PARLERIEZ-VOUS AVEC MOI SI J'ETAIS BAREBACKER ? C'est le barebacking qu'il faut exclure, pas les barebackers.

Publié par pete.in.private le 13.12.2008
5 462 lectures

La polémique récente entre ACT UP et AIDES au sujet de l'atelier de santé communautaire pour barebackers fera l'objet de mon premier billet. Bonne manière pour un militant de se dépuceler sur seronet, je trouve !

 

Le barebacking... à défaut de pratiquer, je vais donc en parler. Je ne crois pas que ce soit dangereux pour ma santé ni pour celle d'autrui de se secouer les neurones ! En parler ne veut pas nécessairement dire qu'on est en accord avec la pratique, ou pire, qu'on en fait l'apologie !

Le barebacking... on est POUR, on est CONTRE, certes... mais pourrions-nous aller au delà de cette simple prise de position ? Car il me semble que cela ne fasse pas avancer le schmilblick ! Etre contre l'homosexualité n'a jamais permis de faire disparaître les gays et les lesbiennes, être pour n'a pas engendré leur multiplication !

 

Force est de constater que les barebackers existent et à moins d'user d'une politique répressive et de créer une police de la capote (je ne pense pas que ça puisse résoudre quoi que ce soit), le seul moyen d'agir, c'est d'en parler. Et AIDES a justement décidé d'en PARLER, en son sein, dans ses locaux, oui c'est vrai... et alors ? J'aurai compris le positionnement d'ACT UP si AIDES avait organisé une partouze prônant le NO-KPOT mais l'objet de cette action est bien la constitution d'un groupe de PAROLE entre barebackers.

J'insiste sur ce point car il me semble que je peux parler avec un barebacker sans pour autant être en accord avec ses pratiques et sans porter la responsabilité de ses éventuelles transmissions. Alors oui, on peut continuer à les traiter de criminels et à les rendre responsables de la propagation du VIH dans la communauté gay mais je ne pense pas que cela règlera le problème !

 

Pour finir, je ne crois pas qu'il n'y ait qu'une seule et bonne manière de lutter contre le sida. AIDES a choisi d'entendre et de réfléchir sur les prises de risques sans porter de jugement, tout en rappelant que la seule manière de se protéger efficacement du VIH est l'utilisation du préservatif (à travers diverses campagnes nationales que seuls les militants d'ACT UP n'ont pas dû voir).

 

Et pour élargir le débat, j'amène ACT UP à réfléchir à ses propres slogans tel que "NO-KPOT=NO FUTUR" ou "La capote, c'est la vie" et ce qu'ils véhiculent pour toutes les personnes qui apprennent leur séropositivité ou mieux pour celles qui ont été contaminées suite à une déchirure de capote (et oui ça existe!).

 

LE RISQUE EXISTE, QU'ON LE VEUILLE OU NON !!!

 

 

Commentaires

Portrait de nikita

Tu rejoins l'avis partagé de certains. Avec quelques nuances.

Car, à la question 'faut-il parler de tout ?', Pierre Desproges répondait 'oui, mais pas avec n'importe qui' et moi j'ai rajouté 'et pas n'importe quand'.

Laissons du temps au temps, comme disait l'autre.

Sauf que pour certains, ça urge un peu beaucoup d'avoir une réponse...

Portrait de sonia

Ce qui est ahurissant ce sont les réactions d'act up  et du sneg , la lettre à Aides est une manoeuvre d'intimidation pour faire pression et dénigrer publiquement ses valeurs et ses actions! un auteur coriace écrivait souvent; les associations de prévention sont l'ennemi des seropositifs....Aides est la seule qui soutient les personnes en marge des dispositifs communs, et entend bien donner la parole aux individus qui pour X raisons ont fait le choix d'une sexualité sans préservatif,. Je propose un comité de soutien pur Vincent58 et son atelier bareback santé dans les locaux de Aides, act'up et ses deux femmes présidentes n'ont plus de réel combat à mener,  tout juste bon à stigmatiser  et faire sa  communication sur la peur du sida...à part nous confronter à un discours stérile sur les pro et les anti barebackeurs....act up défile et manifeste pour la dépénalisation alors que son discours accuse et stigmatise, no kpote no sex.....l'abstinence alors? Hum hum

