charge virale indétectable

Portrait de skyline
Publié par skyline le 01.09.2010
908 lectures
RDRS et traitement efficace : science-fiction ? Le Conseil national du sida a indiqué que « sur le plan individuel » le traitement efficace ne « se distingue » pas du préso « du point de vue du risque zéro ». Cela a provoqué les foudres des tenants du tout-capote radical, au prétexte d'un brouillage de l'information qui inciterait les gens à abandonner le préservatif. Au-delà de l'aspect...
Portrait de skyline
Publié par skyline le 01.09.2010
1 106 lectures
Idée-reçue n°2 : la RDRS ne s'appuie sur aucune objectivité scientifique... Mauvaise-foi ! On sait parfaitement bien qu'un homme a un risque de contamination bien plus faible qu'une femme lors du coït vaginal ou d'une sodomie, que le gai passif est plus exposé à la transmission que l'actif (Act Up-New York en parle dès 1983), ou que la fellation est nettement moins contaminante que les...
Portrait de skyline
Publié par skyline le 01.09.2010
821 lectures
La réduction des risques sexuels ou « RDRS » n'est pas une fantaisie. Elle s'articule sur un principe philosophique - la réduction des risques - autour duquel se sont constitué des applications médico-sociales pratiques qui ont prouvé leur efficacité, comme dans le cas des produits psychoactifs : La philosophie de la réduction des risques postule que la prise de risque en tant que comportement...
Publié par jfl-seronet le Lundi 24 Août 2009 - 14:42
0
sexy_sex178.jpg
Pionnier de la lutte contre le sida en France, le professeur Willy Rozenbaum revient pour le magazine Remaides et Seronet sur l'avis du Conseil national du sida, qu'il préside, sur l'intérêt du traitement anti-VIH en matière de prévention. Un avis qui fait date. Interview.
0
rencontres.jpg
Vous vous rappelez sans doute la publication, en avril dernier, de l'avis du Conseil national du sida sur "l'intérêt du traitement comme outil...
3 commentaires
Portrait de Keals
Publié par Keals le 16.06.2009
2 108 lectures
Un mois et deux semaines de traitement. Aujourd'hui j'avais rendez-vous avec la virologue. Un rendez-vous important pour moi. - Après un mois de traitement, on vous demande de faire un bilan afin de voir si le traitement marche. Ma charge virale étant devenu indécelable, je pouvais espérer que c'était le cas. Néanmoins l'entendre dire de la bouche de son virologue s'est quand même plus rassurant...
0
delfraissy.jpg
Directeur de l'Agence nationale de recherches sur le sida et les hépatites (ANRS), Jean-François Delfraissy était, le 27 février dernier, l'invité du...