Chemsex

0
Une conférence est proposée le 30 mars 2017 à Bruxelles. Elle traitera des résultats d’une recherche exploratoire sur le chemsex parmi les gays, les...
0
D’après une étude britannique, les besoins en matière de prévention et d’information sur les risques liés à la consommation du GHB sont critiques...
0
Le Réseau des établissements de santé pour la prévention des addictions (Respadd) vient de produite un document, très complet et didactique, sur le...
0
En parler, analyser sa consommation, évoquer le manque ou simplement savoir que l'on peut trouver du soutien, ces évidences sont loin des personnes...
1
Le Spot, nouveau centre de santé sexuelle monté par AIDES à Paris, organise samedi 25 juin un après-midi de débats et discussions autour des enjeux...
0
Actions Traitements organise une réunion VIH et qualité de vie le 21 juin 2016 à 20h. Son thème est : "Sex, drogues et VIH". Plans chems, slam et H...
0
L’usage de substances psychoactives (les drogues, pour faire simple) dans le cadre de rapports sexuels n’est pas nouveau. Reste que les pratiques...
1 commentaire
Portrait de Sisang66
Publié par Sisang66 le 02.03.2016
1 011 lectures
26 Février 2016 Les adeptes de « Chemsex » enchaînent les plans cul, souvent sans capote, où se mêlent rails de coke, GHB et piquouse. Applis et sites de rencontres ont popularisé cette pratique dans la communauté gay. Assis dans un bar du 19e, Alexandre*, salarié dans le milieu associatif, déroule le récit de son dernier week-end de baise. Comme souvent les soirs de fin de semaine, il se...