assurance maladie

0
Selon une étude de l'Observatoire des non recours aux droits et aux services (Odenore) datée de 2016 auprès de 29 000 assurés dans dix-huit caisses d...
0
"La France a un système de santé et d’Assurance maladie qui assure à sa population un haut niveau de prise en charge. 77,4 % des dépenses sont...
3
901 800. C’est le nombre de personnes prises en charge en 2013 pour des "maladies inflammatoires ou rares ou VIH/sida" pour des traitements et...

Le topic des radiés de la caisse d'Assurance maladie

Pour la 4eme fois consecutive, la caisse d'assurance maladie de bobigny vient de me couper mes droits a la securite sociale.

Il semble que cette compagnie d'assurance ait la facheuse habitude de radier les clients pas interessants, par exemple, des que l'on devient infecté au VIH.

Pourtant, mon domicile est en France, je paye taxe d'habitation et taxte fonciere en France.

J'ai travaillé plus de 12 ans en france.

Je ne peux malheureusement plus travailler en France, suite à un licenciement pour homosexualité en novembre 2012.

Je travaillais donc en Belgique de juin 2013 a janvier 2016, en gardant mon domicile en France.

Un formulaire S1 atteste de la portabilité de mes droits

Si on respectait la loi et les accords européens, je devrais avoir droit à la securité sociale. 

Mais la caisse d'assurance maladie de bobigny ne veut pas respecter la loi et n'arrete pas de couper ma carte vitale, tous les 3 mois, malgré mes protestations.

Je souhaiterais donc avoir votre avis sur la solution la plus adaptée et durable.

*Cesser définitivement de travailler afin d'activer mes droits à la CMU, et ne plus jamais travailler pour ne plus perdre mes droits.

* Aller dans les pays asiatiques pour m'acheter cette copie indienne de la tritherapie en un comprimé qu'ils n'ont pas le droit de vendre en europe, mais que l'on trouve partout en asie à 100 euros les 30 comprimés, ce qui est moins cher que le prix de l'abonnement à la CMU en France(1200 euros pour avoir droit à la secu)

Et du coup, je pourrais aussi enfin traiter mon VIH sans médecin, sans plus avoir de probleme de véto:

*De l'infectiologue qui peut refuser la tritherapie, si je ne suis pas dans un stade SIDA assez avancé

* De la compagnie d'assurance santé, puisque j'achete moi même mes médicaments au juste prix, fixé par la libre concurrence entre génériqueurs indiens, soit 100 euros la boite et non 838 euros.

* Continuer la maniere douce:

* Reprotester aupres de la caisse d'assurance maladie pour qu'ils débloquent une 5eme fois ma carte vitale...

... Pour la remettre encore en opposition dans 3 mois

* Ou bien passer à la maniere forte:

* Envoyer a la CPAM93 un lettre stipulant que:

  * J'ai un stock de médicaments jusqu'au 15/02/2015

   * Si a cette date, ma carte vitale n'est pas active:

   Je cesse de prendre ma tritherapie, puisque ma boite sera vide.

   J'attend 1 mois que la viremie remonte:

EC90 de la rilpivirine=10ng/ml

Prenant pour l'instant mon traitement depuis 1 an, je suis à la dose d'equilibre: 100ng/ml de sang.

Quand j'arreterai mon traitement, en tenant compte que la demi vie de la rilpivirine est de 48 h.

Apres 7 jours d'arret, mon dosage plasmique de medicament sera <EC90

Apres 15 jours <EC50, avec début de rebond de virémie

Apres 1 mois, je peux avoir espoir d'un retour à ma charge virale initiale de 60000 copies

Alors, j'envoie une menace à la caisse d'assurance maladie de contaminer tout le monde.

Le cout d'une contamination VIH etant de 200 000 euros, ces gens de la CPAM93 comprendront vite que ce n'est pas rentable de me couper mes droits.

Option 2:

Je m'enchaine à la grille d'entrée de la CPAM et je ne bouge pas tant que mes droits et ma carte vitale ne sont pas DEFINITIVEMENT réactivés

Je prend avec moi aussi une seringue, en menacant de piquer toute personne qui m'approche, si jamais la CPAM93 appelait la police pour me déloger.

En esperant qu'avec ce genre d'action, la CPAM93 se rappellera de moi et qu'ils s'abstiendront de me couper ILLEGALEMENT mes droits à la sécurité sociale, en violation des accords européens

0
Selon "Les Echos", le montant des fraudes à l'Assurance maladie s'est élevé à environ 200 millions d'euros en 2014. Les professionnels de santé...
0
L’Assurance maladie a remboursé 23 milliards d’euros de médicaments en 2014, selon des données présentées le 15 octobre dernier. Des dépenses en...
2
"Le défi d’une assurance maladie universelle et solidaire a tenu 70 ans", explique le Ciss. Un parcours qui a connu des progrès : l’hospitalisation,...