait de ouhlala

On se croise de temps en temps dans le milieu associatif, content de te lire sur seronet et bienvenue sur le site. Nous avons en commun d'avoir survécu, et à quel prix, à plus de deux décennies de séropositivité, comme quelques autres dinosaures coriaces que tu rencontreras ici. Cordialement, Franck.