Portrait de Traitdunion

Vous faites l'apologie à la Doctrine pour cet atelier , ce qui n'est pas vraie , un atelier doit être ouverts à toutes et à tous , Act Up peut oui avoir le droit de savoir . Je suis à Aides et je ne savait pas que cet atelier existait , il faut que Act Up me le dit ? Est ce que je peut y participer ? enfin ...
Portrait de skyline

Et oui cher Pete tu as raison : Act Up est complètement déconnecté du réel et sombre dans l'idéologie toujours un peu plus chaque jour (comme les staliniens qui ont refusé de croire au goulag en leur temps). Act Up est dépassé et c'est dommage car elle a tellement de choses à défendre par ailleurs dans notre insupportable Sarkozie. Act Up oublie que 55% des contaminations ont lieu dans le cadre de rapports sexuels où le partenaire séropositif ignore sa sérologie. Act Up oublie que la moyenne d'âge de contamination parmi les homos est de 37 ans (pas des jeunes irresponsables mais des gens qui ont vu crever leurs amours et leurs amis à la chaîne). Act Up se réfugie un peu tard dans la lutte contre la pénalisation de la transmission sexuelle du VIH pour racheter le fait qu'elle a été le fer de lance médiatique de la figure du séropo contaminateur et criminel. Mais personne n'est dupe : ni les transpédégouines, ni les séropos, ni leurs ami-e-s. Act Up est en phase terminale alors elle est désespérée et tente tout et n'importe quoi, même de s'auto-purger mais rien n'y fait, alors elle retourne son agressivité vis-à-vis de ses consoeurs. La vindicte populaire actupienne a montré son vrai visage : séropophobie intériorisée et haine de tout ce qui ne respecte pas leur norme dogmatique et simpliste. Voilà ce qui arrive quand on ne sait plus Foucault. Alors posez-vous cette question : Qui n'a jamais été ou ne sera jamais au moins une fois barebacker - au sens large et non idéologique soit pénétration sans préso - à l'échelle d'une vie ?

Et puis d'abord, le but ultime de la lutte contre le VIH, ce n'est pas qu'un jour ont puisse se dire : "ça y est, plus besoin de capote, sauf si vous ne voulez pas de bébé..."

Portrait de PANAME

Honnetement,  pour avoir eu affaire a un connecte qui  venait de se rendre compte de sa seropositivité, meme si je ne susi pas spécialement  pour ou compte le debat sur le  barebacking, je me suis efforcé au moins de l'écouter et de le conseiller.

Il a fait des conneries, en pleine connaissance des risques,   il a peut etre payé le prix fort, en regrettant maintenant d'avoir agis tel qu'i ll a fait, mais cependant je pense que  quelqu'un qui a besoi nd'une ecoute ou d'un conseil, barebacker ou non,  la moindre des choses est de lui dire ok vas y parle je t'ecoute,  je te dirais pas que je suis ok sur le principe, mais de toute facon la  o nest dans le même bain. donc si je peux t'aider, hésite pas.

Le dit-connécté  à quand même préféré me parler en PV sur le chat car il se sentait pas a l'aise quand a certaines reflexion données par d'autre... donc  il n'y a pas forcémenet et malheureusement qu'act up qui balance des trucs pas tres  plaisant...

Cela a été une guerre de tranchée sur le général après poru que je fasse comprendre  au detracteur que je pensais que cet espace etait un espace d'ecoute, et que même si le fait  de lui dire,  bon c clair l'idee du Bareback  ... euh pas top quand même...   mais bon  exlique tes angoisses,  passe tout de même mieux que  le fait de le faire passer pour le dernier des salauds... alors qu'il est en pleine periode  de prise de conscience de son "nouvel etat"... 

