ARV

Mots clés  : ARVrapport Morlat

Tableaux des ARV 2015 et rapport Morlat

Voici les liens vers les tableaux de traitements antiretroviraux (ARV) pour le VIH :

Celui de Aidsmap-nam présentant les traitements homologués dans l'union européenne, et mis à jour en octobre 2014

Celui de Actions-Traitements présentant les traitements, édité en avril 2015

Ainsi que le rapport Morlat de 2013 (Prise en charge médicale des personnes vivant avec le VIH) et son actualisation de 2014.

Ce forum est fermé aux commentaires mais n'hésitez pas à poursuivre les discussions autour des molécules dans les autres forums dédiés ...

Ernesto

Ouverture de la barrière hémato-encéphalique

 

 

Nous disposons depuis 1996 de combinaisons d'ARV très efficaces mais ne permettant pas l'éradication du VIH du fait que celui-ci dispose de « sanctuaires » où pouvoir se planquer.

 

Le SNC (Système Nerveux Central) est l'un d'eux, sans doute en partie du fait de la barrière hémato-encéphalique qui protège le cerveau d'agents pathogènes, toxines et hormones, mais également de nombre de médicaments.

 

Aujourd'hui on sait que cette barrière peut « s'ouvrir » suite à l'exposition de micro-ondes (par exemple des téléphones mobiles), on est aussi en train d'étudier une méthode à base d'ultrasons pour permettre à des médicaments d'atteindre le SNC.

 

Cela est une source d'espoir de pénétration des ARV dans le SNC et ainsi de pouvoir éradiquer le rétrovirus de ce sanctuaire.

Cela ne réglerait pas complètement la question des sanctuaires (à priori seul le SNC serait concerné ici) mais cela permettrait sans doute d'éliminer des troubles cognitifs probablement liés à la présence du VIH dans le SNC.

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Barri%C3%A8re_h%C3%A9mato-enc%C3%A9phalique

 

http://chronimed.over-blog.com/2015/03/les-ultrasons-nouvelle-methode-de-traitement-du-cerveau.html

 

http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20150312.OBS4414/alzheimer-des-ultrasons-restaurent-la-memoire-chez-les-souris.html

Portrait de Koros
Publié par Koros le 02.11.2014
3 069 lectures
Voilà une semaine que je suis sans traitement. A la base ce n'était pas volontaire, puis ça l'est devenu, sans avis médical. Il ne sagit pas de jouer l'apprenti sorcier mais un choix personnel réfléchi. Je ne sais pas si je mesure réellement les conséquences de mes actes, je dirai que pour le moment cela m'importe peu. Au départ, j'ai interrompu mon traitement parce que je n'en avais plus. Une...
0
"Que le gouvernement Camerounais approvisionne les personnes vivant avec le VIH en antirétroviraux et en réactifs", c’est le titre de la pétition que...