Québec : homos âgés bien traités !

24 Août 2011
3 029 lectures
Notez l'article : 
0
 
drapeau_canada_gays.jpg

L’initiative mérite d’être saluée et pourrait susciter quelques vocations ailleurs. Une "charte de bientraitance" destinée à rendre la vie plus facile aux personnes âgées homos et trans a été rendue publique (9 août) à Montréal à l’occasion de la semaine de Fierté Gaie de Montréal. Cette charte a été élaborée avec le soutien du gouvernement du Québec (400 000 dollars canadiens). "Une première génération de personnes ouvertement homosexuelles arrive au troisième âge et elle ne souhaite pas retourner dans le placard", a déclaré le président de la Fondation Emergence, organisme à l'origine de cette initiative. Ce programme est destiné à "soutenir les personnes qui côtoient les aînés dans leur désir de respect des différences et à leur donner des outils favorisant l'inclusion de tous, indépendamment de l'orientation sexuelle ou de l'identité de genre". La charte doit "sensibiliser et informer" les personnes travaillant avec les aînés, infirmiers et employés des maisons de retraite en premier lieu. Un syndicat d'infirmiers, la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec, a d'ailleurs adhéré officiellement à ses principes.

 

Commentaires

Portrait de petit nouveau

un petit pas dans le bons sens !! Peut-être lorsqu'il arrive quelque chose de bien, il faut se féliciter d'avoir franchi une étape de plus. Prochaines étapes que les personnes concernées appliquent cette charte. Mais c'est vrai, pour certains et il plus facile de voir la brindille dans l'oeil d'un autre que la bûche dans le sien. vite les critiques !!!! Petit nouveau
Portrait de patock

_____ Petit à petit l'oiseau fait son nid !!! ______ Lorsque l'on monte une échelle, c'est échelon par échelon !! ______ Ne regarde pas la paille qui est dans l'œil de ton voisin, regarde plutôt la poutre qui est dans le tien. !! _____Les paroles s'envole mais, les écrits demeurent !! _________ En tout cas, mon amitié, n'est pas du vent. Bises mon Ami, Petit Patock.
Portrait de petit nouveau

Il faut dire: '' ne regarde pas la paille qui est dans l'oeil de ton voisin, regarde plutôt la poutre dans le tien. !!! j'ai remplacé par la brindille et la bûche.. Puisqu'il y a des gens qui ne voit que plutôt la brindille ou plutôt la paille, alors que la poutre est dans le sien. Mon amitié aussi n'est pas du vent...bien au contraître , elle est entière et sincère. Alors bisou MON AMI Patock Petit nouveau
Portrait de patock

Je n'ai aucun doute sur la sincérité de ton amitié, bien au contraire. __________Dans quel œil est la poutre ? le droit où le gauche ? __________Brindille où paille quel importance, tu crois pas ? __________Déjà une poutre c'est bien cela dis pour ce chauffer l'hiver ? __________ _________ ______________Énorme bisous _____________Mon ami _____________Petit N Petit Patock.
Portrait de petit nouveau

Je préfère pour me chauffer l'hiver un mec au lieu d'une poutre. Une poutre peut me chauffer pendant un certain temps. Mais un mec, chauffer et me réchauffer très longtemps !!!! Petit nouveau
Portrait de jeanlouis

les discriminations prennent une acuité particulière quand dans certaines maisons de retraite , des personnes ne peuvent pas être accueillies ou subissent vexations et isolement du fait de leur orientation sexuelle et de leur séropositivité. Mais je crois que le problème est beaucoup plus global. Les plus agés ont-ils un rôle dans la société d'aujourd'hui? Sont-ils encore accueillis et reconnus ou juste tolérés dans des zones à l'écart des lieux desociabilisation? Où en est la mixité sociale entre générations? Les problèmes de dégradation de santé propres au VIH ( ostéoporose et démence douce entre autres) sont-ils des spécificités du VIH ou une tendance générale du grand age? Enfin, la solidarité a-t-elle ses limites vu le prix d'accès de certaines maisons de retraites surtout quand il y a dépendance? Des amis agés de plus de 80 ans ayant toujours vécu à Paris sont partis à Caen où ils ne connaissent personne car aucune maison de retraite ne pouvait les accueillir à Paris et en Ile France dans des conditions supportables financièrement. leur maison bien entendu sert de couverture au financement de leur lieu d'exil. En fait, quelle société souhaitons nous? le fait que certains séropositifs aborde cette génération nous fait toucher du doigt la marginalisation de cette population et le manque manifeste de solidarité qui leur permettrait une fin de vie décente.....