D'ailleur le fameux chatteur en question qui etait tout perturbé, n'est jamais revenu.... sympa les espaces de conversation conviviaux... ca laisse  a reflechir... malheureusement..

Portrait de Traitdunion

Non Skyline , Foucault n'est pas oublié , mais on ne drague plus comme dans le temps de Proust , non plus ...reveillez vous qu'il y a de personnes qui s'acharnent pour faire de tous d leurs possible pour que  les gens vivre au maximum , pour finir en polémiques associatives ? Si Act up est en phase terminale méfis toi , Aides aussi seras en phase terminale et toutes les associations de lutte contre le Sida ! au fait j'en ai marre de farpes de pds,  là je serais très égoiste car peut être c'est que l'égoisme qui feras comprendre ces "invitations" au relapse : je ne veux pas mourrir , point .

Portrait de antoine7592

Bravo Pete pour ce "dépucelage"! perso je suis devenu bbaker depuis 8 mois et j'aime et j'assume; juste que toujours avec un sero + et jamais un sero -!

Je pense que la vraie question est là, car la pratique existe et on ne la supprimera pas. Qu'entre deux sero + l'on prenne un risque de surcontamniation, sans doute, mais c'est en toute connaissance de cause et étant sous traitement, en choissant autant faire ce peu son partenaire et en maintenant une hygiène, le "risque" est plus ou moins contrôlé même s'il y a celui des mst en plus.

Par contre avec un sero - , perso je refuse toujours car plomber un mec (même s'il est demandeur comme j'en connais) c'est NO  et donc avec kpote ou rien.  

Quant à la querelle act up/aides, elle me dépasse et donc je m'abstiendrai d'y participer et d'y répondre mais assisterai sûrement aux prochains ateliers car "entre nous" je pense qu'il y a beaucoup à se dire et à apprendre...

Un autre sujet sont les lieux de drague, effectivement si certains n'étaient que bb et entre sero + ce serait idéal mais ne rêvons pas trop! 

Portrait de lea-mûre-trans-seroplus

Bien que je milite dans une de ces deux structures (le rapport des subventions entre les deux c'est quoi?) je ne crois pas interessant de se positionner sur le théme: ma structure elle est plus grossement meilleure que la tienne.

la vraie question  c'est 1) peut-on arreter la prolifération du sexe potentiellement contaminant?

2) est ce que la RDR va arrêter la proliferation du sexe potentiellement contaminant?

3) faut il abandonner le préservatif?

3) quels qont les enjeux de pouvoir derrière tout ça?  Est-ce qu'il n'y a pas des gens qui profitent de la crise affreuse des nouvelles contaminations pour assouvir des vengeances personnelles?

Portrait de pete.in.private

Je suis bien d'accord avec cette dernière remarque. D'ailleurs, je tiens à préciser que mon but n'était pas d'exacerber des tensions entre ces associations qui ont chacune leur légitimité à exister. Toutefois, le côte "donneur de leçons" d'une d'entre elles peut m'hérisser le peu de poil que j'ai, parfois...

Mais en effet, le fond est plus important ! Tu poses 3 grandes questions auxquelles je n'aurai pas l'énergie de répondre ce soir de manière dévelloppée et argumentée :

1/ J'espère ! Mais à défaut de l'arrêter, on peut toujours essayer de la limiter...

2/ A elle toute seule, surement pas, heureusement que la lutte contre le VIH/SIDA et les Hépatites  ne se limite pas à la RDR. Mais je crois à la diversité des réponses à un problème lorsqu'il est complexe et la RDR en est une.

3/ Je ne vois pas comment on pourrait dire aujourd'hui qu'il faut abandonner le préservatif 

mais on ne peut pas empêcher les personnes qui veulent le faire.

4/ Enjeux de pouvoir, peut-être... Vengeances personnelles aussi mais je ne lis pas GALA !

