La loi de 70 en débat !

Publié par Sophie-seronet le 04.07.2012
2 030 lectures
Notez l'article : 
4.333335
 

Le débat citoyen autour des drogues et de la loi de 70, qui s'est tenu à Bordeaux le 30 mai à l'initiative des militants de Aides, ne suffira pas à faire abolir la pénalisation de la consommation de drogues. Pourtant tous les arguments y sont portés au coeur d'échanges animés. Seronet a compilé les témoignages et avis des intervenants.

Politique des drogues : 70, année dépassée !

"Punir… ou protéger les usagers de drogues ?" Tel était le sujet du débat citoyen organisé le 30 mai dernier à Bordeaux par les militants de AIDES. Une façon, toute politique, de poser la question de la révision de la loi de 70. L’association estime que c’est un enjeu majeur de santé publique. Ce soir-là, des candidats aux législatives ont fait part publiquement de leurs visions de la politique à conduire en matière de drogues. Seronet était là. Reportage.

Lire la suite...

Drogues : 70, une loi très dépassée

Le débat citoyen organisé le 30 mai dernier à Bordeaux par les militants de AIDES sur la loi de 70 a permis de recenser les raisons (elles ne manquent pas) d’abroger cette loi qui mise tout sur la répression. Ce soir-là, des candidats aux législatives ont fait part publiquement de leurs positions sur la dépénalisation ou la légalisation. Seronet était là. Reportage.

Lire la suite...

Noël Mamère : "nous réclamons depuis longtemps l’abrogation de la loi de 1970"

Réélu dès le premier tour des législatives dans la 3ème circonscription de Gironde avec 51,98 % des voix, Noël Mamère était l’un des intervenants politiques du débat-citoyen proposé, fin mai, par AIDES dans la capitale girondine sur les drogues et la loi de 70. Dépénalisation, légalisation, le député Europe Ecologie Les Verts répond en exclusivité à Seronet.

Lire la suite...

Fabien Robert : "Toucher à la loi de 70 : oui !"

Jeune élu centriste, maire-adjoint à Bordeaux, Fabien Robert était l’un des intervenants politiques du débat-citoyen proposé, fin mai, par AIDES dans la capitale girondine. Dépénalisation, légalisation, réforme de la loi de 70, il répond à Seronet.

Lire la suite...

"Ma vie aurait pu être bien différente sans la loi de 70"

Bordeaux accueillait le 30 mai dernier un débat citoyen sur la loi de 70. A cette occasion, Cathy a témoigné de son parcours d’ancienne toxicomane, de femme co-infectée VIH/VHC, de militante aussi… Fort, précieux, ce témoignage a été un des temps forts de ce débat.

Lire la suite...

Loi de 70 : un débat à Lille est des propositions

Mars 2012, neuf mois après le débat citoyen de Bordeaux sur l’usage de drogues, un nouveau débat est organisé par AIDES à Lille sur le même sujet ; un constat s’impose, le contexte a évolué. La présidente de la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (MILDT) se nomme Danièle Jourdain-Menninger. Elle vient de l’Inspection générale des Affaires sociales (IGAS) où elle a travaillé sur des enjeux de santé publique ; Cela permet de tourner la page de la MILDT plus que répressive d’Etienne Apaire, magistrat très marqué à droite et opposé à toute avancée en matière de réduction des risques. Le gouvernement, lui, se positionne en faveur d’une expérimentation sur les salles de consommation supervisée, réfléchi à la question du cannabis thérapeutique ou aux programmes d’échanges de seringues en prison. Enfin, les limites des logiques sécuritaires semblent mieux prises en compte par des décideurs qui explorent de nouvelles solutions plus respectueuses de la santé, des droits, de la parole et des besoins des personnes consommatrices de produits.

Lire la suite...