Pour conclure, je remercie tout le monde pour leur réponse. Je ne pensais pas que ce premier billet allait avoir tant de succès, d'autant plus que le sujet était déjà traité dans d'autres espaces du site.   

Portrait de tofo

"Et oui cher Pete tu as raison : Act Up est complètement déconnecté du réel et sombre dans l'idéologie toujours un peu plus chaque jour (comme les staliniens qui ont refusé de croire au goulag en leur temps)."

Merci d'éviter de glisser vers le point godwin... Ton idée est compréhensible sans cette analogie inappropriée et dangereuse pour la suite du débat...

Portrait de lecture_attentive

On nous dit qu'on peut y ouvrir des débats, et les débats sont orientés, dangereux, car on y laisse la place belle aux défenseurs (ou détracteurs plutôt...) de certaines idées et on blâme ceux qui y portent un autre discours, souvent un peu plus étayés.

 

Puis-je dire en ce jour de Noel que cela me scie ? Ou est ce que je vais être blâmé à mon tour ?

 

Merci d'y réfléchir...

 

lecture_attentive 

Portrait de pete.in.private

Il semble que ce qu'on nomme communément "liberté d'expression" pose un problème à Lecture_attentive. D'ailleurs, est-elle aussi attentive qu'elle se le dit ? Je n'ai vu personne blâmer personne et le débat est toujours resté ouvert !

Et si j'ai lancé ce débat, c'est bien pour entendre d'autres points de vue que le mien (car sinon pourquoi le faire ?), et qui peut-être, pourront m'influencer, me convaincre, voire me faire changer d'avis.

A ce propos, j'ai entendu un contre-argument plutôt pertinent sur cet atelier ou plutôt sur la communication autour de cet atelier. Le fly associe l'idée du no-kpot et du maxi plaisir, chose qui en effet me paraît plutôt déplacée. Promouvoir la démarche communautaire, ce n'est pas promouvoir les idées et les pratiques de la communauté concernée ! y'a un ptit côté pub racolleuse dans ce fly qui me plaît pas...

Portrait de skyline

Cher Tofo-Seronet, je ne comprends rien à ton histoire de point Godwin. C'est mon opinion voilà tout, personne n'ai obligé de la partagé.

Cher Pete, si les ateliers ont mis côt eà côte "maxi plaisir" et "no-kapot" ce n'est pas pour faire du raccolage mais pour rappeler un aspcet primordial de la sexualité : le plaisir. Et oui, la sexualité c'est du plaisir, c'est le plaisir qui motive la sexualité, même pour les barebackers. Le sexe sans latex n'est donc pas une pathologie mentale, une pulsion de mort lacanienne mais bien du plaisir ou de la perversité criminelle, ce que l'on lui a dénié longtemps. Il convenait de le rappeler à mon avis...

Portrait de pete.in.private

Cher Skyline, je n'ai jamais pensé ni même exprimé de telles idées. Je dis juste que ce fly laisse à penser que le sexe sans kpot c'est le maxi plaisir ! Comme si le plaisir était gradué selon le fait qu'on mette une kpot ou non.

Ayant vécu avec un mec séroneg (étant moi-même séroneg à cette époque), j'ai pratiqué pas mal le sexe sans kpot et j'y ai trouvé du plaisir. Aujourd'hui, étant séropo avec un autre séropo et utilisant la kpot, je trouve également un putain de plaisir !  Personnellement, je trouve mon plaisir avec la personne avec qui je suis, avec qui je le fais, pas en fonction du fait que je mette une kpot ou pas. Mais cette pensée n'appartient qu'à moi. Comme toi, je n'oblige personne à penser comme moi. 

Portrait de sentierquibifurque

Je ne savais pas que se référer à l'Histoire - que par ailleurs j'enseigne - pouvait constituer un danger. D'autant plus qu'ici, cette référence me semble bien venue quand on sait les liens de l'association citée avec la Gauche de la Gauche dont elle ne s'est jamais cachée par ailleurs !

Un peu de modération donc !

Cordialement